CANADIAN INTERNATIONAL (GR1) - Desert Encounter dans son jardin

International / 13.10.2019

CANADIAN INTERNATIONAL (GR1) - Desert Encounter dans son jardin

WOODBINE (CA), SAMEDI

Le vétéran Desert Encounter (Halling) adore Woodbine. En Amérique, l’hippodrome de Toronto est en effet le seul à avoir sa piste en gazon à l’extérieur de celle en sable. Le pensionnaire de David Simcock, meilleur que jamais à l’âge de 7ans, a remporté pour la deuxième fois consécutive le Canadian International (Gr1). Et ce, malgré un mauvais départ, lequel lui a coûté trois ou quatre longueurs. Il ne s’agit pas de sa première facétie, mais ses supporters ont eu chaud en le voyant caracoler en queue du petit peloton. C’est le français Ziyad (Rock of Gibraltar) qui a animé, à un train de sénateur (1’16’’93 sur les 1.200 premiers mètres). La course s’est jouée sur un long démarrage et Andrea Atzeni, en selle sur Desert Encounter, a fait preuve de beaucoup de sang-froid en attendant le passage… qui s’est ouvert à 200m du but ! Il a alors plongé entre le pensionnaire de Carlos Laffon-Parias Ziyad et le FR d’Allemagne Alounak (Camelot). Desert Encounter a alors placé sa pointe de vitesse pour s’imposer d’une demi-longueur. Alounak a battu d’une tête Ziyad pour la deuxième place.

Atzeni n’a pas paniqué. Desert Encounter peut donc viser le record de trois succès dans cette course. Ce record appartient à Joshua Tree (Montjeu) qui s’est imposé pour trois entraîneurs différents et fait aujourd’hui la monte au haras du Grand Courgeon. Andrea Atzeni a expliqué : « Le plan était de partir doucement et d’attendre. Mais Desert Encounter est parti beaucoup trop doucement… Je n’ai pas paniqué car nous étions dans une course de 2.400m avec un petit peloton. Il a bien gagné et je pense qu’il a progressé cette année. C’était le meilleur cheval de la course. » Alounak a tracé une très bonne ligne droite, après avoir attendu, alors que Ziyad a dû baisser pavillon face à deux rivaux qui possèdent une meilleure pointe de vitesse.