DUBAI AUTUMN STAKES (GR3) - Les seconds couteaux des superpuissances

International / 11.10.2019

DUBAI AUTUMN STAKES (GR3) - Les seconds couteaux des superpuissances

DUBAI AUTUMN STAKES (GR3)

Les seconds couteaux des superpuissances

L’année dernière, André Fabre avait utilisé les Dubai Autumn Stakes (Gr3) pour faire découvrir Newmarket à Persian King ** (Kingman), qui a ensuite gagné la Poule d’Essai des Poulains, alors que son dauphin Magna Grecia (Invincible Spirit) s’est imposé dans les 2.000 Guinées. Il n’y a pas de français ce samedi et la course s’annonce comme un match entre les superpuissances qui alignent quatre sujets encore peu connus. Un seul parmi ces quatre-là a déjà fait ses épreuves dans les Groupes : il s’agit du Godolphin Al Suhail (Dubawi), acheté 1,1 million de Guinées (1,35 M€) qui s’est classé troisième dans les Solario Stakes (Gr3) après avoir fait illusion. Le deuxième en bleu est Military March (New Approach), un pensionnaire de Saeed bin Suroor qui compte une course et une victoire.

Un Coolmore entraîné par Gosden ! Coolmore présente aussi deux sujets de deux entraîneurs différents. Persia (Galileo) vient de Ballydoyle avec un facile succès lors de sa deuxième sortie, à Galway. Le deuxième est un pensionnaire – surprise ! – de John Gosden et sera monté par Lanfranco Dettori. Son nom est Cherokee Trail (War Front) et il est invaincu en deux sorties, avec à la clé un rating de 94, qu’il peut largement améliorer. Il est engagé comme les trois autres dans le Futurity Trophy, le dernier Gr1 pour les juniors de la saison anglaise.

Molatham, le choix de la sagesse. Roger Varian avait pensé aux Dewhurst Stakes (Gr1) avec Molatham (Night of Thunder), qui a battu Wichita (No Nay Never) dans les Flying Scotsman Stakes (L) à Doncaster. Il a finalement choisi cette course, plus facile, et le représentant du cheikh Hamdan Al Maktoum peut lui aussi aller ensuite sur le Futurity Trophy. Les bookmakers l’ont choisi comme favori dans une course assez difficile à décrypter. Mark Johnston a suivi le chemin des petits hippodromes avec Dontaskmeagain (Karakontie) qui est invaincu et s’est toujours promené.