Sottsass rejoint Japan sur la liste des rivaux d’Enable

Courses / 15.09.2019

Sottsass rejoint Japan sur la liste des rivaux d’Enable

Dimanche, ParisLongchamp accueillait les Qatar Arc Trials. Le jeune Sottsass a marqué des points importants en vue du championnat du monde du 6 octobre.

Qui peut empêcher Enable (Nathaniel) de réaliser un triplé historique dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) ? En remportant le Qatar Prix Niel (Gr2) en deux foulées, le 3ans Sottsass (Siyouni) a marqué des points. Jean-Claude Rouget ne voulait pas que son poulain ait une course dure à trois semaines du grand rendez-vous. Mission accomplie : Sottsass a été contraint de vivre en cage presque toute la ligne droite… avant de briser ses chaînes pour laisser rugir sa classe. Il a ainsi découvert les 2.400m avec succès et pris une leçon de zénitude, ce qui est important pour un poulain réputé sensible. Autre atout : le 6 octobre, en tant que 3ans, il recevra trois livres d’Enable.

Dimanche, la piste de ParisLongchamp ressemblait au court central de Wimbledon. Un vrai jardin anglais ! Sur cette surface rapide qu’il affectionne, Waldgeist (Galileo) a fait le job en remportant le Qatar Prix Foy (Gr2). En est-il favori de l’Arc ? Non car l’alezan a rencontré Enable trois fois pour autant de défaites. Certes, il ne déçoit quasiment jamais à ce niveau de compétition, mais dans une course sans incidents, difficile de l’imaginer prendre sa revanche.

Du côté du Qatar Prix Vermeille (Gr1), il est difficile d’envisager une menace pour la championne du prince Khalid Abdullah. Star Catcher (Sea the Stars), la gagnante, qui est aussi entraînée par John Gosden, ne devrait pas s’aligner au départ de la grande course. Détail amusant, elle défend les mêmes couleurs que Cracksman (Frankel), qui lui aussi était entraîné par John Gosden et qui lui aussi avait laissé le champ libre à Enable, alors qu’il aurait eu une première chance dans l’Arc…

De son côté, Musis Amica (Dawn Approach) a montré son vrai visage en pratiquant la course d’attente. Dimanche, elle a été une excellente dauphine à trois quarts de longueur de Star Catcher. Elle est engagée dans l’Arc, mais aussi dans l’Opéra et le Royallieu.

Samedi, Magical (Galileo) a gagné le droit d’affronter une nouvelle fois sa meilleure ennemie, Enable, en remportant les Irish Champion Stakes (Gr1). Mais Enable a dominé leurs quatre premières confrontations… En revanche, celui qu’Enable n’a jamais affronté (outre Sottsass cité plus haut), c’est Japan (Galileo). Aidan O’Brien a décidé de l’aligner directement dans la "belle" du 6 octobre à ParisLongchamp, après son succès d'York dans les Juddmonte International. Enable, Sottsass, Japan : c’est peut-être le grand match à trois du championnat du monde des chevaux de pur sang.