GOFFS ORBY SALE - Georg von Opel, un nouvel acheteur au top

International / 01.10.2019

GOFFS ORBY SALE - Georg von Opel, un nouvel acheteur au top

Le nom de l’acheteur est encore assez méconnu et sa casaque Westerberg a eu trois partants cette année en Angleterre, dont la prometteuse pouliche de 2ans Miss Yoda (Sea the Stars), invaincue en deux sorties. Derrière ce nom d’écurie se cache celui de Georg von Opel, citoyen suisse qui habite Londres, arrière-petit-fils du fondateur de la grande maison automobile allemande, qui a décidé d’investir dans le pur-sang. Ce mardi sur le ring de Goffs Orby, il a posé l’enchère gagnante à 2,2 millions d’euros pour une propre sœur de la triple lauréate de Gr1 Alice Springs (Galileo). L’heureux acheteur, qui, d’après Forbes, a un patrimoine de 2,3 milliards de dollars, a expliqué : « La pouliche possède un magnifique pedigree, ce qui est très important car l’objectif est de créer une opération d’élevage de haut niveau. » Westerberg est en fait le nom de l’élevage allemand fondé en 1912 par Heinrich von Opel. La mère de la top price, Aleagueoftheirown (Danehill Dancer), a produit, en association avec Galileo (Sadler’s Wells), sa troisième millionnaire après Hence, adjugé 2,1 millions de Guinées (2,47 M€) chez Tattersalls en octobre 2016, et une pouliche de 2ans nommée Luck on Sunday, encore inédite, qui a été achetée l’année dernière sur ce même ring par Phoenix Thoroughbred pour 2 millions et qui est engagée dans le Derby. L’heureuse maman, payée 50.000 € yearling, avait fait carrière sous la férule de David Wachman en se classant deuxième d’une Listed à 4ans. Georg von Opel avait aussi acheté pour 500.000 €, à la breeze up Arqana, la pouliche de 2ans Dirty Dancer (No Nay Never) et il possède une autre 2ans, Mythic (Australia), placée à deux reprises, qui est à l’entraînement chez Aidan O’Brien.

La demi-sœur d'Harry Angel à Godolphin pour un million. Le top price et un nouvel investisseur ont fait la Une, dans une vente qui, sur le coup de 18 h 30, roulait à deux vitesses, avec une forte concurrence sur les gros lots et un marché plus compliqué pour le dernier tiers. Godolphin a payé un million pour la propre sœur du grand sprinter Harry Angel (Dark Angel) et demi-sœur du 2ans très prometteur Pierre Lapin (Cappella Sansevero), et a eu le dernier mot à 460.000 € pour un Invincible Spirit (Green Desert), premier produit de la double gagnante Aimhirgin Lass (Pivotal) qui remonte à une belle souche de vitesse.  

Le cheikh Hamdan Al Maktoum a mis 500.000 € pour une Frankel (Galileo), demi-sœur du lauréat de Gr3 et placé de Gr1 Broome (Australia), et 400.000 € pour un Sea the Stars (Cape Cross) demi-frère de deux black types.

Les achats chinois. Les Chinois d’Australie d’Aquis Farm ont investi à nouveau dans l’hémisphère nord après avoir acheté pour 1,5 million de dollars (1,37 M€) un fils de Curlin (Smart Strike) à Keeneland. C’est Demy O’Byrne qui a choisi un mâle par Exceed and Excel (Danehill) et Symposia (Galileo), une ancienne Juddmonte qui avait affiché 68.000 Gns (80.000 €) à Tattersalls décembre en 2016. Le marteau est tombé à 430.000 €. Le Hong Kong Jockey Club  s’est assuré un Kodiac (Danehill) et un Oasis Dream (Green Desert) pour un total de 725.000 €.