PRIX ROMAN OAK (HAIES) - Polidayana Laujac ouvre son palmarès

Courses / 12.09.2019

PRIX ROMAN OAK (HAIES) - Polidayana Laujac ouvre son palmarès

COMPIÈGNE, JEUDI

Troisième à Compiègne en débutant, puis de nouveau troisième, à Clairefontaine, dans un lot correct, Polidayana Laujac (Poliglote) a ouvert son palmarès dans le Prix Roman Oak. Constamment en dernière position, elle a fait mouvement dans le tournant final et s’est rapprochée aisément entre les deux dernières haies. Bien qu’elle ait sauté fort la dernière haie, la représentante de Jacques et Patrice Détré a été capable de dominer l’animatrice, Gomeraland (Lord du Sud), à la lutte. Polidayana Laujac a fait dire à son entraîneur, François Nicolle : « C’est une pouliche très immature qui va beaucoup monter sur cette victoire. Cette course va lui faire du bien. Elle a été capable de mettre un bon coup de rein à la fin. Dans le futur, elle sera mieux en steeple. » Son jockey, Gaëtan Masure, a ajouté : « C’est une pouliche que nous aimons beaucoup. Elle est encore verte. Je n’ai pas pu monter aux ordres car elle a été prise de vitesse. Dès qu’elle prend l’avantage, elle se reprend, mais elle a été courageuse. »

Gomeraland effectuait sa réapparition, après avoir montré des moyens au printemps. Pouliche légère, elle est allée devant, se montrant un peu allante. Mais elle a fait bonne contenance jusqu’au bout, d’autant qu’elle rendait du poids à ses rivales. Après avoir été déclarée non-partante à Auteuil, dans le Prix Pelat (L), derrière les élastiques, Gardahia ** (Cokoriko) a eu une meilleure leçon ce jeudi. La pouliche de Sean Mulryan a attendu, bien placée, et elle a eu une fin de course sage pour conclure troisième devant Hell Dream (Dream Well) et Gergovie Allen (Great Pretender).

La famille du crack Don Lino. Élevée par Jacques Jean, Laurent Jean et Franck Champion, Polidayana Laujac est une fille de Poliglote et de Dayde (Vettori), gagnante en plat, haies et steeple à un petit niveau. Polidayana Laujac est le premier produit de sa mère. La deuxième mère, Dona Bella (Highest Honor), a pris plusieurs places de Listed en plat avant de donner Olofi (Slickly), lauréat de Gr3 sur les claies de Cheltenham. Il s’agit d’une souche Wattinne, celle du champion Don Lino (Trempolino), vainqueur des Prix Cambacérès (Gr1) et Général de Saint-Didier (Gr3).

 

 

 

Northern Dancer

 

 

Sadler’s Wells

 

 

 

 

Fairy Bridge

 

Poliglote

 

 

 

 

 

Val de l’Orne

 

 

Alexandrie

 

 

 

 

Apachee

POLIDAYANA LAUJAC (F3)

 

 

 

 

 

 

Machiavellian

 

 

Vettori

 

 

 

 

Air Distingué

 

Dayde

 

 

 

 

 

Highest Honor

 

 

Dona Bella

 

 

 

 

Delphinskaia