PRIX HARAS D’ÉTREHAM - PRIX MAGNE (Gr3) - Want of a Nail ouvre son palmarès au bon moment

Courses / 09.10.2019

PRIX HARAS D’ÉTREHAM - PRIX MAGNE (Gr3) - Want of a Nail ouvre son palmarès au bon moment

AUTEUIL, MERCREDI

En cinq sorties sur les haies, Want of a Nail (Kapgarde) n’avait jamais fini plus loin que troisième, mais elle n’avait pas encore passé le poteau en tête. Plusieurs fois, elle avait fini fort, mais trop tard, et tardait à trouver son jour. Son jour, c’était finalement ce mercredi. La représentante de Magalen Bryant s’est imposée avec autorité dans le Prix Haras d’Étreham - Prix Magne (Gr3), tremplin pour le Prix Bournosienne (Gr2). Sur une piste collante, logiquement à son goût en digne fille de Kapgarde, Want of a Nail a attendu son heure en deuxième position. Au bout de la ligne d’en face, elle est venue sur la ligne de l’animatrice, Gomeraland (Lord du Sud). Entre les deux dernières haies, elle a lâché ses rivales, prenant quelques longueurs. Malgré une faute sur la dernière haie, la pensionnaire de Guillaume Macaire est repartie sur le plat pour l’emporter de cinq longueurs. Enfin ! Want of a Nail a fait honneur à sa famille et, en plus, en s’imposant directement dans un Groupe. Kalmia (Authorized) a terminé deuxième pour son quatrième affrontement avec Want of a Nail. Pour le moment, le bilan est un match nul entre Kalmia et Want of a Nail, chacune ayant devancé l’autre deux fois. Gomeraland a conservé la troisième place dix longueurs devant Color Chope (Amadeus Wolf), venue courageusement prendre la quatrième place à Goutte de Thaix (Masked Marvel).

Une pouliche qui n’a que de l’action. Dès l’arrivée des pluies, Want of a Nail a vraiment été plus à l’aise, d’autant qu’elle n’a que de l’action. Félix de Giles remplaçait Bertrand Lestrade, mis à pied. Il avait déjà gagné dans ces conditions pour Guillaume Macaire, avec Gin on Lime (Doctor Dino), à Clairefontaine. Il nous a dit après sa première victoire de Groupe pour la casaque Bryant et l’entraînement Macaire : « C’est un plaisir de monter Want of a Nail. C’était d’ailleurs la première fois que je la montais. C’est une pouliche qui n’a que de l’action. Dans le dernier tournant, je me suis demandé si j’aurais dû avancer plus tôt. Mais après sa faute, elle est repartie. Elle a de la tenue et le terrain plus lourd lui a convenu. Elle peut tenir longtemps. Selon moi, c’est une pouliche de steeple. Je suis content d’avoir gagné pour la casaque Bryant et M. Macaire. Cela fait plaisir de monter pour cette belle équipe. »

Kalmia, pas avantagée par l’état du terrain. Là où Want of a Nail a été avantagée par l’état du terrain, ça n’a pas vraiment été le cas pour Kalmia. La pouliche de Bernard Dasras et Joseph Barrais a d’abord patienté parmi les dernières comme elle le fait habituellement. Au milieu de la ligne d’en face, elle s’est rapprochée vivement, en troisième position. Elle a fait illusion dans la ligne droite, mais n’a pu contester la supériorité de la lauréate. Son entraîneur, Joël Boisnard, nous a dit : « La gagnante et ma pouliche se sont affrontées à quatre reprises. La mienne l’a battue deux fois et Want of a Nail l’a devancée à deux reprises, mais je pense que ma pouliche a été desservie par le terrain aujourd’hui. Sa famille maternelle n’aime pas le terrain lourd. J’ai eu un frère et une sœur de Kalmia à l’entraînement, des chevaux de plat, et les deux détestaient cela. Normalement, Kalmia est un peu allante, mais aujourd’hui elle ne l’était pas. C’est pour ça aussi que je pense que le terrain ne lui convient pas. Vous la reverrez dans le Prix Bournosienne. »

http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/WANTOFANAIL-.pdf

La sœur de So French, Device et Whetstone. Élevée par la famille Gabeur, Want of a Nail est une fille de Kapgarde, étalon au haras de la Hêtraie, et de Westonne (Mansonnien). C’est le quatrième vainqueur de Groupe de sa mère sur six produits ! Westonne était aussi entraînée par Guillaume Macaire, pour lequel elle a remporté le Prix Fleuret (Gr3). Want of a Nail est son sixième produit. Elle a déjà donné So French (Poliglote), double gagnant du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1), vainqueur du Prix Maurice Gillois (Gr1), du Prix Murat (Gr2) et d’un Prix Finot (L), Device (Poliglote), gagnant de seize de ses vingt-six sorties, dont onze Groupes, et Whetstone (Saint des Saints), quintuple lauréate de Groupes, dont le Prix Ferdinand Dufaure (Gr1). La deuxième mère, Fassonwest (Dom Pasquini), était aussi entraînée par Guillaume Macaire et a remporté deux courses en trois sorties, en obstacle. Elle a bien produit, donnant Nagging (Nikos), gagnant du Prix Roger de Minvielle (L), tout comme son propre frère Westos (Nikos), ainsi que Off by Heart (Kapgarde), gagnant des Prix La Périchole et Edmond Barrachin (Grs3). 

 

 

 

Mill Reef

 

 

Garde Royale

 

 

 

 

Royal Way

 

Kapgarde

 

 

 

 

 

Cadoudal

 

 

Kaprika

 

 

 

 

Lady Corteira

WANT OF A NAIL (F3)

 

 

 

 

 

 

Tip Moss

 

 

Mansonnien

 

 

 

 

Association

 

Westonne

 

 

 

 

 

Dom Pasquini

 

 

Fassonwest

 

 

 

 

Feuille d’Automne