Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

QIPCO IRISH CHAMPION STAKES (GR1) - Magical a gagné un cinquième rendez-vous avec Enable…

International / 14.09.2019

QIPCO IRISH CHAMPION STAKES (GR1) - Magical a gagné un cinquième rendez-vous avec Enable…

LEOPARDSTOWN (IE), SAMEDI

Aidan O’Brien a fait le bon choix en restant en Irlande. Ses chevaux ont déçu dans le St Leger, à Doncaster, alors qu’il a signé le tiercé gagnant dans les Qipco Irish Champion Stakes (Gr1), huit ans après le dernier succès irlandais, celui de So You Think (High Chaparral) devant Snow Fairy (Initkhab). C’est Magical qui s’est promenée dans une course dominée tactiquement par Ballydoyle alors que la française de naissance Magic Wand a sorti sa meilleure performance pour devancer le Derby winner Anthony Van Dyck. Un tiercé Ballydoyle mais aussi pour Galileo (Sadler’s Wells). C’est l’église qui revient au centre du village ! Magical a galopé avec son leader, Hunting Horn (Camelot), alors que Elarqam (Frankel) s’est retrouvé nez au vent en troisième épaisseur, pas le meilleur endroit à Leopardstown. La favorite avait déjà course gagnée à 400m du poteau quand elle a pris l’avantage. Elarqam a lâché prise, Madhmoon (Dawn Approach) a bientôt plafonné. Le seul qui a fait illusion un instant, c’est Headman (Kingman) mais sa pointe de vitesse a très peu duré et il a même perdu la quatrième place au bénéfice de la japonaise Deirdre (Harbinger), qui a bien fini.

Sa cote dans l’Arc baisse à 6/1. La course ne nous a pas appris grand-chose. Magical, quand Enable (Nathaniel) n’est pas là, est dure à battre et elle a remporté ainsi son troisième Gr1. Magic Wand, un jour ou l’autre, trouvera le sien face aux femelles. Quant aux 3ans, sauf Japan (Galileo) et Sottsass (Siyouni), il n’y a pas de vrai candidat au Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. Anthony Van Dyck n’a pas mal couru, il est tout simplement un Derby winner moyen. La cote de Magical pour le grand rendez-vous de ParisLongchamp a baissé jusqu’à 6/1 mais le plus attendu de chez Ballydoyle est Japan.

Elle peut rester à l’entraînement l’année prochaine. Aidan O’Brien a expliqué : « Magical a eu un petit break en été. Elle avait bien couru derrière Enable à York et on s’attendait à des progrès. C’est une pouliche qui tient 2.400m et, cette fois, elle a gagné sur 2.000m en terrain rapide. C’était sa deuxième sortie après un break et le plan est d’aller sur l’Arc de Triomphe mais on va voir comment elle récupère et on discutera avec les lads de la suite de son programme. » La suite du programme peut aussi prendre d’autres directions car Magical possède aussi l’option de la Breeders’ Cup Turf, où elle ne sera pas opposée à Enable. Aidan O’Brien a précisé : « Je ne sais pas si elle va rester à l’entraînement, ce sera le choix de ses propriétaires. Nous cherchons à la garder en bonne condition d’ici la fin de saison pour courir les bonnes courses avec elle. Anthony Van Dyck a bien couru : il avait eu un break et va progresser, c’est un cheval pour la Breeders’ Cup Turf car il aime le bon terrain. Lui, il peut aussi rester à l’entraînement. Magic Wand, c’est plutôt pour Hongkong. »

Trois Grs1 comme maman et sa sœur Rhododendron. Ce troisième Gr1 a permis a Magical d’égaliser le score de maman, Halfway to Heaven (Pivotal), et de sa propre sœur Rhododendron. C’est pour 450.000 € chez Goffs Orby en 2006 que Halfway to Heaven a été acquise par la galaxie Coolmore. La deuxième mère, Cassandra Go (Indian Ridge), avait gagné les King’s Stand Stakes avant le passage de Gr2 à Gr1 et a produit deux autres gagnants de Groupe, Tickled Pink (Invincible Spirit) et Theann (Rock of Gibraltar), qui, à son tour, a donné la lauréate de Gr1 aux États-Unis Photo Call (Galileo).

Halfway to Heaven a toujours rencontré Galileo et a donné sept produits. Les deux derniers sont la pouliche de 2ans Heaven of Heavens, décevante lors de ses débuts, et un foal né en janvier.

Magical restera aussi dans l’histoire comme celle qui a apporté un 189e Gr1 à Galileo. Le sire de Coolmore a donc pris l’ascendant sur Danehill.