PRIX DE BAGATELLE (STEEPLE-CHASE) - Redwillow Imperial, tout simplement royal !

Courses / 03.10.2019

PRIX DE BAGATELLE (STEEPLE-CHASE) - Redwillow Imperial, tout simplement royal !

AUTEUIL, JEUDI

Lauréat du Prix Marc Antony (L) à Auteuil, en fin d’année dernière, Redwillow Imperial (Barastraight) a été dirigé cette année sur le steeple avec plus ou moins de succès. Malchanceux lors de ses deux premières sorties dans la discipline, le cheval de Jean-Marc Baudrelle avait ensuite effectué un parcours de remise en confiance dans la Grande Course de Haies de Printemps (Gr3). De retour sur les gros obstacles, il était monté à trois reprises sur le podium dans de bons lots, sans parvenir à s’imposer pour autant. Ce jeudi, cet adepte des pistes profondes a signé un premier succès sur le steeple avec la manière, laissant entrevoir un bel avenir au niveau supérieur. Longtemps en queue de peloton comme à son habitude, le futur lauréat a été excellent dans ses sauts, excepté à l’oxer qu’il a quelque peu accroché. Progressant facilement entre les deux derniers obstacles, Redwillow Imperial a pris le meilleur sur le plat sans avoir reçu le moindre coup de cravache, laissant Enjeu d’Arthel (Saddler Maker) à une longueur et demie. La troisième place est revenue une longueur trois quarts plus loin à Écho de Champdoux (Saddler Maker) devant Sainte Saône (Saint des Saints), qui n’avait plus été revue depuis sa troisième place dans le Prix Christian de Tredern (Gr3), et Blasimon (Soave), fautif à la double barrière.

Direction le Prix Fondeur. Redwillow Imperial signe donc le deuxième succès de sa carrière, lui qui a débuté au mois de mars de ses 4ans. Doté d’un gros potentiel, il a longtemps été très compliqué, comme l’a expliqué son propriétaire et entraîneur, Jean-Marc Baudrelle : « C’est du bon boulot. Il m’étonne un peu, car je lui voyais à la base une troisième chance. Il a toujours été délicat à monter, même le matin. Quand on l’a arrêté après le premier semestre de son année de 4ans, il était limite ingérable. En ce moment, il est bien détendu ; il a bien progressé mentalement. Avant, dans le rond de présentation, il marchait comme un dératé. Maintenant, il marche comme s’il était à la maison. Il n’a pas vraiment le choix des engagements et va aller sur le Prix Fondeur (L). »

Le fils d’une propre sœur de Smadoun. Élevé par Zion Train Imperial Stud, Redwillow Imperial a été cédé 4.000 € à 2ans à Jean-Marc Baudrelle, lors des ventes Osarus du Lion-d’Angers, alors qu’il était présenté par le haras de l’Arc. C’est un fils de Barastraight (Barathea), étalon au haras des Sablonnets, et de Kaldouna (Kaldoun), gagnante sur les 2.600m de Maure-de-Bretagne, dont il est le seul produit vainqueur. Kaldouna est une propre sœur de l’ancien étalon du haras des Sablonnets Smadoun, lauréat de 16 courses dont 8 Listeds et deuxième du Prix André Baboin (Gr3). Elle est aussi la propre sœur de de Kalmoss, vainqueur du Grand Critérium de Bordeaux et du Prix Aymeri de Mauléon (Ls) et deuxième du Prix de Guiche (Gr3), de Madoun, deuxième du Critérium du Languedoc (L), et de Mossdoun, troisième du Derby du Languedoc (L). La deuxième mère, Mossma (Tip Moss), a gagné à 2ans sur les 1.400m de Durtal. C’est la famille de Brocottes (Lando), deuxième du Critérium de Saint-Cloud (Gr1).

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Barathea

 

 

 

 

Brocade

 

Barastraight

 

 

 

 

 

Machiavellian

 

 

Straight Lass

 

 

 

 

Gay Hellene

REDWILLOW IMPERIAL (H5)

 

 

 

 

 

 

Caro

 

 

Kaldoun

 

 

 

 

Katana

 

Kaldouna

 

 

 

 

 

Tip Moss

 

 

Mossma

 

 

 

 

Ticma