PMU : Le cheval de complément pourra désormais remplacer un cheval associé non-partant dans un ticket en formule "champ"

Institution / Ventes / 01.10.2019

PMU : Le cheval de complément pourra désormais remplacer un cheval associé non-partant dans un ticket en formule "champ"

Le 23 octobre prochain, une nouvelle mesure visant à améliorer l'expérience client du PMU va voir le jour. Dorénavant, les parieurs jouant en formule "champ" pourront bénéficier de l’application du "cheval de complément" pour un cheval associé non-partant. L’espérance de toucher le rang de gain le plus élevé du pari est ainsi préservée.

Rappel des règles pour le cheval de complément. Le cheval de complément est un service optionnel et gratuit permettant au parieur de désigner un cheval qui viendra remplacer un éventuel cheval non-partant dans son pari. Ce service est proposé sur tous les paris, sauf le Simple, Report+, Mini Multi, Multi et Tic 3.

Pour les paris unitaires et les paris en formule "combiné", le cheval de complément doit être différent des chevaux de la sélection et s’applique sur chaque pari unitaire comportant un non-partant : il supprime le non-partant et complète le pari en se plaçant en dernière position.

Pour les paris en formule "champ". Jusqu’ici, le cheval de complément ne pouvait remplacer qu’un cheval de base (et donc pas un cheval associé non-partant), en venant se placer en dernière position du pari. Désormais, le cheval de complément pourra également remplacer un cheval associé non-partant, en venant se placer en dernière position du pari. S’il y a un non-partant dans la base et un autre dans les chevaux associés, le cheval de complément s’applique uniquement à la base.

Une stratégie de simplification initiée depuis le début de l’année. Cette nouvelle règle pour le cheval de complément s’inscrit dans la stratégie d’empathie initiée en janvier 2019 avec le lancement du nouveau Quinté+, la simplification de la gamme et la réflexion sur le calendrier des courses. Une deuxième vague de mesures d’empathie a vu le jour en juillet avec la requalification du Quinté+ en Quarté+ en cas de non-partant, la possibilité d’annuler son pari dans le cas d’un non-partant et la suppression du rapport écurie.