PRIX HÉROS XII (Gr3) - Edgeoy ** prend déjà date pour 2020

Courses / 13.10.2019

PRIX HÉROS XII (Gr3) - Edgeoy ** prend déjà date pour 2020

AUTEUIL, DIMANCHE

« C’est un zingue, un cheval de Grand Steeple… » François Nicolle est catégorique au sujet d’Edgeoy ** (Saddler Maker) après sa victoire écrasante dans le Prix Héros XII (Gr3). Il est vrai que le sauteur de Jacques Détré, François Seigneur, d'Edward Walsh, Olivier Rauscent et de Thierry Cyprès a signé une nouvelle victoire en force, confirmant son succès dans le Prix Richard et Robert Hennessy (L). Comme prévu, il n’ira pas sur le Prix La Haye Jousselin (Gr1) et attendra le Prix Georges Courtois (Gr2). Au final, ce sont les deux seuls AQPS du lot qui ont pris les deux premières places. Derrière Edgeoy, Ebonite (Khalkevi) a fait quelque chose pour prendre la deuxième place, précédant Poly Grandchamp (Poliglote) et Dalia Grandchamp ** (Kapgarde). Roxinela (Muhtathir) a terminé cinquième après s’être montrée fautive sur la rivière du huit. Milord Thomas (Kapgarde) semblait aller très facilement dans le parcours, mais après avoir très bien sauté, il a dû s’avouer vaincu dans la ligne droite, concluant sixième.

Devant et méchant ! Fidèle à sa tactique de prédilection, Edgeoy a appliqué l’adage "devant et méchant". Il a déroulé, récitant sa perfection. Parfois accompagné par Milord Thomas dans le parcours, il l’a décramponné pour aborder le rail-ditch. Un obstacle sur lequel il a marqué une hésitation. Mais il s’est bien relancé ensuite. Entre les deux derniers obstacles, Poly Grandchamp et Ebonite se sont rapprochés de lui. Mais sur le plat, Edgeoy est reparti, l’emportant très sûrement. Il s’est ainsi offert un premier Groupe mérité. Son entraîneur, François Nicolle, qui comptait aussi sur Poly et Dalia Grandchamp, nous a déclaré : « Il a réalisé une très belle performance, sautant très bien. C’est un cheval pour le Grand Steeple. L’année prochaine, en bon terrain, il partira devant, sur un bon pied, et il faudra le suivre. C’est un cheval auquel nous avons mis les œillères car sans œillères, il tirait et ne finissait pas. Les œillères l’ont rendu plus sage, il est très à la commande ainsi. Ce n’est plus le même cheval. Poly et Dalia vont aller sur le Prix La Haye Jousselin. Avec une distance plus longue et un terrain plus lourd, ça sera mieux pour eux. Ils devraient encore bien courir dans la bonne. »

Ebonite réalise un petit exploit. Ce Prix Héros XII aurait pu s’arrêter au gros open-ditch pour Ebonite. La jument d’Andrée Cyprès, Emmanuel Clayeux et de Laurent Couétil a fait une faute sérieuse, à tel point que l’on a pu penser qu’elle allait être arrêtée. Mais Felix de Giles est resté froid et il lui a laissé le temps de revenir dans la course. Elle est venue à l’entrée de la ligne droite en troisième position et elle a bien prolongé son effort pour arracher la deuxième place. Son entraîneur et copropriétaire, Emmanuel Clayeux, nous a déclaré : « Une fois de plus, Ebonite nous a montré qu'elle a un cœur plus gros qu’elle. C'est une petite jument, mais sa générosité est grande. Elle a fait une faute qui lui coûte certainement très cher. Mais Felix ne s'est pas affolé, il lui a laissé le temps de s'équilibrer. Pour finir, elle fait preuve de dureté. Et elle sera encore meilleure en terrain lourd. Si elle récupère, elle ira sur la Haye Jousselin. »

PEDIGREE WEATHERBYS

http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/EDGEOY.pdf

Le frère d’un double lauréat du Grand National écossais. Élevé par Thierry Cyprès et Jean-François Naudin, Edgeoy est un fils de Saddler Maker et d’Ireland (Kadalko), gagnante du Prix André Boingnères sur le steeple d’Auteuil. Après Edgeoy, Ireland (Kadalko) a donné Giglio (Samum), entraîné par Donatien Sourdeau de Beauregard, et Hopen Land (Cokoriko), un 2ans. Elle est désormais à la retraite. Edgeoy est le frère de Vicente (Dom Alco), double vainqueur du Grand National écossais (Gr3), et de Porto Rico (Vidéo Rock), plusieurs fois gagnant à Auteuil, deuxième du Prix William Head (L) et troisième du Prix La Barka (Gr2). Ireland est la fille de Beveland (Royal Charter), la génitrice de Lettiland (Ragmar), troisième du Prix Rohan (L), laquelle a produit Terre Neuve (Alberto Giacometti), lauréate du Prix Christian de Tredern (L à l’époque) et Maurice (Vidéo Rock), deuxième du Prix Rigoletto (L). C’est la souche de Cumberland (Cyborg), vainqueur du Prix Maurice Gillois (Gr1) entre autres.

 

 

 

Northern Dancer

 

 

Sadler’s Wells

 

 

 

 

Fairy Bridge

 

Saddler Maker

 

 

 

 

 

Alleged

 

 

Animatrice

 

 

 

 

Alexandrie

EDGEOY ** (H5)

 

 

 

 

 

 

Cadoudal

 

 

Kadalko

 

 

 

 

Köln

 

Ireland

 

 

 

 

 

Royal Charter

 

 

Beveland

 

 

 

 

Queensland IV