BREEDERS’ CUP - Un Filly & Mare Turf au parfum de France

International / 29.10.2019

BREEDERS’ CUP - Un Filly & Mare Turf au parfum de France

Ils sont au total 159 chevaux, c’est-à-dire seize de moins que l’an passé. Et sur les quatorze courses prévues, certaines n’ont pas fait le plein de candidats. Pire, trois d’entre elles n’affichent que neuf partants… On s’attendait à mieux pour le retour de la Breeders’ Cup à Santa Anita, mais la cathédrale du galop californien ne traverse pas sa meilleure période.

Par Franco Raimondi

Trente-trois européens se déplacent cette année, soit six de moins qu’en 2018 à Churchill Downs et un de moins qu’en 2017 à Del Mar, lorsqu’il n’y avait que 13 épreuves au programme et que le Juvenile Turf Sprint (Gr2) n’existait pas. Cette dernière création est l’une des courses les plus prisées par les chevaux du Vieux Continent, qui représenteront pile la moitié du lot (6 sur 12). En fait, sept courses présentent au moins un européen au départ. Le seul à avoir accepté d’affronter le dirt de Santa Anita est l’anglais Ambassadorial (Elusive Quality), qui affiche une cote de gros outsider dans le Dirt Mile (Gr1).

Deux françaises ont fait le déplacement, Castle Lady (Shamardal) et Villa Marina (Le Havre), qui ont tiré respectivement le 8 et le 9 à la corde dans le Filly & Mare Turf (Gr1, 2.000m), à l’affiche à 21 h 54 samedi. Le forfait de Magical (Galileo) devrait sourire à la française d’élevage Sistercharlie (Myboycharlie), qui sera l’une des bases de la réunion pour les parieurs américains. Elle pourra compter sur sa leader, la "FR" Thaïs (Rio de la Plata). Les femelles européennes seront majoritaires (sept) au départ de l’épreuve. Et outre les françaises, sont annoncées deux pensionnaires de Ballydoyle, Fleeting (Zoffany) accompagnée par Just Wonderful (Dansili), Iridessa (Ruler of the World) de Joseph O’Brien et les deux anglaises Billesdon Brook (Champs Élysees) et Fanny Logan (Sea the Stars).

Une place dans le Mile pour Suédois et Trais Fluors. Le tirage au sort, dans la nuit de lundi à mardi, a réservé de bonnes surprises aux produits de l’élevage français qui prendront part au Mile (Gr1). Le forfait de quatre chevaux sélectionnés a fait la joie de Suédois (Le Havre) et Trais Fluors (Dansili), qui ont tiré l’as et le 4 à la corde. Lord Glitters (Whipper) et la femelle Uni (More than Ready), eux, seront aux stalles 12 et 11. Le départ de la course est prévu à 23 h 20 (heure française) et Circus Maximus (Galileo) en est le favori. Uni vient derrière.

Anthony van Dyck vise une journée à la High Chaparral. Il sera déjà chez nous dimanche quand les chevaux au départ du Turf (Gr1, 2.400m) s’élanceront. Aidan O’Brien a tout misé sur Anthony van Dyck (Galileo), qui a l’opportunité de devenir, 17 ans après High Chaparral (Sadler’s Wells), le deuxième Derby winner capable de remporter la course américaine. L’épreuve a réuni 12 partants, soit deux de moins que le maximum autorisé. Il sera opposé à Bricks and Mortar (Giant’s Causeway), invaincu cette saison, mais qui n’a jamais couru sur 2.400m. Un succès de ce dernier lui permettrait de décrocher le titre de Horse of the Year avant de partir pour Shadai Stallion Station, où il officiera comme étalon.

Midnight Bisou à minuit pile. Si en Europe, ce titre n’est pas plus recherché que cela, c’est une autre histoire aux États-Unis. Trois autres candidats joueront leur va-tout samedi pour le décrocher. La pouliche Midnight Bisou (Midnight Lute) sortira des boîtes à minuit pile : elle est invaincue en sept sorties cette année. Un succès dans le Distaff (Gr1) peut la lancer. Sinon, il faudra attendre 1 h 44, l’heure du Classic (Gr1). Avec une victoire, McKinzie (Street Sense) et le 3ans Code of Honor (Noble Mission) peuvent dépasser, dans les sondages, Midnight Bisou et Bricks and Mortar.

Plein de 2ans pour l’Europe. La réunion du vendredi est uniquement consacrée aux 2ans. Les européens joueront tous en terrain connu, dans les trois courses sur le gazon. Le lauréat du Darley  Prix Robert Papin (Gr2) A’Ali (Society Rock) est le plus en vue dans le Turf Sprint (Gr2), même si les deux pensionnaires de Wesley Ward, Four Wheel Drive (American Pharoah) et Kimari (Munnings), maîtrisent mieux le sprint avec tournant. Aidan O’Brien est le seul entraîneur européen représenté dans le Juvenile Turf (Gr1). Il aligne Arizona (No Nay Never), favori malgré une mauvaise place à la corde (12), accompagné par Fort Myres (War Front). Il y aura sept pouliches du Vieux Continent au départ du Juvenile Fillies Turf (Gr1). C’est avec grand plaisir que l’on reverra la lauréate du Qatar Prix Marcel Boussac (Gr1) Albigna (Zoffany), qui sera opposée à Daahyeh (Bated Breath).