Neuf à la banque !

Courses / 03.10.2019

Neuf à la banque !

Par Franco Raimondi

Neuf à la banque ! C’est très bien au baccara, si vous êtes le banquier. Un peu moins si vous chaussez les bottes d’un jockey qui doit monter la grandissime favorite du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe et que vous avez le neuf à la corde. Et pas une favorite comme les autres car il s’agit d’Enable (Nathaniel) ! Dimanche, à ParisLongchamp, elle peut devenir une légende, la seule triple lauréate de la course phare du galop français.

Lanfranco Dettori s’alignera au départ pour la 31e fois et l’attente pour le tirage au sort des places à la corde, qui fut jadis attendu comme un cadeau de Noël, n’est plus la même que lors de ses premières expériences. Le pilote italien est très tranquille, même un peu froid, sur le sujet : « Je pense qu’avec l’open stretch, le poids des places à la corde n’est plus le même, surtout dans une course à douze partants comme ce sera le cas dimanche. C’est une configuration que je n’aime pas trop, peut-être parce que je suis un vieux jockey, et je n’arrive pas à comprendre la raison de ce changement mais bon, il faut faire avec. Cela dit je ne pense pas que la différence entre l’as à la corde et le douze est énorme. En même temps, si une course doit tourner de mauvais côté, ce n’est pas la place à la corde qui changera le destin… »

Frankie a déjà gagné avec le 15 et 14. Le neuf à la corde, ce n’est quand même pas l’enfer. Dettori a déjà gagné l’Arc avec le 15 sur 17 avec Sakhee (Bahri) et le 14 sur 17 avec Golden Horn (Cape Cross). Il est très franc en disant : « Si j’avais eu le choix, j’aurais pris l’un des trois numéros plus bas car elle aime courir près de la tête, est assez vite au départ et donc ne risque pas de rester emmurée vivante comme cela peut arriver à un attentiste pur et dur. Il y a des places plus confortables que le neuf mais aussi des pires, et Enable, tout au long de sa carrière, s'est sortie de courses tactiquement difficiles, comme dans les King George VI and Queen Elizabeth Stakes et dans le Breeders’ Cup Turf (Grs1). Même son premier Arc de Triomphe, avec cinq partants de Coolmore, aurait pu se transformer en cauchemar. »

Un scenario assez simple. Le scenario de cette édition, sans chevaux de jeu au départ, est plus bien plus clair. Lanfranco a sa petite idée dans la tête : « Quatre chevaux aiment courir en tête ou proche de la tête : le japonais Kiseki (Rulership), Ghaiyyath (Dubawi), Enable et Japan (Galileo). On m’oa dit que Katsuhiko Sumii, l’entraîneur de Kiseki, vous a déclaré qu’il aimerait voir son cheval galoper derrière un leader. Christophe Soumillon fera le meilleur choix, et si ce n’est pas lui, je vois en tête Ghaiyyath, car avec le douze, il va devoir un peu forcer et aime dominer les courses. Il ne faut pas oublier qu’il s’agit de l’Arc de Triomphe et que tous les meilleurs jockeys sont là : on va assister à une course régulière et le meilleur gagnera. »

Japan, Sottsass et Ghaiyyath : trois mystères. D’après les ratings, Enable est bien la meilleure mais elle n’est pas un penalty malgré sa cote de 0,72/1 chez presque tous les bookmakers. Lanfranco Dettori nous confie : « Je ne connais pas vraiment les adversaires qui, sur le papier, sont les plus dangereux. J’ai du mal à situer la valeur des 3ans. Japan a beaucoup progressé et a battu un vrai bon comme Crystal Ocean (Sea the Stars), qui avait eu une course dure face à Enable. Je ne peux pas lui demander si la bataille d'Ascot l’avait marqué… Sottsass (Siyouni) a gagné en trois foulées son trial, mais son niveau est difficile à juger. Sur une pointe de vitesse et avec l’as à la corde, il est redoutable. C’est un peu le même cas que Ghaiyyath, car on a du mal à croire qu’un cheval puisse gagner un Gr1 par quatorze longueurs, mais il a fait ça ! Les deux que je connais bien sont Magical (Galileo) et Waldgeist (Galileo). Je respecte beaucoup ce dernier, comme tous les chevaux d’André Fabre dans l’Arc. Mais Enable les a déjà battus et ils peuvent juste espérer qu’elle ne fasse pas sa valeur. »

Comment gérer la pression… Le Racing Post s’interrogeait sur la gestion de la pression avant un rendez-vous historique avec une interview à Michael Caulfield, l’ancien directeur de l’Association des jockeys anglais. Le point de départ, c’est la décision de Lanfranco Dettori, en accord avec son patron, John Gosden, de ne pas monter avant la réunion de samedi à Longchamp. Lanfranco rigole sur le sujet : « La pression ? Oui, mais si à 49 ans, je n’arrive pas à la maîtriser, c’est grave. Je comprends bien que les journalistes doivent faire leur boulot comme nous les jockeys, mais je ne me pose pas de questions de haute psychologie. Il faudrait demander à Enable si elle sent la pression. C’est elle qui doit courir et la jument nous a donné tous les bons signes. »

Trente années d’expérience…

Année Cheval Propriétaire Entraîneur Classement
2018 Enable K. Abdullah J. Gosden 1er
2017 Enable K. Abdullah J. Gosden 1er
2016 Order of St George Lloyd Williams & Coolmore A. O'Brien 3e
2015 Golden Horn A. Oppenheimer J. Gosden 1er
2014 Ruler of the World Al Shaqab & Coolmore A. O'Brien 9e
2012 Camelot Smith, Tabor & Magnier A. O'Brien 7e
2011 Snow Fairy Anamoine Ltd. Ed Dunlop 3e
2010 Cavalryman Godolphin S. bin Suroor 8e
2009 Cavalryman Godolphin A. Fabre 3e
2008 Schiaparelli Godolphin S. bin Suroor 13e
2007 Authorized Al Homaizi & Al Sagar P. Chapple-Hyam 10e
2006 Sixties Icon Susan Roy J. Noseda 6e
2005 Cherry Mix Godolphin S. bin Suroor 12e
2004 Mamool Godolphin S. bin Suroor 15e
2003 Doyen Cheikh Moh. Al Maktoum A. Fabre 4e
2002 Marienbard Godolphin S. bin Suroor 1er
2001 Sakhee Godolphin S. bin Suroor 1er
2000 Hesiode G. Tanaka J.C. Rouget 9e
1999 Daylmani Godolphin S. bin Suroor 9e
1998 Sea Wave Godolphin S. bin Suroor 9e
1997 Swain Godolphin S. bin Suroor 7e
1996 Classic Cliche Godolphin S. bin Suroor 15e
1995 Lammtarra Saeed Al Maktoum S. bin Suroor 1er
1994 Only Royale G. Sainaghi L. Cumani 7e
1993 Misil Sc. Laghi V. Caruso 7e
1992 Polytain B. Houillon A. Spanu 18e
1991 Shamshir Cheikh Moh. Al Maktoum L. Cumani 10e
1990 Legal Case Sir G. White L. Cumani 6e
1989 Legal Case Sir G. White L. Cumani 8e
1988 Roushayd S.A. l'Aga Khan R.F. Johnson Houghton 12e