DIMANCHE À PARISLONGCHAMP - PRIX DE L’OPÉRA - QATAR PRIX DE LA FORȆT

Courses / 04.10.2019

DIMANCHE À PARISLONGCHAMP - PRIX DE L’OPÉRA - QATAR PRIX DE LA FORȆT

16 H 55 • DIMANCHE À PARISLONGCHAMP • PRIX DE L’OPÉRA

Gr1 - 3ans et plus - 2.000m

Mehdaayih et Terebellum, la rencontre au sommet

Ce Prix de l’Opéra s’annonce de toute beauté avec la présence de douze concurrentes de grande classe, Edisa (Kitten’s Joy) ayant finalement décliné la lutte ce vendredi. John Gosden, qui n’a jamais remporté l’épreuve, a le droit d’y croire cette année car il présente deux concurrentes de taille : Mehdaayih (Frankel) et Terebellum (Sea the Stars). La première a remporté le Prix de Malleret (Gr2) lors de son unique sortie en France, avant de se classer deuxième des Qatar Nassau Stakes (Gr1) derrière la japonaise Deirdre (Harbinger). Mehdaayih sera associée à Lanfranco Dettori. Quant à Terebellum, elle a impressionné lors de son dernier succès, en terrain souple, dans le Shadwell Prix de la Nonette (Gr2) sous la selle de Mickaël Barzalona, qu’elle va retrouver ce dimanche. Il ne s’agissait que de sa troisième sortie et la représentante de la princesse Haya de Jordanie peut encore monter de catégorie.

Sept françaises et trois O’Brien. Elles seront sept françaises à tenter de contrer les deux atouts de John Gosden. Quatrième de l’édition précédente, With You ** (Dansili) reste sur une deuxième place dans le Darley Prix Jean Romanet (Gr1), derrière le roc Coronet (Dubawi). La jument de George Strawbridge a fait ses preuves en terrain pénible et devrait lutter pour les premières places. Brillante gagnante des Coronation Stakes (Gr1), Watch Me (Olympic Glory) a ensuite conclu quatrième du Prix Haras de Fresnay-le-Buffard - Jacques Le Marois (Gr1) face aux mâles. Son entraîneur, Francis-Henri Graffard, a volontairement fait l’impasse sur les Matron Stakes (Gr1) afin de préserver sa fraîcheur pour l’Opéra.

Jean-Claude Rouget délègue trois concurrentes : Commes ** (Le Havre), Étoile (Siyouni) et Cartiem (Cape Cross). Commes est toujours à la recherche d’un premier succès black type et pourrait le trouver directement dans ce Gr1 sous la selle de Yutaka Take. Lors de son unique sortie au-delà du mile, elle avait échoué d’une tête pour la victoire dans le Prix de Diane (Gr1) face à Channel (Nathaniel). Quatrième de l’épreuve précitée, Étoile a effectué sa rentrée deux mois plus tard dans la Nonette, ne pouvant faire mieux que sixième. Avec une course dans les jambes, elle a le droit de bien se comporter. Elle était alors devancée par Cartiem qui concluait troisième, tout en ayant l’avantage d’avoir déjà effectué sa réapparition. Cette dernière passera en vente à Arqana la veille de la course. La ligne du Qatar Prix Vermeille (Gr1) est bien représentée avec la troisième, Ligne d’Or (Dansili), la quatrième, Villa Marina (Le Havre), et les "O’ Brien" Fleeting (Zoffany) et Pink Dogwood (Camelot), qui avaient conclu respectivement cinquième et huitième. L’entraîneur de Ballydoyle présente également Goddess (Camelot), récente deuxième des Blandford Stakes (Gr2).

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2018 : Wild Illusion (C. Appleby). 2017 : Rhododendron (A. O’Brien). 2016 : Speedy Boarding (J. Fanshawe). 2015 : Covert Love (H. Palmer). 2014 : We Are ** (F. Head).

18 H 05 • DIMANCHE À PARISLONGCHAMP • QATAR PRIX DE LA FORȆT

Gr1 - 3ans et plus - 1.400m

City Light ** peut sortir par la grande porte

Ils seront onze dans ce Qatar Prix de la Forêt face à l’impressionnant City Light ** (Siyouni). Le protégé de Stéphane Wattel vient de ridiculiser ses rivaux dans le Qatar Prix du Pin (Gr3), établissant le nouveau record de l’épreuve sans avoir reçu le moindre coup de cravache. Il ne lui manque plus qu’un succès de Gr1 avant d’entrer au haras d’Étreham. City Light va retrouver Graignes (Zoffany), qu’il vient de devancer d’une longueur et demie. Mal parti, ce dernier a fait un truc en terminant de très belle manière à l’issue d’un parcours à l’arrière-garde. Le pensionnaire de Yann Barberot va être avantagé par la pluie annoncée et sera à surveiller de près. Quatrième du Prix du Pin, le double gagnant de Listed Marianafoot (Footstepsinthesand) va se produire pour la première fois au plus haut niveau et aura fort à faire pour devancer les chevaux précités. Francis-Henri Graffard tente sa chance avec Wasmya (Toronado), qui va franchir plusieurs paliers d’un coup après sa victoire en Allemagne dans le Stadt Baden-Baden/Viererwette (L).

Une coalition étrangère redoutable. Pas moins de huit chevaux entraînés à l’étranger vont effectuer le déplacement, à commencer par Glorious Journey (Dubawi). Le protégé de Charlie Appleby vient de remporter les Hungerford Stakes (Gr2) en terrain souple, en devançant Safe Voyage (Fast Company), Sir Dancealot (Sir Prancealot) et Hey Gaman (New Approach), qui seront également présents ce dimanche. La ligne est solide puisque Sir Dancealot s’est imposé depuis dans les Park Stakes (Gr2) à Doncaster. Quant à Hey Gaman, il a déjà triomphé sur le tracé du jour au mois de mai, dans le Prix du Palais-Royal (Gr3). Aidan Fogarty présente Forever in Dreams (Dream Ahead), qui va découvrir la distance des 1.400m. C’est une pouliche de classe, comme en atteste sa deuxième place au mois de juin dans la Commonwealth Cup (Gr1). Récente cinquième du Larc Prix Maurice de Gheest (Gr1), One Master (Fastnet Rock) n’est autre que la tenante du titre de ce Qatar Prix de la Forêt (Gr1). Speak in Colours (Excelebration) court de manière rapprochée après sa victoire dans les Renaissance Stakes (Gr3), le 28 septembre, et il doit faire ses preuves à ce niveau. Enfin, l’allemand Waldpfad (Shamardal) vient de fournir la meilleure valeur de sa carrière en se classant troisième de la Sprint Cup (Gr1) à Haydock, en terrain souple.

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2018 : One Master (W. Haggas). 2017 : Aclaim (M. Meade). 2016 : Limato (H. Candy). 2015 : Make Believe (A. Fabre). 2014 : Olympic Glory (R. Hannon).