GODOLPHIN FLYING START ZETLAND STAKES (GR3) - Max Vega, petit gabarit mais maxi-tenue

International / 12.10.2019

GODOLPHIN FLYING START ZETLAND STAKES (GR3) - Max Vega, petit gabarit mais maxi-tenue

NEWMARKET (GB), SAMEDI

Il fallait vraiment avoir de la tenue pour boucler les 2.000m de Newmarket en terrain très souple. En s’imposant de belle manière dans les Godolphin Flying Start Zetland Stakes (Gr3), Max Vega (Shamardal) a prouvé qu’un poulain doté d’un petit gabarit peut aller loin. Attentiste, il est arrivé sur la ligne de combat à 400m du poteau et a déposé la pouliche Miss Yoda (Sea the Stars), qui, après avoir attaqué de bonne heure, n’a pu accélérer dans les 200 derniers mètres. Elle a conservé la deuxième place à trois longueurs du lauréat, alors que le "FR" Berkshire Rocco (Sir Percy), élevé par l’italien Peppe Quintale, a décroché une bonne troisième place en devançant le favori, Mythical (Camelot).

Il est à 25/1 dans le Derby. Max Vega avait ouvert son palmarès à Pontefract, qui est loin d’être le temple du galop. Sera-t-il capable de bien se comporter dans les Grs1, comme trois des derniers lauréats des Zetland Stakes ? Pour l’instant, les bookmakers n’y croient pas trop et le proposent à 25/1 dans le Derby. Son entraîneur, Ralph Beckett, a expliqué : « Il n’était pas un grand yearling et il n’est pas non plus un 2ans de grande taille. J’espère qu’il va évoluer cet hiver, mais c’est un petit cheval très solide. Il avait fait un bon galop au mois d’août. Et après des bons débuts, il a gagné une course qui était un penalty. Au départ, je ne pensais pas le courir ici, mais il était en très belle condition et je savais qu’il allait tenir. Le terrain l’a aussi beaucoup aidé. »

Le Lope de Vega bon marché. L’étalon Lope de Vega (Shamardal) officiait au tarif de 45.000 € lorsque sa génération 2017 a été conçue. Magic Vega a été acheté 25.000 € chez Goffs Orby. Il est le 32e gagnant de Groupe de son père et le troisième de la génération 2017, après le français Écrivain et Lope Y Fernandez.

Une souche Head. Sa mère, Paraphernalia (Dalakhani), placée d’une petite Listed à 3ans en Irlande, avait produit au moment de l’achat deux gagnants, dont la pouliche Camphor (Camelot), qui a décroché cette année son black type. La deuxième mère, Vassiana (Anabaa), s’était classée troisième du Prix Isola Bella (L) sous la férule de Criquette Head. Elle a produit la bonne pouliche de vitesse Girouette (Pivotal), lauréate du Phoenix Sprint (Gr3), et le placé de Gr3 Prince d’Alienor (Vergals). Vassiana est une propre sœur de Villadolide, vainqueur du Prix d’Arenberg (Gr3, 1.000m). Alors, d’où peut bien venir la tenue de Max Vega ? Probablement de son père de mère, Dalakhani (Darshaan), un pur classique. Paraphernalia a une yearling par New Bay (Dubawi).