Le haras d’Étreham et Cambridge Stud s’associent pour acheter Hello Youmzain

International / 10.10.2019

Le haras d’Étreham et Cambridge Stud s’associent pour acheter Hello Youmzain

Le haras d’Étreham et Cambridge Stud s’associent pour acheter Hello Youmzain

Le premier partenariat entre le haras d’Étreham et Cambridge Stud a été inauguré avec Almanzor (Wootton Bassett) et le champion est en train d’effectuer sa deuxième saison de monte en Nouvelle-Zélande. Les deux haras ont décidé de s’unir à nouveau pour acquérir Hello Youmzain (Kodiac), lequel fera la monte à partir de 2021 en France. La transaction a été réalisée par Hubie de Burgh (Deburgh Equine).

Encore plus fort en 2020. Le poulain va rester à l’entraînement chez Kevin Ryan qui a déclaré : « C’est un sprinter de grand talent qui sera encore plus fort l’année prochaine à 4ans. Cette année, il s’est révélé être une véritable star. Et nous sommes très optimistes sur sa capacité à réaliser une très bonne saison en 2020 pour ses nouveaux propriétaires. Nous devrions courir Hello Youmzain pour le compte de son nouvel entourage à l’occasion du Champions Day à Ascot dans le Qipco Champions Sprint (Gr1). Cette course sera un point de départ palpitant pour cette nouvelle association. »

La rencontre de Kodiac et Shamardal. Hello Youmzain est le quatrième gagnant de Gr1 du très populaire Kodiac (Danehill), qui n’a pas encore de fils au haras en France. Sa mère, une fille de l’exceptionnel Shamardal (Giant’s Causeway) – le père des impressionnants Earthlight, Pinatubo, Victor Ludorum, Blue Point… – qui s’affirme aussi en tant que père de mère avec Awtaad (2.000 Guinées d’Irlande, Gr1), Latrobe (Derby d’Irlande, Gr1), Mighty High (Allan Robertson Championship, Gr1), Pretty Pollyanna (Prix Morny, Gr1)… Les quatre produits de la mère d’Hello Youmzain vus en piste sont tous black types. Elle a notamment déjà donné Royal Youmzain (Youmzain), champion à 2ans en Italie. Triple lauréat de Groupe, il s’est classé troisième du Derby allemand et du Grosser Preis von Berlin (Grs1).

Lauréat de la Sprint Cup, une stallion making race. À 2ans, Hello Youmzain a gagné deux de ses trois sorties, dont le Critérium de Maisons-Laffitte (Gr2). Cette année, à 3ans, il n’a cessé de progresser. Il a battu Calyx (Kingman) de trois longueurs dans les Sandy Lane Stakes (Gr2) à Haydock au mois de mai. Puis, Calyx a été acquis par Coolmore. Hello Youmzain s’est ensuite classé proche et bon troisième de la Commonwealth Cup (Gr1) à Royal Ascot. Le 7 septembre, il a remporté la Sprint Cup (Gr1), en décrochant le deuxième meilleur Racing Post rating des sept dernières éditions. L’épreuve d’Haydock a été remportée par un certain nombre de futurs étalons par le passé (Society Rock, Invincible Spirit, Danehill…). En sept sorties, Hello Youmzain compte quatre victoires. Six fois sur le podium, il n’a jamais été classé plus loin que quatrième. À ce stade de la saison, il est le deuxième meilleur 3ans de sa génération sur 1.200m outre-Manche, selon les ratings.

Un modèle d’étalon. Au sujet de celui qui est crédité d’un rating de 124 par Timeform, Nicolas de Chambure (haras d’Étreham) a déclaré : « Nous sommes ravis de nous associer dans la carrière de ce sprinter de grande classe qu’est Hello Youmzain. Il sera une remarquable recrue pour notre cour d’étalons et pour les éleveurs français. C’est un très beau poulain, puissant, avec de l’envergure et une très bonne locomotion. Kevin Ryan a fait du très bon travail avec lui et nous espérons qu’il fera une belle saison l’année prochaine. Nous sommes ravis de renouveler notre association avec Cambridge Stud et nous aurons également d’autres partenaires comme SF Bloodstock et le haras de Voltaire. » Henry Plumptre (Cambridge Stud) a précisé : « Nous sommes réellement enthousiastes à l’idée de faire partie de ce projet. Nous pensons qu’Hello Youmzain a le profil parfait pour réussir en Australie et en Nouvelle-Zélande. Son pedigree est rehaussé par la présence de Danehill, Invincible Spirit et Shamardal, trois des étalons les plus influents de notre époque. »