Ten Sovereigns entre la Sprint Cup et l’Australie

International / 05.09.2019

Ten Sovereigns entre la Sprint Cup et l’Australie

Le lauréat de la July Cup, Ten Sovereigns (No Nay Never), a beau avoir été déclaré partant avec Ryan Moore dans la Sprint Cup (Gr1), sa présence est encore loin d’être acquise. Aidan O’Brien avait annoncé mercredi qu’il existait un possible plan B pour son pensionnaire, au cas où le terrain serait annoncé très souple, voire pire. Et ce jeudi à Haydock, il était plus proche du lourd que du très souple. De la pluie est même annoncée pour vendredi. Le plan B est très simple : Ten Sovereigns resterait en quarantaine avant de s’envoler pour l’Australie avec comme objectif The Everest, ce sprint qui n’est pas un Groupe, mais dont l’allocation est de 13 millions de dollars australiens (8,01 M€). Coolmore s’est offert, moyennant 600.000 dollars australiens (370.000 €), l’une des douze places au départ. Aidan O’Brien dispose également d’un plan C, comme il l’a annoncé à l’Australian Associated Press : « La course est à Sydney et le risque de courir en terrain lourd au mois d’octobre est très élevé. Dans ce cas, Ten Sovereigns ira à Melbourne où deux bonnes courses sont au programme. Je ne pense pas qu’il restera à l’entraînement à 4ans. »

L’état du terrain indiffère Advertise (Showcasing), le favori de ce lot de 13 partants chez les bookmakers et qui vient de remporter le Larc Prix Maurice de Gheest (Gr1). Si Aidan O’Brien opte pour le plan B, et déclare donc forfait Ten Sovereigns, Ryan Moore remplacera Paddy Beggy en selle sur la pouliche Fairyland (Kodiac), troisième de la July Cup (Gr1).