La filière du pur-sang arabe doit se mobiliser pour faire entendre sa voix aux élections de France Galop

29.10.2019

La filière du pur-sang arabe doit se mobiliser pour faire entendre sa voix aux élections de France Galop

LE MOT DE L’AFAC

Par Axelle Nègre de Watrigant, présidente de l’Afac

« Le 31 octobre, l’Afac organise sa grande journée autour de la Cheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan Breeders’ Challenge Classic (Gr1). Cette manifestation sur l’hippodrome de Bordeaux sera accompagnée d’un tirage au sort de saillies gratuites. Cette journée est très appréciée par nos adhérents, toujours très présents, et l’Afac organise son traditionnel cocktail convivial autour de ce grand événement.

Cette course a été transférée, pour des raisons d’organisation de calendrier en 2019, et nous remercions l’hippodrome de Bordeaux et son président, Jean-Michel Descamps, pour son accueil.

Cette année, le Festival du cheikh Mansour et l’Afac sponsorisent chacun une course de poneys pour les enfants. La passion des courses doit se transmettre et il est important de faire connaître notre association et la race des chevaux arabes de course aux plus jeunes.

Cette fin d’année est importante pour notre filière car vont se tenir à France Galop les élections régionales et nationales, afin de choisir ceux qui vont défendre pendant quatre ans l’intérêt des acteurs des courses. Vous allez donc voter deux fois en tant que propriétaire et deux fois en tant qu’éleveur, au régional et au national !

Le vote se fera de manière électronique, pour la première fois, du 4 au 15 novembre 2019.

Il est capital que nos adhérents, nos propriétaires et éleveurs de pur-sang arabes, de pur-sang anglais, d’anglo-arabes et d’AQPS se mobilisent tous pour faire élire les équipes qui seront sur le terrain pendant quatre ans.

Il est capital de choisir des personnalités impliquées, actives et engagées au quotidien. Siéger à France Galop est une responsabilité, pas une occupation. Il faut des personnes qui n’hésitent pas à défendre les points de vue des acteurs des courses qu’elles représentent.

Le maillage territorial de nos hippodromes régionaux qui accueillent la majorité de nos courses de race, peut être mis en danger à l’avenir et l’organisation de nos courses régionales pourrait être mise en difficulté.

La filière des chevaux arabes de couse est une filière en pleine croissance, toujours plus dynamique, avec ses nombreux sponsors, ses éleveurs et propriétaires passionnés. Nous devons peser et être présents là où se prennent les décisions qui engagent l’avenir de notre filière !

Pour cela, mes chers adhérents français et internationaux, amis, passionnés, je vous demande de voter pour les listes soutenues par l’Afac ! »

Logo syndicat des éleveurs pour liste régionale et nationale

Profession de foi de l’Association des propriétaires de chevaux de course au galop du Sud-Ouest

« Propriétaires, propriétaires-éleveurs, écuries de groupe, notre association est la vôtre.

Notre liste régionale a besoin de vous pour porter haut et fort la voix du Sud-Ouest dans toutes les instances nationales. Le Sud-Ouest représente toutes les races, pur-sang anglais, anglos, arabes, AQPS ; c’est un pôle incontournable des courses de plat et d’obstacle.

Deuxième lieu d’entraînement de France avec les pôles d’excellence de Royan, Pau, La Teste-de-Buch et Mont-de-Marsan, le Sud-Ouest talonne l’Île-de-France.

Bénévoles, unis au sein d’une force transversale avec les éleveurs, les entraîneurs, les jockeys et les membres de la Fédération du Sud-Ouest, nous serons vigilants vis à vis des professionnels entraînant à l’étranger qui ne sont pas assujettis aux mêmes contraintes de contrôles que nos professionnels en France. Nous soutiendrons l’émergence d’idées et de personnes nouvelles, qui préserveront le travail fait par le passé et donneront une nouvelle dynamique à l’avenir. Le Comité régional a obtenu régulièrement des subventions pour nos hippodromes et centres d’entraînement afin d'améliorer l’outil de travail des entraîneurs. C’est encore une force de notre équipe.

C’est pourquoi nos objectifs sont les suivants :

  • la préservation des allocations, des indemnités de transport, ainsi que les primes propriétaires et éleveurs ;
  • la défense des grands équilibres 2/3-1/3 plat-obstacle, la défense active de nos spécificités avec nos races de pur-sang arabes, d’anglo et d’AQPS :
  • la création d’une régie publicitaire au niveau régional, permettant à tous les hippodromes d’avoir accès à un sponsoring de qualité, afin de rendre leur structure la plus autonome possible pour assurer leur pérennité ;
  • l’amélioration de l’accueil pour les propriétaires, les éleveurs et tous les professionnels sur nos hippodromes ;
  • le maintien du maillage territorial de nos hippodromes, PMU et P.M.H. Ils sont les poumons des courses en France :
  • la mise en avant de nos grands hippodromes avec l’organisation des Grands Prix de Province les week-ends, pour que publics et professionnels se rencontrent dans une passion commune ;
  • l’amélioration des programmes régionaux, notamment pour les jeunes chevaux et les chevaux d’obstacle, pour permettre aux propriétaires de voir courir leurs chevaux, tout en préservant le bien-être animal et éviter les déplacements intempestifs à Paris. »