Le cheikh Mohammed Al Maktoum offre un record à son Dubawi

Institution / Ventes / 08.10.2019

Le cheikh Mohammed Al Maktoum offre un record à son Dubawi

Les superpuissances se sont affrontées sur le coup de 18 h quand un demi-frère par Dubawi (Dubai Millennium) de Barney Roy (Excelebration) est passé sur le ring de Tattersalls. Les enchères sont montées à coups de 200.000 Gns jusqu’à ce que le marteau tombe à 3,6 millions de guinées (4,23 M€). Vainqueur : le cheikh Mohammed Al Maktoum et ses collaborateurs, qui ont battu les hommes de Coolmore. La mère du poulain, élevée par la compagnie australienne Sun Kingdom, Alina (Galileo), avait coûté 65.000 Gns (76.000 €) chez Tattersalls December 2013 alors qu’elle portait Barney Roy, qui fut vendu foal pour 30.000 Gns (35.300 €). Moins de six ans après, son poulain est devenu le Dubawi le plus cher de l’histoire des ventes en battant le record qui appartenait au propre frère de Too Darn Hot, acheté l’année dernière par Qatar Bloodstock pour 3,5 millions. Anthony Stroud a commenté : « Le cheikh Mohammed l’aimait beaucoup, c’était son favori. Le poulain est par un étalon Darley et il est issu du même croisement, avec une mère par Galileo, que Night of Thunder, qui a très bien démarré sa seconde carrière. »

Le premier millionnaire pour Qatar Bloodstock. Le premier achat millionnaire de la session est arrivé autour de 15 h, quand David Redvers, agissant pour Qatar Bloodstock, a posé l’enchère gagnante pour un Dubawi (Dubai Millennium), troisième produit de The Fugue (Dansili), lauréate de quatre Grs1, dont les Irish Champion Stakes et les Prince of Wales’s Stakes face aux mâles. C’est à un million tout rond (1,17 M€) que le courtier a battu Badgers Bloodstock et Chad Brown. The Fugue avait déjà rencontré l’étalon Darley à deux reprises en produisant deux pouliches, de 2 et 3ans, qui n’ont pas encore couru. David Redvers a dit : « Il est très différent de ses deux sœurs. C’est un poulain très fort et tous les tests vétérinaires sont parfaits. Dubawi est un super étalon et ses produits ne sont pas faciles à acheter, surtout quand ils sont issus d’une grande jument. Il sera débourré chez nous à Longholes et ensuite il sera entraîné par John Gosden. »

Un millionnaire chez Kevin Ryan. Vendre un yearling pour une somme à sept chiffres n’est pas un jeu d’enfant ! L’Américain John Gunter a atteint le million avec un demi-frère par Dubawi des lauréats de Gr1 Tamarkuz (Speightstown) et Without Parole (Frankel), présenté par Newsells Park Stud. Kevin Ryan a gagné la bataille et il entraînera le poulain pour le cheikh Mohammed Obaid Al Maktoum, qui lui avait confié pour la première fois des yearlings l’année dernière. Les résultats de ces premiers 2ans, dont les black types Juan Elcano (Frankel) et Repartee (Invincible Spirit), ont fait monter la confiance du propriétaire. L’entraîneur a expliqué : « Le cheikh Mohammed Obaid Al Maktoum connaît les Dubawi mieux que tout le monde. Il a aimé ce poulain et il m’a dit que, s’il me plaisait, je pouvais l’acheter. C’est magnifique quand on peut acheter des yearlings de ce niveau. » Il faut savoir que le cheikh Mohammed Obaid Al Maktoum avait élevé et fait courir Zomaradah (Deploy), la mère de Dubawi.

Westerberg et Coolmore sur une Frankel. Laurent Benoit, de Broadhurst Agency, s’est adjugé pour 850.000 Gns (1 M€) une pouliche par Frankel (Galileo), agissant pour la nouvelle association entre Coolmore et Westerberg, le nom de course et d’élevage de Georg von Opel, qui avait fait la une à Goffs Orby. La pouliche est une demi-sœur du 2ans Santiago, le seul fils d’Authorized (Montjeu) entraîné par Aidan O’Brien, qui a ouvert son palmarès en Irlande, mais surtout qui remonte à la très bonne poulinière Allez les Trois (Riverman), une demi-sœur d’Urban Sea (Miswaki).  

Un record à 800.000 Gns pour Siyouni. L’étalon de Son Altesse l’Aga Khan Siyouni (Pivotal) a enregistré lui aussi son record aux ventes. Un très joli poulain gris, demi-frère de Nyaleti (Arch) et de deux autres gagnants de Groupe, par Astronomer Royal (Danzig), Sir Patrick Moore et Stellar Path, a convaincu le cheikh Hamdan Al Maktoum de débourser 800.000 Gns (941.000 €). La mère, America Nova (Verglas), avait commencé sa carrière de poulinière en France et a été achetée par Al Wasmiyah Farm pour 550.000 Gns (646.000 €) quand elle portait ce poulain. Le yearling le plus cher de Siyouni jusqu’alors était l’œuvre d’une pouliche par Apple Charlotte (Smart Strike), achetée cette année à Deauville par Solis & Litt pour 650.000 €. Le cheikh Hamdan Al Maktoum est aussi monté à 800.000 Gns pour s’offrir la propre sœur de son sprinter Battaash (Dark Angel)

L’aller-retour d’un Frankel de Saint Pair. Le deuxième produit de Via Manzoni (Monsun), placée du Prix Vanteaux (Gr3), un poulain par Frankel, fera l’aller-retour pour la France. Le poulain élevé par le haras de Saint Pair a été adjugé 525.000 Gns (617.000 €) à Sébastien Desmontils de Chauvigny Global Bloodstock. Le courtier a expliqué : « Je l’ai acheté pour un nouveau client japonais qui souhaite le courir en France. On avait acheté pour lui, à la vente d’août, une pouliche par Siyouni qui s’annonce comme une possible 2ans et qui ira chez Henri-François Devin alors que ce poulain sera plutôt un sujet de tenue. Nous n’avons pas encore décidé son entraîneur. » Via Manzoni est une demi-sœur de la lauréate de Gr3 Via Medici (Medicean), qui a produit le double lauréat de Gr1 au Japon Admire Mars (Daiwa Major).

Le bon investissement La Motteraye sur Shalaa. La Motteraye Consignment avait un seul yearling en vente et le pari d’un groupe de jeunes investisseurs sur Shalaa (Invincible Spirit) s’est révélé payant. L’année dernière, ils avaient mis 240.000 Gns (282.000 €), avec l’intermédiaire de Broadhurst Agency, sur le premier produit de Summer Collection (Teofilo), une jeune poulinière qui remonte à la grande souche Niarchos de Spinning World (Nureyev) et du lauréat des Preakness Stakes (Gr1) War of Will (War Front). Roger Varian est monté à 350.000 Gns (411.000 €) pour s’assurer le poulain. Gwenaël Monneraye a expliqué : « C’est un bien joli poulain avec tout ce qu’on demande à un yearling. On avait décidé de le passer ici car à Deauville il y avait beaucoup de Shalaa. Le voyage a été très productif, on reviendra en décembre. » Le poulain était le top price parmi les 19 produits de Shalaa vendus foals et le deuxième parmi les yearlings après celui acheté 600.000 € chez Arqana par Narvick International agissant pour le propriétaire japonais Hajime Satomi.

Un pinhooking de longue haleine. Le haras des Trois Chapelles de Simon Venner a réussi un joli pinhooking de longue haleine. Il avait acheté 40.000 Gns (47.000 €) la poulinière Soar (Danzero), mère du placé de Gr2 Konchek (Lethal Force), pleine de Twilight Son (Kyllachy) chez Tattersalls December 2017. Le poulain qu’elle portait a été vendu 130.000 Gns (152.000 €) à Kevin Ryan. Soar, pouliche précoce, avait gagné les Lowther Stakes (Gr2) et les Princess Margaret (Gr3) à 2ans. Le yearling, né le 10 mai, est qualifié pour la prime propriétaires.