KINGDOM OF BAHRAIN SUN CHARIOT STAKES (GR1) - Billesdon Brook, profession : outsider gagnante

International / 05.10.2019

KINGDOM OF BAHRAIN SUN CHARIOT STAKES (GR1) - Billesdon Brook, profession : outsider gagnante

NEWMARKET (GB), SAMEDI

Plus personne ne se souvenait de son succès à 66/1, dans les 1.000 Guinées (Gr1) 2018. Encore abandonnée à 16/1 par les parieurs, Billesdon Brook (Champs Élysées) a remporté le deuxième Gr1 de sa carrière dans les Kingdom of Bahrain Sun Chariot Stakes, un mile avec cinq lauréates de Gr1 au départ. Pour lui redonner un peu de moral, elle qui n’avait plus gagné de Gr1 depuis sa victoire classique, son entraîneur, Richard Hannon, l’avait même envoyée sur la P.S.F. de Chelmsford. Elle y a remporté une Listed, puis un Gr3 à Goodwood. Cette tactique s’est avérée payante car Billesdon Brook a retrouvé son meilleur niveau au moment où plusieurs pouliches ont semblé éprouvées par leur saison. Sean Levey a patienté le long de la corde, alors que les favorites Laurens (Siyouni) et Hermosa (Galileo) ont animé les débats avant de baisser pavillon à 400m du poteau, quand Veracious (Frankel) a pris le relais. La pensionnaire de Sir Michael Stoute croyait avoir fait le plus dur, mais c’était sans compter sur Billesdon Brook, qui a trouvé le bon passage pour venir s’imposer par une longueur et demie, alors qu’Iridessa (Ruler of the World) a décroché la troisième place. La course était trop dure pour les deux français. Must (Motivator) a gagné quelques rangs pour se classer sixième, tandis que Crown Walk (Dubawi), nez au vent depuis le départ, a cédé.

La pouliche de cœur de son entraîneur. Richard Hannon était aux anges après ce succès que les parieurs n’ont pas vu venir. L’entraîneur a déclaré : « C’est une pouliche spéciale pour toute l’écurie. Elle a voyagé comme une gagnante toute la course et j’étais confiant avant, car elle était dans un état magnifique. Toute l’équipe de l’écurie a fait un super travail. C’était une course de très haut niveau. Je ne sais pas si elle va encore rester à l’entraînement à 5ans, mais cette victoire confirme que les courses réussissent très bien aux chevaux classiques quand on les garde à l’entraînement. »

Le grand travail d’un petit éleveur. Billesdon Brook est l'une des trois lauréats de Gr1 du regretté Champs Élysées (Danehill), qui a produit quinze gagnants de Groupe, dont cinq sont nés cette année, après son décès. L’éleveur Bob McCreery a travaillé sur la souche de Billesdon Brook après l’achat de sa deuxième mère, Anna Oleanda (Old Vic), qui avait gagné deux courses en Allemagne pour la casaque du Gestüt Rottgen. Anna Oleanda, issue de la championne Anna Paola (Prince Ippi), a donné deux gagnants de Groupe, Middle Club (Fantastic Light) et Piping Rock (Dubawi). La mère de Billesdon Brook, Coplow (Manduro) n’a pas réussi à gagner et a produit une autre femelle black type, Billesdon Bess (Dick Turpin), qui a été achetée 800.000 Gns (942.000 €) l’année dernière chez Tattersalls, en décembre. Coplow a une 2ans par Sepoy (Elusive Quality) et un foal, son premier mâle, par Dubawi (Dubai Millennium).