PRIX PIERRE ET BERNARD CYPRÈS - Fihalhohi Land, comme un hommage

Courses / 06.09.2019

PRIX PIERRE ET BERNARD CYPRÈS - Fihalhohi Land, comme un hommage

AUTEUIL, VENDREDI

Thierry Cyprès n’avait pas encore gagné le Prix Pierre et Bernard Cyprès, épreuve qui rend hommage à son grand-père et à son père, lequel nous a quittés l’automne dernier. Depuis ce vendredi après-midi, cette lacune est corrigée grâce à sa pouliche qu’il a élevée : Fihalhohi Land (No Risk at All). Logique grande favorite pour sa rentrée, elle a décroché aisément sa première victoire. Montée en confiance par Johnny Charron, elle a pris les commandes dès le départ. Jamais réellement menacée, elle a creusé l’écart entre les deux dernières haies et, sur le plat, son pilote s’est relevé. Fihalhohi Land a filé au poteau, d’elle-même, s’imposant de douze longueurs. Très bien née, très belle et douée, elle n’a peut-être pas battu grand-chose mais elle a l’étoffe pour devenir une jument de Groupe dans le futur. Comme sa compagne de couleurs et d’entraînement Écris l’Histoire (Kapgarde), lauréate du Prix Christian de Tredern (Gr3). Nous lui attribuons donc une JDG Jumping Star car elle a le profil pour viser les Groupes de femelles. Son entraîneur, Donatien Sourdeau de Beauregard, a dit : « C’était une course visée même si c’était une rentrée. Je n’avais pas la pression car ce n’est pas le genre de Thierry [Cyprès, ndlr]. Fihalhohi Land est une pouliche très pratique, efficace. » Thierry Cyprès a ajouté : « C’est fait ! Dans ces circonstances, on pense aux anciens. C’est la première fois que je gagne cette course ! J’ai malheureusement perdu la mère. Mais c’est vrai que Fihalhohi Land pourra prendre la suite dans le futur. » Toujours bien placée, Élection (Khalkevi) a bien terminé pour accrocher la deuxième place devant l’anglo-arabe Farnèse de Lagarde (Benevolo de Paban), laquelle a fait un bel effort entamé dans le tournant final, et Evora (Doctor Dino), qui n’a fait que refaire du terrain en face.

La sœur de Caïman Land. Coélevée par David Lumet et Thierry Cyprès, comme son suffixe l’indique [Land, ndlr], Fihalhohi Land est une fille de No Risk at All, étalon au haras de Montaigu, et de Noraland (Homme de Loi), troisième en plat puis en haies lors de ses deux seules sorties. Noraland a donné Caïman Land (Passing Sale), lauréat du Prix François de Poncins (L) et de l’Orléanais 2018, et Vukovar (Voix du Nord), vainqueur des Prix Beaumanoir sur les haies d’Auteuil et Bango (D) à Maisons-Laffitte. Noraland est la sœur de Septland (Agent Bleu), vainqueur de trois courses, deux à Enghien et une à Auteuil. Queensland IV (Citheron), la troisième mère de Fihalhohi Land, est la génitrice de Cumberland (Cyborg), vainqueur du Prix Maurice Gillois (Gr1), et d’Embiez (Lute Antique), deuxième du Prix des Drags (Gr2).

 

 

 

Take Risks

 

 

My Risk

 

 

 

 

Miss Pat

 

No Risk at All

 

 

 

 

 

Simply Great

 

 

Newness

 

 

 

 

Néoménie

FIHALHOHI LAND (F4)

 

 

 

 

 

 

Law Society

 

 

Homme de Loi

 

 

 

 

Our Village

 

Noraland

 

 

 

 

 

Kadalko

 

 

Jubyland

 

 

 

 

Queensland IV