GRANDE COURSE DE HAIES DE BORDEAUX - SAUTERNES’S CUP (HAIES) - Maximo Meridio poursuit son tour de France victorieux

Courses / 10.10.2019

GRANDE COURSE DE HAIES DE BORDEAUX - SAUTERNES’S CUP (HAIES) - Maximo Meridio poursuit son tour de France victorieux

GRANDE COURSE DE HAIES DE BORDEAUX - SAUTERNES’S CUP (HAIES)

Maximo Meridio poursuit son tour de France victorieux

Maximo Meridio (Mr Sidney) est le genre de cheval que tout propriétaire rêve d’avoir. D’une grande régularité, il est aussi très maniable. Pour preuve, après avoir enlevé la Grande Course de Haies de Vichy, celle de La Teste, ou encore le Steeple-Chase d’Automne à Toulouse, le représentant de Gianni Caggiula, Palmyr Racing, Guillaume Luyckx et Gilles Barbarin a enlevé la Grande Course de Haies de Bordeaux. Il a fait le petit parcours en cinquième position et s’est fait oublier. Le pensionnaire de Guillaume Macaire a surgi entre les deux dernières haies à la corde, après avoir gagné du terrain dans le tournant final. À la lutte, il a pris la mesure de Célèbre d’Allen (Network) dont il recevait du poids grâce à la décharge de Baptiste Le Clerc qui a monté une belle course. Célèbre d’Allen a refait du terrain en face, se plaçant derrière les animateurs. Bien que fautif dans le tournant final, il s’est bien relancé, faisant illusion pour la victoire avant de devoir s’incliner face à Maximo Meridio. Sa deuxième place de rentrée est bonne. Il a précédé Zeaudiak (Laverock), lequel a glissé dans le dernier tournant alors qu’il allait facilement.

Le frère de Marble Garden. Élevé par le haras de Bourgeauville, Maximo Meridio est passé en vente à Arqana à deux reprises. Présenté par Philip Lybeck à la vacation d’automne, il avait été racheté 7.000 € yearling. Il avait ensuite trouvé preneur pour 17.000 € auprès de Patrick Chiche lors de la vente d’été 2015, alors qu’il était présenté par Francis-Henri Graffard. Maximo Meridio est un fils de Mr Sidney (Storm Cat) et de Maria de la Luz (Machiavellian), lauréate sur 2.100m en France et deuxième de la Coupe des Pouliches de Marseille (L) avant d’être exportée aux États-Unis, où elle a gagné sur le mile. Celle-ci a donné sept vainqueurs parmi lesquels Marble Garden (Royal Academy), double vainqueur de Listed sur les haies d’Auteuil, quatrième du Grand Steeple-Chase d’Enghien (Gr2) et cinquième du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1), mais aussi Minakshi (Footstepsinthesand), gagnante des Canadian Stakes (Gr2) et quatrième des E. P. Taylor Stakes (Gr1). Maria de la Luz est aussi la mère de Madonna Lily (Daylami), laquelle a produit Grand Glory (Olympic Glory), troisième du Prix de Diane (Gr1). La deuxième mère, Light of Hope (Lyphard), a gagné deux courses à 3ans sur 2.000m en Angleterre. C’est une propre sœur de l’étalon Alzao, vainqueur du Premio Ellington (Gr3).

Storm Bird

Storm Cat

Terlingua

Mr Sidney

AP Indy

Tomisue’s Delight

Prospectors Delite

MAXIMO MERIDIO (H8)

Mr Prospector

Machiavellian

Coup de Folie

Maria de la Luz

Lyphard

Light of Hope

Lady Rebecca