PRIX BEAUREPAIRE (HAIES) - Grand Messe en pouliche sérieuse

Courses / 09.10.2019

PRIX BEAUREPAIRE (HAIES) - Grand Messe en pouliche sérieuse

AUTEUIL, MERCREDI

« C’est le caviar de Saint-Voir… » Anne-Sophie Pacault a bien résumé ce que c’est que d’avoir un cheval du haras de Nicolas de Lageneste dans ses boxes. C’est goûter à quelque chose d’exceptionnel. La jeune professionnelle mansonnienne a présenté Grand Messe (Network) dans le Prix Beaurepaire pour la casaque rouge et la pouliche s’est imposée sûrement. Attentiste au centre du peloton dans le dos de la favorite, Lucie du Berlais (Saint des Saints), elle s’est calée en dehors en face et son jockey, Alain de Chitray, l’a laissée souffler alors que ses adversaires allaient très (trop ?) vite. Elle a refait du terrain à la sortie du tournant final et a abordé la dernière haie en troisième position. Mais elle avait encore deux à trois longueurs de retard sur Lucie du Berlais et Grâce Féline (Balko), qui luttaient pour la victoire. Sur le plat, Grand Messe a produit une belle accélération pour revenir à la hauteur de Lucie du Berlais et la dominer nettement. Son entraîneur, Anne-Sophie Pacault, nous a dit : « C’est une pouliche qui est encore bébé. Elle est venue de loin pour faire un bel effort. C’est une bonne pouliche. » De son côté, Nicolas de Lageneste nous a déclaré : « Nous avons toujours aimé Grand Messe, son modèle... J’avais la mère, Ulyssia Royale (Poliglote), avec plusieurs personnes et je l’ai rachetée entièrement au fur et à mesure. C’était une très bonne jument, mais elle n’est pas facile à croiser car elle est par Poliglote. Il fallait donc trouver quelque chose, elle est outcross sur Mill Reef et Sadler’s Wells. Ulyssia Royale est morte l’année dernière au poulinage en nous donnant un mâle par No Risk at All. Elle a également produit un propre frère de Grand Messe, que nous aimons beaucoup [son nom est Hors Pair, ndlr]. »

Bons débuts de la fille de Nikita du Berlais. Favorite, Lucie du Berlais (Saint des Saints) était le premier produit de la championne Nikita du Berlais (Poliglote) et, forcément, elle a attiré tous les regards. Vite bien placée, elle a pris les commandes en face et a longtemps fait illusion, avant d’être battue sur une accélération par Grand Messe et Grâce Féline, auteure d’une belle ligne droite. Kapline (Kapgarde) a fait beaucoup d’efforts dans ses sauts, mais elle s’est très bien défendue malgré tout en se classant quatrième devant Belle Promesse (Fuissé), laquelle court proprement avec tous les efforts qu’elle a faits, notamment en penchant sur sa droite à chaque obstacle.

La petite-fille de Ma Royale. Élevée par le haras de Saint-Voir, Grand Messe est une fille de Network et de la bonne Ulyssia Royale (Poliglote), gagnante des Prix James Hennessy (L), Bois Rouaud et Philippe Ménager. La deuxième mère, Ma Royale (Garde Royale), a été l’une des meilleures juments d’Auteuil, deuxième du Grand Steeple-Chase de Paris, du Prix Alain du Breil (Grs1) et gagnante du Prix Ingré (Gr3). Ma Royale a produit quatre chevaux qui ont bien fait dans les Listeds et les Groupes : Ulyssia Royale donc, Viviane Royale (Poliglote), lauréate du Prix Bournosienne (Gr3), Discret et Royal (Poliglote), troisième du Prix Philippe Ménager (L), et Espoir Royal (Martaline), troisième du Prix The Fellow-Marquise de Moratalla (Gr3). La troisième mère, Tchela (Le Nain Jaune), bonne jument d’Auteuil, a donné d’excellents sauteurs comme Saint du Chenet (Poliglote), vainqueur du Prix Ferdinand Dufaure et du Grand Prix d’Automne (Grs1), Tanais du Chenet (Poliglote), gagnante des Prix Cambacérès (Gr1) et Orcada (Gr3), Orthence (Épervier Bleu), Ma Royale, donc, Jocelin (Épervier Bleu), Iris Royal (Garde Royale) et Galant Moss (Tip Moss), troisième de la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1)…

 

 

 

Koniggstuhl

 

 

Monsun

 

 

 

 

Mosella

 

Network

 

 

 

 

 

Reliance

 

 

Note

 

 

 

 

Nicotiana

GRAND MESSE (F3)

 

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Poliglote

 

 

 

 

Alexandrie

 

Ulyssia Royale

 

 

 

 

 

Garde Royale

 

 

Ma Royale

 

 

 

 

Tchela