Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

TRIBUNE LIBRE - Pourquoi se rendre à La Teste le jeudi 19 septembre ?

Élevage / 15.09.2019

TRIBUNE LIBRE - Pourquoi se rendre à La Teste le jeudi 19 septembre ?

Par Paul Couderc, président de la Fédération Anglo Course

« Le sixième Grand show Anglo Course est, comme les éditions précédentes, une véritable vitrine de nos élevages. Une lecture attentive du catalogue (disponible sur www.anglocourse.com) met en évidence de nombreux performers en plat et en obstacle qui ont été présentés les années précédentes lors de cette manifestation. Ces chevaux appartiennent en majorité aux familles représentées en 2019 par les poulains et les pouliches nés en 2017. Pourquoi faire confiance à un anglo-arabe de course et que représente-t-il ?

Choisir un mâle ou une femelle de 2ans lors du Grand show de La Teste correspond à une vision passionnée des courses. Ces chevaux sont élevés et "formatés " pour aller aux courses. Un propriétaire peut se faire plaisir moyennant un investissement raisonnable en comparaison de celui à consentir sur le marché du pur-sang, lequel est beaucoup plus instable et spéculatif.

Le modèle du cheval sera validé par un jury très bien composé : les sujets bien classés lors des éditions précédentes ont souvent confirmé en piste.

Chaque anglo-arabe a la possibilité d’être valorisé à travers un programme de courses réservées à la race et dites de "filière" – en plat mais aussi sur les obstacles – lequel est bien construit. Sur les obstacles, notre programme très formateur permet aux chevaux de s’aguerrir avant d'aller affronter les "purs" et les AQPS sur les hippodromes premium, en particulier Auteuil. Très récemment, des chevaux comme Aragorn d'Alalia (Iris de la Brunie), Art Sacré (Saint des Saints), Coelho (Balko), Feu Croisé (Feu Ardent), Fiasco du Pecos (Anzillero), Violon de Brejoux (Balko), Foudre du Pecos (Network), Ubac des Places (Kutub) et bien d'autres ont relevé le défi avec succès.

De nouveaux propriétaires sont apparus dans le circuit des courses pour anglo-arabes ces dernières années. Ils y (re)trouvent cet esprit de convivialité et de passion qui nous anime tous. On peut citer Pierre Pilarski – grand propriétaire au trot et sur les obstacles – dont la représentante Genmoss (Gentlewave), invaincue en neuf sorties en plat, a remporté les classiques réservés à la race en plat. Cette 4ans, élevée par le haras du Bosquet, est entraînée par Didier Guillemin. Elle est certainement le seul cheval actif en France à n’avoir jamais été battu après autant de sorties. Nous avons aussi eu le plaisir de voir Richard Westerink –copropriétaire et entraîneur du crack Timoko (Imoko) – apparaître sur les programmes dans des courses pour anglo-arabes. Il était d’ailleurs présent à Tarbes l’année dernière, pour la grande journée des ministères, c’est-à-dire la grande finale de la race, avec les épreuves classiques qui sacrent les meilleurs chevaux de la saison.

Ainsi notre famille anglo-arabe de course, qui fait partie des défenseurs du système de courses à la française, participe efficacement au recrutement de nouveaux propriétaires au galop. En cette année d'élection au sein de notre filière, elle compte bien asseoir sa position et apporter son expérience au profit du galop dans son ensemble. Pour reprendre notre slogan : osez l'Anglo… ! »