Les 72 h de l’écurie Nicolle

Courses / 29.10.2019

Les 72 h de l’écurie Nicolle

Par Christopher Galmiche

Ce mardi, François Nicolle nous a accordé un peu de son temps pour faire un tour de ses partants pour les "72 h" de l’obstacle qui comprennent la grande réunion de Compiègne vendredi et les deux superbes journées d’Auteuil.

Bipolaire au top. François Nicolle aura trois partants dans le Prix La Haye Jousselin (Gr1) : Bipolaire (Fragrant Mix), le double tenant du titre, Poly Grandchamp (Poliglote) et Dalia Grandchamp ** (Kapgarde), valeurs sûres pour les places à ce niveau. « Bipolaire va très bien. Il a travaillé ce mardi matin en faisant un canter régulier. Son dernier boulot est passé, il est très bien. Les deux courses sur les haies lui ont donné un peu de rythme. Dalia Grandchamp aura sûrement une paire d’œillères australiennes car il se pourrait que ce soit sa dernière course avant de partir au haras. Elle a les moyens de nous surprendre. Poly Grandchamp va courir sa valeur, mais il est un peu en dessous de ces chevaux-là. Poly et Dalia sont durs, le terrain va les arranger. Ils auront beaucoup de chose pour eux. Il ne faut pas les condamner. »

Deux atouts dans le Maurice Gillois. Dans le Prix Maurice Gillois (Gr1), le professionnel de Saint-Augustin va présenter les lauréats des deux préparatoires, Figuero (Yeats), gagnant du Prix The Fellow (Gr3), et Farnice (Saddler Maker), vainqueur du Prix Orcada (Gr3). « Avec Figuero, nous avons fait l’impasse sur le Prix Orcada. Il a très bien travaillé ce matin. S’il répète ce qu’il a fait en dernier lieu, il faudra compter avec lui. Il aura un peu plus de fraîcheur que les autres. Ce n’est pas négligeable à cette époque. S’il est battu, ça ne sera pas un manque de boulot. Le terrain sera la grande inconnue, mais je ne vois pas pourquoi ça n’irait pas. Il est assez porteur et le terrain ne devrait pas le gêner. Farnice vient de courir et n’avait pas besoin de grand-chose. Il a bien travaillé aussi. Il a l’air d’avoir très bien récupéré de sa dernière sortie. Ils ont tous deux de très bonnes chances. »

Kool Has et Falstaff pour le Cambacérès. Des cinq engagés dans le Prix Cambacérès (Gr1), François Nicolle comptera seulement sur Kool Has (Martaline), troisième du Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2), et sur Falstaff (Never on Sunday), lauréat du Prix Robert Lejeune (Gr3). « Kool Has va courir le Cambacérès. C’est un bon poulain. Il est bien, même très bien. Il y a peut-être un ou deux clients qui lui barrent la route, mais c’est une course d’obstacle. La dernière fois, il s’est très bien comporté en finissant troisième du Talhouët-Roy. Il ne faut pas l’oublier, il peut mettre tout le monde d’accord. Quant à Falstaff, je lui ai laissé un peu de fraîcheur car je trouvais que les courses arrivaient trop vite. Le cheval est très bien. Il aura une très bonne chance et va sur le terrain lourd. Je pense même qu’il est bien meilleur dans le lourd. »

Alex et Miss Salsa Blue pour le Grand Prix. Dans le Grand Prix d’Automne (Gr1), François Nicolle s’appuiera sur Alex de Larredya ** (Crillon) et Miss Salsa Blue (Blue Brésil) puisqu’Aragorn d’Alalia (Iris de la Brunie) ira sur le Steeple-Chase des Anglo-Arabes et Srelighonn (Martaline), également inscrit, se dirige vers le Prix Georges Courtois (Gr2) après sa victoire de rentrée à Moulins. « Dans le Grand Prix d’Automne, nous allons courir Alex qui a fait une rentrée avec très peu de boulot car ça ne faisait pas longtemps qu’il était arrivé à la maison. Il a fait une rentrée en demi-teinte, mais le lourd ne va pas le déranger, au contraire. Je vais aussi courir Miss Salsa Blue dans le Grand Prix. Elle a eu des problèmes. Je ne l’avais vraiment pas bien. Nous avons fait des prises de sang et trouvé ce qu’il y avait. Là, elle est bien, elle a fait de très belles choses dans cette course et va la courir avec une chance. Si c’est la vraie Miss Salsa Blue, elle va bien courir, d’autant qu’elle aura l’avantage de la fraîcheur. »

Invincible Dina de retour en belle forme, Grâce Féline, une pouliche estimée. Dans le Haras d’Étreham Prix Bournosienne (Gr2), François Nicolle sellera Invincible Dina (Doctor Dino), quatrième pour sa rentrée dans le Prix Pelat (L) et Grâce Féline (Balko), deuxième du Prix Beaurepaire. « Grâce Féline a fait un truc en débutant. C’est sûrement une très bonne jument. Nous mettons la barre un peu haut, mais elle est estimée. Invincible Dina était dans le même cas de figure que Miss Salsa Blue. Nous n’arrivions pas à l’avoir bien. Tout va bien maintenant. Elle est extra et je lui vois une très bonne chance. Si elle répète la valeur du printemps, elle a le droit de faire l’arrivée d’une course comme ça. »

Trois atours pour le Congress. Dans le Prix Congress (Gr2), la maison Nicolle sera représentée par Mauricius (Kapgarde), Road Senam (Saint des Saints) et Le Lude (Turgeon). « Mauricius a couru toutes les préparatoires. Il a l’air d’être bien. Road Senam a bien travaillé. Quant à Le Lude, je ne suis pas encore sûr d’y aller. Il a de la qualité, mais il est décevant. Il a besoin d’apprendre, de courir. Il fera un très bon 4ans, mais dans l’immédiat, nous sommes un ton en dessous de ceux-là. Mais je pense que je vais le courir quand même. »

Pour les Listeds de dimanche. Ce dimanche, en plus des Groupes, deux Listeds sont au programme : les Prix Bernard Secly et Fondeur. Mardi matin, Lady Ardilaun (Soldier of Fortune), Philanthrope (Doctor Dino) et Femme d’Action étaient sur la liste pour la première épreuve. « Lady Ardilaun ne courra pas car elle prépare le Sytaj. Femme d’Action va courir à Compiègne. Philanthrope est aussi engagée dans le steeple de Compiègne, mais je ne sais pas si je ne vais pas la ramener à Auteuil. C’est une bonne jument. La dernière fois, je la courais à huit jours, donc elle a des excuses. Dans le steeple, elle a une première chance et à Auteuil, elle aurait une chance. Mais nous avons le temps de débuter en steeple avec cette jument. » Dans le Prix Fondeur (L), François Nicolle aura un seul partant : Blasimon (Soave). « Je n’aurai que Blasimon dans le Prix Fondeur (L). Il était tombé bêtement dans le Rigoletto. Il est pas mal, c’est sa course. C’est la course qu’il faut gagner pour les 5ans en steeple. Le terrain lourd sera à son avantage. »

A Mi Manera et The Stomp en lice dans le Grand Steeple de Compiègne. A Mi Manera (Great Pretender) et The Stomp (Layman) vont participer au Grand Steeple-Chase de Compiègne (Gr2). La première est la tenante du titre et le second a remporté les deux préparatoires. « Pour The Stomp, les inconnues seront la distance et le terrain. C’est un vieux cric qui nous surprend depuis le début de l’année. La distance et le terrain vont arranger A Mi Manera. De même que le rythme si Le Costaud court. »

Toujours à Compiègne, le beau Hell Boy (Martaline), absent depuis sa démonstration à Compiègne, le 25 mai, va courir le Prix de Besançon (L). « Hell Boy va courir pour faire sa rentrée et préparer la Grande Course de Haies de Compiègne (Gr3). Il y aura un drôle de lot, mais le cheval est très bien pour cette rentrée. »

Dans le Prix Dominique Sartini (L), François Nicolle aura trois partants, Femme d’Action (Coastal Path), Korevsky (Intello) et Flying Startandco ** (Cokoriko). « Je vais courir les trois. Femme d’Action a gagné brillamment à Compiègne, elle m’a fait plaisir. Je n’ai pas le choix des engagements pour Korevsky, mais il est très bien. Il devrait se placer, mais je ne suis pas sûr que le terrain lourd soit sa tasse de thé. Flying Startandco va courir aussi. Mais comme ses camarades, il n’a pas la pointure des meilleurs et il faut trouver des engagements à droite et à gauche. S’il court sa valeur, Flying Startandco, il va être dans les trois premiers. »

Jazz in Montreux vers Pau. Plus revu depuis sa sixième place dans le Prix Dawn Run (L), Jazz in Montreux (Rip van Winkle) va être revu cet hiver : « Jazz in Montreux va faire le meeting de Pau avec le Grand Prix et la Grande Course de Haies comme objectifs. »