DARLEY PRIDE STAKES (GR3) - Fanny Logan gâche la fête de Queen et maman Pride

International / 11.10.2019

DARLEY PRIDE STAKES (GR3) - Fanny Logan gâche la fête de Queen et maman Pride

DARLEY PRIDE STAKES (GR3)

Fanny Logan gâche la fête de Queen et maman Pride

La française Queen (Kingman) a tout donné pour offrir à maman Pride (Peintre Célèbre) la course qui porte son nom sur le même parcours, les 2.000m qui l’avaient vue triompher dans les Champion Stakes (Gr1). L’élève de Fair Salinia, toujours près de la tête, a placé son attaque avant le poteau des 200 derniers mètres et a pris l’avantage sur Simply Beautiful (Galileo) et Trethids (Invincible Spirit), mais c’était sans compter sur ce diable de Lanfranco Dettori. Quand le pilote italien a demandé à la grande favorite Fanny Logan (Sea the Stars) d’accélérer, la pensionnaire de John Gosden a fait la différence en quatre foulées pour s’imposer d’une longueur, sans forcer. Fin du rêve, mais Queen a démontré qu’elle peut remporter un Groupe, en fin de saison ou au plus tard à 4ans comme l’avait fait maman. Fanny Logan avait remporté sans forcer trois Listeds cette saison et son jour est enfin arrivé. Elle est la troisième lauréate de Groupe pour la casaque de Sheikha Al Jalila Racing, celle de la fille du cheikh Mohammed.

Une nièce de Hunter’s Light. Fanny Logan, un produit de l’élevage Darley, est la 39e lauréate de Groupe de son père, Sea the Stars (Cape Cross). Sa mère, Linda Radlett (Manduro), troisième du Prix Dahlia (L), est une demi-sœur du triple lauréat de Gr1 Hunter’s Light (Dubawi) qui officie au haras du Logis et a ses premiers 2ans. La souche est celle du champion et grand étalon Darshaan (Shirley Heights) qui a brillé aussi cette saison avec Too Darn Hot (Dubawi).