AUJOURD’HUI AUX COURSES - AUTEUIL - Want of a Nail vs Kalmia, quatrième round

Courses / 08.10.2019

AUJOURD’HUI AUX COURSES - AUTEUIL - Want of a Nail vs Kalmia, quatrième round

14 H 42 • AUTEUIL • PRIX HARAS D’ÉTREHAM - PRIX MAGNE

Gr3 - Pouliches de 3ans - 3.600

Six pouliches vont tenter de succéder à L’Autonomie (Blue Brésil) dans ce Prix Haras d’Étreham - Prix Magne (Gr3). Toujours maiden en cinq sorties sur les haies, Want of a Nail (Kapgarde) pourrait ouvrir son palmarès directement à ce niveau. La pouliche de Magalen Bryant reste sur une troisième place dans le Haras d’Étreham - Prix de Chambly (Gr3) à trois quarts de longueur de Kalmia (Authorized), à qui elle rendait 1 kg. Mercredi, les deux favorites seront à poids égal et elles vont s’affronter pour la quatrième fois, avec un score de 2-1 en faveur de Kalmia. Présentée par Donatien Sourdeau de Beauregard, Gomeraland (Lord du Sud) a fait l’arrivée à quatre reprises en autant de sorties, sans parvenir à gagner pour autant. En dernier lieu, elle n’est pas passée loin d’un premier succès en échouant d’une encolure face à Polidayana Laujac (Poliglote) à Compiègne. Lointaine cinquième du Prix de Chambly, pour sa rentrée, Gamaline (Martaline) avait auparavant montré de la qualité en s’imposant d’entrée de jeu sur les haies de Dieppe. Cependant, la protégée de Gabriel Leenders est de loin la moins expérimentée au départ et peut avoir besoin de s’endurcir avant de se montrer compétitive à ce niveau. Placée à deux reprises sur les haies d’Auteuil en quatre sorties, Goutte de Thaix (Masked Marvel) est toujours à la recherche d’une première victoire mais une place sur le podium semble difficilement envisageable, étant donné qu’elle vient de terminer quatrième dans le lointain à Compiègne. Quant à Color Chope (Amadeus Wolf), elle retente sa chance au niveau Groupe après sa facile victoire dans un réclamer sur les haies d’Auteuil, elle qui s’était classée septième et dernière du Haras d’Étreham - Prix Sagan (Gr3).

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2018 : L’Autonomie (F. Nicolle). 2017 : Whetstone (G. Macaire). 2016 : De Bon Cœur (F. Nicolle). 2015 : Caresse d’Estruval (G. Macaire). 2014 : Kotkikova (J.-P. Gallorini).

15 H 17 • AUTEUIL • PRIX CLAUDE LE LORRAIN - JOSEPH AUDON

Haies - 5ans et plus - 3.900m

L’heure de la rentrée a sonné pour Carriacou

Absent depuis son brillant succès dans le Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1), Carriacou (Califet) va effectuer son retour sur les haies dans ce Prix Claude Le Lorrain - Joseph Audon. Associé de nouveau à Davy Russell, le champion d’Isabelle Pacault a déjà prouvé qu’il était capable de faire une rentrée victorieuse dans cette discipline, comme en atteste sa victoire au mois de janvier sur les haies de Pau après vingt mois d’absence. Face à lui, il y a notamment le top weight Alex de Larredya (Crillon), que l’on ne présente plus. Le cheval de Simon Munir a eu des combats difficiles dans les Groupes sur les haies et a alterné au printemps avec le steeple, avec plus ou moins de succès. Sa dernière sortie s’est soldée par une troisième et dernière lointaine place dans le Prix Rigoletto (L), où il avait été victime d’un problème de santé. Le vrai Alex de Larredya peut lutter pour la victoire, d’autant qu’il sera avantagé par le terrain lourd. Ce sera également le cas de Pop Art du Berlais (Poliglote), qui avait terminé deuxième d’un Prix Renaud du Vivier (Gr1) sur une piste pénible, de Tap Tap Boom (Foxwedge), qui devrait avoir progressé sur sa discrète course de rentrée dans le Prix d’Angers, ou encore de Bergerac (Spirit One), qui n’a plus été revu depuis son échec dans le Prix Jean Granel (L). Récente troisième du Prix de Compiègne (Gr3), Curly Basc (Kapgarde) aura elle aussi son mot à dire. Ce sera plus compliqué pour Maresias (Saint des Saints), qui reste sur une troisième place dans la Grande Course de Haies de Vichy, mais aussi pour le vieux Tzar de Noël (Tzar Rodney), qui va effectuer sa réapparition après un an et demi d’absence.

12 H 25 • AUTEUIL • PRIX BEAUREPAIRE

Haies - 3ans - 3.600m

À la découverte du premier produit de Nikita du Berlais

Onze inédites vont effectuer leurs débuts en obstacle dans ce Prix Beaurepaire, certaines d’entre elles possédant des origines remarquables. David Cottin semble bien armé avec Lucie du Berlais (Saint des Saints), qui n’est autre que le premier produit de l’excellente Nikita du Berlais (Poliglote). Lauréate des Prix Georges de Talhouët-Roy, Léon Rambaud (Grs2) et de Compiègne (Gr3), cette dernière a également conclu deuxième de la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1) et a pour particularité d’avoir débuté en plat à 5ans directement dans le Prix du Cadran (Gr1), dont elle avait conclu honorable cinquième. Présentée par Guillaume Macaire, Kapline (Kapgarde) est issue de la même famille puisque sa troisième mère, Chica Bonita (Badayoun), est également celle de Lucie du Berlais. Guillaume Macaire pourra aussi compter sur Louanas (Saint des Saints), une fille de la placée du Prix Sagan (Listed, à l’époque) Dallidas (Kahyasi). François Nicolle délègue Grâce Féline (Balko), une sœur de la bonne Analifet (Califet), lauréate de ses trois premières courses, dont un Gr3 sur les claies de Fairyhouse, et deuxième du Mares Champion Hurdle (Gr1) à Punchestown. Présentée par Anne-Sophie Pacault, Grand Messe (Network) est le premier produit d’Ulyssia Royale (Poliglote), lauréate à cinq reprises en haies et en steeple, dont le Prix James Hennessy (L) en terrain lourd. Gamine des Bordes (Rail Link) est une sœur de Bonaparte Sizing (Voix du Nord), vainqueur de ses deux premières courses en plat et troisième du Prix Rohan (L). Il faudra également surveiller les premiers pas en compétition de la protégée d’Isabelle Gallorini Belle Promesse (Fuissé). Il s’agit du premier produit de Promets Moi (Satri), gagnante de trois courses sur les haies d’Auteuil, d’Enghien et de Fontainebleau et adepte des terrains pénibles.

12 H 55 • AUTEUIL • PRIX UCELLO II

Steeple-chase - 5ans et plus - 4.400m

Saint Palois, de retour dans son temple

Cinquième pour sa rentrée sur les haies de Compiègne, après un an d’absence, Saint Palois (Saint des Saints) peut renouer avec le succès dans ce Prix Ucello II, lui qui possède de loin la meilleure valeur de l’épreuve. Le champion de la famille Papot recevra 4 kg de Dalahast (Ballingarry), qui reste sur une série de quatre succès consécutifs. Ce dernier n’a plus été revu depuis sa victoire dans le Prix Maréchal Foch, au mois de mai. Chinco Star (Malinas) s’est imposé comme à la parade lors de son unique sortie sur le tracé du jour, en mars 2018, et est absent depuis sa deuxième place acquise au mois de mai dans le Prix du Vivarais. Adepte des terrains lourds, il peut très bien faire pour sa réapparition. Vainqueur du Prix Journaliste (L) l’an passé, en terrain lourd, Tiesto d’Authie (Cachet Noir) vient d’effectuer une bonne rentrée après un an et demi d’absence, en se classant troisième sur les haies de Lyon-Parilly. Estimé par son entraîneur, État de Grâce (Saint des Saints) reste sur une sixième et dernière place sur les haies d’Auteuil, après un an d’absence, et il devrait afficher des progrès, lui qui a montré de belles choses par le passé.

13 H 25 • AUTEUIL • PRIX PIOMARES

Haies - 3ans - 3.500m

Grâce à Dieu se doit de confirmer ses bons débuts

Deuxième du Prix Finot - Peloton B (L), à six longueurs de Le Berry (Gémix), Grâce à Dieu (Wootton Bassett) est doté d’une classe de plat certaine et peut ouvrir son palmarès dans ce Prix Piomares. La tâche ne s’annonce cependant pas simple face à 15 adversaires, dont certains ont également montré des moyens à l’image de Goodwin (Cokoriko), troisième pour ses débuts sur les haies de Clairefontaine-Deauville, ou encore Siege (Born to Sea) et Gamin d’Oudairies (Kapgarde), respectivement troisième et quatrième du Prix Finot - Peloton A (L). Lauréat d’un réclamer à Auteuil, pour sa deuxième sortie, Mozart de l’Aube (Muhaymin) a le droit de progresser tout comme Gento des Obeaux (Al Namix), qui s’est classé quatrième lors de son unique sortie sur les haies nantaises, au mois d’avril.

14 H 07 • AUTEUIL • PRIX ADRIEN BESNOUIN

Steeple-chase - 4ans - 4.400m

Une tâche à la portée de Fanfaron Spécial

Auteur de premiers pas victorieux sur les haies de Pau, Fanfaron Spécial (Gentlewave) avait ensuite effectué des débuts victorieux en plat à Strasbourg. Il était donc très attendu pour sa première sortie sur le steeple d’Auteuil, le 2 juillet, et avait malheureusement chuté au dernier obstacle alors qu’il luttait pour une place sur le podium. Le protégé de Patrice Quinton semble en mesure de se racheter dans ce Prix Adrien Besnouin, où il va recevoir 3 kg de Fox Trot (Enrique), qui reste sur trois places consécutives sur les gros obstacles de la butte Mortemart. Régulier lui aussi, Fantastic Suspect (Saint des Saints) peut bien faire avec la décharge de Nathalie Desoutter, tout comme Forclaz (Secret Singer), qui a effectué de bons débuts sur le steeple en se classant deuxième du Prix Caldarium. Vainqueur à trois reprises sur le steeple en province, Flash d’Or (Nidor) a du métier mais n’aura pas la tâche simple sous 72 kg. Fleuron d’Arthel (Network) vient d’effectuer une rentrée prometteuse pour ses débuts dans la discipline en se classant quatrième du Prix Fezensac, pour sa deuxième sortie, et a probablement de la marge.

15 H 52 • AUTEUIL • PRIX PETIT FONTAINE

Haies - 4ans et plus - 3.600m

Edenham, malgré le poids

Récent vainqueur du Prix Marittimo, Edenham (Denham Red) va tenter de confirmer ce succès dans ce Prix Petit Fontaine. Le cheval de Fabrice Foucher devra porter 72 kg, mais il est très dur et devrait être plus à son aise en terrain lourd. Face à lui, il y a notamment Fuego de Somoza (Speedmaster), qui reste sur une encourageante deuxième place sur les haies de Clairefontaine-Deauville, Fantastic Rock (Konig Turf), quatrième pour ses débuts à Auteuil après des premiers pas victorieux en plat à Vichy, mais aussi Foudre d’Allier (Network), qui a conclu cinquième lors de ses débuts en obstacle dans le Prix Cadoudal à Auteuil. Quatrième lors de son unique sortie en début d’année sur les claies de Stratford, Favori de Sivola (Noroit) peut également bien faire. Il faudra garder un œil sur les deux inédits présentés par David Cottin, Deux Frères (Saint des Saints) et Rocco Sun (Saint des Saints). Le premier est un propre frère du regretté Saint Firmin, vainqueur des Prix de Compiègne, Carmarthen et d’Indy (Grs3), tandis que Rocco Sun est le premier produit de Tops Island (Kapgarde), lauréate à huit reprises en haies, steeple et cross.