Critérium de Saint-Cloud - Mkfancy, comme dans un rêve

Courses / 26.10.2019

Critérium de Saint-Cloud - Mkfancy, comme dans un rêve

Mkfancy, comme dans un rêve

Mkfancy (Makfi) faisait partie des concurrents les moins expérimentés de ce Critérium de Saint-Cloud. Le représentant d’Abdullah Al Maddah a pourtant réussi un joli tour de force en passant directement d’un maiden à un Gr1 avec succès, et avec la manière ! L’aptitude au terrain a certainement parlé, mais Mkfancy n’a pas volé sa victoire. Le poulain a bien d’autres qualités et s’annonce comme un futur 3ans de premier plan, lui qui découvrait ce samedi la distance des 2.000m.

Une victoire de bout en bout. Auteur d’un excellent départ, Mkfancy s’est immédiatement installé en tête de la course. Il a mené à une allure régulière tout en étant détendu, Thunderspeed (Night of Thunder) galopant à son intérieur. Progressant le long des fusains extérieurs dans la phase finale, Mkfancy s’est retrouvé aux prises avec Mythical (Camelot) durant 200m, avant d’enclencher, et de se mettre hors de portée de ses adversaires. Il laisse une très belle impression. La deuxième place est revenue trois longueurs plus loin à Arthur’s Kingdom (Camelot), qui a longtemps galopé dans le sillage du futur lauréat avant de bien conclure, privant son compagnon d’entraînement Mythical, finalement troisième, d’un meilleur classement dans les derniers mètres. Ce dernier a complété le podium à une demi-longueur devant Sound of Cannons (Nathaniel) et le favori, The Summit (Wootton Bassett).

Un poulain très maniable. Mkfancy remporte donc un Gr1 dès sa troisième sortie. Il avait débuté dans le Prix de Fontenoy à ParisLongchamp par une troisième place derrière le futur lauréat du Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1), Victor Ludorum ** (Shamardal). Le poulain avait ensuite ouvert aisément son palmarès sur le mile de Saint-Cloud, s’imposant par trois longueurs en terrain très souple. Pia Brandt, entraîneur de Mkfancy, a expliqué : « Je savais que mon cheval aimait bien ce terrain-là. Il n’a pas beaucoup de métier, mais il est très maniable. Il fait tout ce qu’on lui demande. Théo Bachelot avait confiance en lui et en nous et l’a prouvé en prenant tout de suite l’avantage. Le cheval a été parfait. Je n’avais pas encore remporté de Gr1 avec un 2ans jusqu’à aujourd’hui. Après son facile succès ici même le mois dernier, Mkfancy était resté bien. Son dernier travail était très bon. À la base, il était inscrit aux ventes de yearlings d’octobre Arqana, mais son propriétaire a finalement décidé de le garder et l’a mis à l’entraînement chez moi. C’est un grand cheval et j’espère qu’il va prendre un peu de volume durant l’hiver. Nous allons pouvoir rêver avec lui ! »

Un premier Gr1 en Europe pour Théo Bachelot. Cette victoire au plus haut niveau est une première en Europe pour Théo Bachelot, vainqueur de la Qatar International Cup (Gr1 PA) le 23 février à Doha. Le jeune homme a déclaré : « Je pense à tous ceux qui m’entourent dans ma vie professionnelle et à ma famille. Je n’ai pas trop de mots pour l’instant. À la base, je pensais vraiment monter le cheval pour une place. On a gagné, c’est magnifique. Mon cheval a l’aptitude au terrain, il est très maniable, très gérable. Je n’ai pas été très vite. Une fois qu’il a mis un pied dans la ligne droite, d’une, il avait respiré, et de deux, il s’est équilibré très rapidement. Dès que j’ai eu l’appui du rail extérieur, il s’est montré très, très dur. Je souhaite avoir un dernier mot pour Pia Brandt, car c’est grâce à elle que je suis là, mais aussi pour mon agent Alexis Doussot, qui fait du bon boulot. Il y a trop de monde à remercier, mais ce sont ces gens-là que je tiens à remercier en priorité. »

Une première pour la casaque. Abdullah Al Maddah est l’éleveur et propriétaire de Mkfancy. Entouré de ses proches, il nous a expliqué : « C’est un grand moment. Nous sommes ravis, surtout que j’ai aussi élevé sa mère ! J’étais persuadé que cette souche fonctionnerait bien avec la lignée mâle de Dubaï Millenium. Après son dernier succès, acquis avec style, nos espoirs étaient grands. J’ai aussi des chevaux aux États-Unis et en Arabie Saoudite. Par le passé, j’ai déjà eu des chevaux placés de Gr1, ici en France, mais là c’est encore autre chose. » Abdullah Al Maddah est en effet l’éleveur de Rjwa (Muhtathir). Chez François Rohaut, elle s’était classée deuxième du Prix Saint-Alary (Gr1), ainsi que troisième des Prix de Diane (Gr1) et Pénélope (Gr3).

Une épreuve révélatrice de bons chevaux. Le Critérium de Saint-Cloud a régulièrement servi de tremplin pour un bon nombre d’excellents compétiteurs, l’exemple le plus récent étant Waldgeist (Galileo), tombeur d’Enable (Nathaniel) dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). Vainqueur de l’édition 2016, le cheval du Gestüt Ammerland a depuis enrichi son palmarès de trois Grs1 supplémentaires. Mais avant lui, bien d’autres lauréats du Critérium ont renoué avec le succès par la suite au plus haut niveau : Prince Gibraltar (Rock of Gibraltar) – Grosser Preis von Baden (Gr1), Fame and Glory (Montjeu) – Irish Derby, Curragh Gold Cup, Ascot Gold Cup & Coronation Cup (Grs1), Voix du Nord (Valanour) – Prix Lupin (Gr1), Ballingarry (Sadler’s Wells) – Canadian International (Gr1), Sunshack (Rainbow Quest) – Coronation Cup & Prix Royal-Oak (Grs1), Pistolet Bleu (Top Ville) – Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1)…

Arthur’s Kingdom et Mythical, de bon augure pour l’an prochain. Il s’agissait de la quatrième sortie d’Arthur’s Kingdom, qui restait sur un succès en terrain lourd sur le mile de Gowran Park après deux deuxièmes places en Irlande. Lui aussi découvrait la distance des 2.000m. Il s’agissait également de la quatrième tentative de Mythical, qui restait sur une quatrième place dans les Zetland Stakes (Gr3) sur les 2.000m de Newmarket. Auparavant, ce dernier avait remporté son maiden sur le mile de Gowran Park par huit longueurs et demie, en terrain souple. Hermine Bastide, représentante de Coolmore en France, nous a dit : « Olivier Peslier est très content de la course d’Arthur’s Kingdom. Le cheval a fait preuve de beaucoup de courage. Mickaël Barzalona est lui aussi très heureux de la course de Mythical. Ce sont deux chevaux très prometteurs pour l’année prochaine. Ils se sont bien comportés dans ce terrain lourd. Le résultat aurait pu être différent en bon terrain. »

La souche de Madelia. Élevé par Marbat Llc chez Anna Sundström, Mkfancy est un fils de Makfi (Dubawi), qui a fait la monte en France au haras de Bonneval durant deux saisons avant d’être exporté au Japon. On lui doit notamment Make Believe, lauréat de la Poule d’Essai des Poulains et du Prix de la Forêt (Grs1). Ce dernier, stationné à Ballylinch Stud, est un jeune étalon prometteur. La mère de Mkfancy, Fancy Green (Muhtathir), a remporté une course "F" pour ses débuts à 3ans sur le mile de Compiègne. Muhtathir (Elmaamul) est également le père de mère des gagnants de Gr1 Holdthasigreen (Hold that Tiger) et de Robin of Navan (American Post). Mkfancy est le deuxième produit de Fancy Green après Fancytastic (Mastercraftsman), vainqueur d’un maiden à 3ans sur les 2.000m de Fontainebleau.

La deuxième mère, Fancy Stone (Rainbow Quest), n’a pas couru. Outre Fancy Green, elle a produit Anabaa Stone (Anebaa), lauréate à 2ans sur les 1.400m de Dax. La troisième mère, Mountain Spirit (Royal Academy), est une sœur de Mersey (Crystal Palace), gagnante du Prix Royal-Oak et deuxième du Prix Ganay (Grs1), et de Muncie (Sadler’s Wells), gagnante du Prix Saint-Alary (Gr1) et du Prix Pénélope (Gr3). La quatrième mère, Martingale (Luthier), est une sœur de Madelia (Caro), invaincue en quatre sorties dont les Prix de Diane, Saint-Alary et la Poule d’Essai des Pouliches (Grs1).

http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/MKFANCY.pdf

Dubaï Millenium

Dubawi

Zomaradah

Makfi

Green Desert

Dhelaal

Irish Valley

MKFANCY (M2)

Elmaamul

Muhtathir

Majmu

Fancy Green

Rainbow Quest

Fancy Stone

Mountain Spirit

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 1’11’’10

De 1.000m à 600m : 30’’09

De 600m à 400m : 12’’68

De 400m à 200m : 12’’68

De 200m à l’arrivée : 13’’66

Temps total : 2’20’’21