Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

STEEPLE-CHASE DE DÉBUT - Arbarok **, comme un air de Goliath

Courses / 12.09.2019

STEEPLE-CHASE DE DÉBUT - Arbarok **, comme un air de Goliath

COMPIÈGNE, JEUDI

Après la victoire d’Arbarok ** (Masked Marvel) dans le Steeple-Chase de Début, son entraîneur, Guillaume Macaire, n’a pas hésité à comparer ce dernier avec Goliath du Berlais (Saint des Saints). Une comparaison flatteuse, mais lourde de pression pour le cadet qui s’est imposé pour sa première sortie en steeple dans un excellent style, et avec de la marge sur sa façon de sauter. Rapidement aux avant-postes, comme il aime à le faire, Arbarok a mené les oreilles pointées, se montrant hésitant sur le bull-finch, le fence, et partant de loin sur le talus des tribunes. Mais le représentant du baron Édouard de Rothschild, de Génétique Obstacle et Palmyr Racing a usé ses rivaux avec sa grande et belle action. À l’entrée de la ligne droite, il a mis un coup d’accélérateur, mettant ses adversaires dans le rouge. Son jockey, Bertrand Lestrade, lui a mis quelques claques sur l’encolure et Arbarok a passé le poteau avec trois longueurs et demie d’avance, les oreilles en avant. Désormais titulaire de trois succès en quatre courses, Arbarok devrait rapidement évoluer avec les meilleurs en steeple.

Un futur grand 4ans sur 4.400m. Après le retour aux balances d’Arbarok, son entraîneur, Guillaume Macaire, nous a dit : « Je suis très satisfait de la première course d’Arbarok sur le steeple. Il a beaucoup d’amplitude, d’abattage et sera forcément beaucoup mieux en steeple. C’est un cheval qui, quand il ira devant sur 4.400m, sera difficile à suivre car il va faire du train. Pour l’instant, c’est encore un poulain. Nous l’avons débuté là car ça évitera peut-être d’aller à Auteuil avec les meilleurs et de courir plutôt le Prix Roger de Minvielle (L). Je pense qu’il sera vraiment bien à 4ans sur 4.400m. Pour l’instant, il a fait ce qu’il voulait. Sur certains obstacles, il était un peu hésitant, mais tant mieux, je n’ai pas cherché à agir pour que ça nous serve pour plus tard. Il a un vrai don pour aller en steeple. »

Une belle inauguration de la casaque Rothschild. Édouard de Rothschild a acquis 50 % d’Arbarok suite à sa victoire à Clairefontaine, le 22 août. Le fils de Masked Marvel étrennait donc la casaque bleue toque jaune. Il s’agit du premier gagnant en steeple d’Édouard de Rothschild et ça fait plaisir de voir ses couleurs briller en obstacle, comme elles l’ont fait avec le vainqueur de la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1), Mazel Tov, lorsqu’elles représentaient le baron Guy de Rothschild. Le président de France Galop nous a dit : « Je suis monté dans un bateau avec un jeune cheval qui paraissait être prometteur et apprend le métier de cheval de steeple. J’ai vécu un bon moment. » Paul Basquin (Génétique Obstacle), copropriétaire du poulain, nous a raconté : « Nous sommes ravis qu'Arbarok s'impose pour une nouvelle association et sous les couleurs d'Édouard de Rothschild. Il effectue de très bons débuts en steeple et son mentor pense qu'il fera un bon 4ans, avec son grand braquet, dans cette discipline. D'importantes offres venant de l'étranger ont été refusées. C'est un cheval qui était programmé pour Auteuil au printemps mais qui a finalement dû être dirigé vers Clairefontaine, soit une piste qui correspond moins à ses aptitudes. Lorsqu'il a été battu à Clairefontaine, sa préparation avait été perturbée par un peu de toux. » Rikoboy (Enrique) a longuement patienté en dernière position et il a fait une ligne droite pleine de promesses pour se classer deuxième, tout en étant respecté. Koskia Line (Martaline) a conclu troisième, précédant Pitlochry (Saint des Saints), qui s’est rapproché avec des ressources à l’entrée de la ligne droite, sans pouvoir prolonger son effort.

Le neveu de Bounce Back. Élevé par le haras d’Étreham et Éric Puerari, Arbarok est un fils de Masked Marvel, étalon d’Étreham basé au haras de la Tuilerie, et de Sainte Russy (Saint des Saints), deuxième du Prix Finot (L). C’est le frère de deux vainqueurs sur les obstacles, Bohio (Poliglote) et Sainte Sophie (Poliglote). Mais Arbarok est surtout le neveu de l’excellent Bounce Back (Trempolino), lauréat du Prix de Longchamp (Gr3), deuxième du Prix Renaud du Vivier et troisième du Prix Alain du Breil (Grs1).

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Montjeu

 

 

 

 

Floripedes

 

Masked Marvel

 

 

 

 

 

Mark of Esteem

 

 

Waldmark

 

 

 

 

Wurftaube

ARBAROK ** (H3)

 

 

 

 

 

 

Cadoudal

 

 

Saint des Saints

 

 

 

 

Chamisène

 

Sainte Russy

 

 

 

 

 

Fast Topaze

 

 

Lattaquie

 

 

 

 

Lady Sharp