PRIX ESMERALDA (CLASSE 2) - Dream and Do ** en future grande

Courses / 01.10.2019

PRIX ESMERALDA (CLASSE 2) - Dream and Do ** en future grande

MAISONS-LAFFITTE, MERCREDI

Récente lauréate d’un maiden sur le mile de Marseille-Borély, Dream and Do (Siyouni) a signé un deuxième succès consécutif dans ce Prix Esmeralda (Classe 2), pour sa troisième tentative.

S’élançant en dehors, la pouliche du haras du Logis Saint-Germain s’est rapidement installée aux commandes de la course, en compagnie d’Astral Path (Muhaarar). Dans la phase finale, elle s’est mise hors de portée de ses adversaires en étant seulement accompagnée aux bras par son jockey, Maxime Guyon. Dream and Do a fait forte impression dans un lot honorable et nous lui décernons une ** JDG Rising Star **. La deuxième place est revenue deux longueurs plus loin à Yomogi (Zoffany), qui a très bien conclu tout à l’extérieur à l’issue d’un parcours en dernière position, privant Mageva (Wootton Bassett) d’un meilleur classement dans les dernières foulées.

Direction le Prix Miesque. Dream and Do avait débuté à Deauville par une deuxième place dans l’Arqana Prix des Marettes, derrière Savarin (Deep Impact), lauréate depuis du Prix d’Aumale (Gr3) et candidate au Qatar Prix Marcel Boussac (Gr1), ce dimanche. Frédéric Rossi, entraîneur de la pouliche, nous a dit : « C’est une bonne pouliche qui est encore immature dans sa tête. À chaque fois, on essaye de lui donner une bonne leçon, mais c’est une pouliche qui a un vrai moteur. Elle a beaucoup progressé par rapport à ses débuts, et j’avais dit à son jockey de la monter en confiance. Aujourd’hui, elle a gagné son ticket pour le Prix Miesque (Gr3). »

Une cousine de Charm Spirit. Élevée par le haras du Logis Saint-Germain, Dream and Do a été rachetée 80.000 € lors des ventes de yearlings d’août Arqana. C’est une fille de l’étalon des Aga Khan Studs Siyouni (Pivotal) et de Venetias Dream (Librettist), placée à 3ans au niveau handicap sur 1.200m en Angleterre, dont elle est le premier produit. Venetias Dream a une yearling par The Gurkha (Galileo) qui passera en vente à Arqana à la fin du mois.

La deuxième mère, Machaera (Machiavellian), n’a pas couru. Elle a notamment donné L’Enjôleuse (Montjeu), gagnante de ses deux premières courses à 3ans dont le Prix de La Chapelle-en-Serval (course B, à l’époque) et mère de l’étalon Charm Spirit (Invincible Spirit), vainqueur des Prix Jean Prat et du Moulin de Longchamp ainsi que des Queen Elizabeth II Stakes (Grs1). Machera a aussi produit Megec Blis (Soviet Star), troisième des Athasi Stakes (Gr3).

 

 

 

Polar Falcon

 

 

Pivotal

 

 

 

 

Fearless Revival

 

Siyouni

 

 

 

 

 

Danehill

 

 

Sichilla

 

 

 

 

Slipstream Queen

DREAM AND DO ** (F2)

 

 

 

 

 

 

Danzig

 

 

Librettist

 

 

 

 

Mysterial

 

Venetias Dream

 

 

 

 

 

Machiavellian

 

 

Machaera

 

 

 

 

Somfas