PRIX LE FABULEUX (L) - Alexander James offre une première Listed à Anne-Sophie Crombez

Courses / 11.10.2019

PRIX LE FABULEUX (L) - Alexander James offre une première Listed à Anne-Sophie Crombez

PRIX LE FABULEUX (L)

Alexander James offre une première Listed à Anne-Sophie Crombez

Installée à Lamorlaye depuis le mois de juin, Anne-Sophie Crombez a décroché sa première Listed grâce à Alexander James (Camelot). Le représentant de Craig Buckingham venait de réaliser des débuts victorieux en France, à Maisons-Laffitte, en gagnant plaisamment sur le mile en ligne droite. Il a fait mieux que répéter en s’imposant au niveau supérieur. Bien parti, il a été couvert par Ridaa (New Approach) après quatre cents mètres de course. Passé à l’attaque à l’entrée de la ligne droite, il a vu Rocquemont (Anodin) venir à son extérieur avec du gaz. Mais, courageux, Alexander James a réussi à revenir progressivement à sa hauteur pour le dominer sûrement à la fin. Anne-Sophie Crombez nous a déclaré : « Toute victoire est belle mais cette première Listed a une saveur particulière. Lors de sa première sortie française, je l’avais présenté dans une Classe 1, avec pour objectif d’en faire une préparation vers une autre épreuve. Mais le cheval avait couru au-delà de nos espérances, s’imposant avec la manière. Après ce succès à Maisons-Laffitte, nous avons pris la direction de cette Listed et le voir gagner ainsi dans ce terrain, c’est vraiment formidable. Je n’ai pas encore étudié la suite de son programme... Son propriétaire a eu un cheval non partant en Angleterre suite à une erreur informatique et mécontent, il a souhaité envoyer des chevaux en France. Les deux qu’il m’a confiés sont très compétitifs ! J’imagine qu’il apprécie le niveau des allocations françaises. En tout cas, il choisit lui-même ses chevaux et il les choisit bien. Je suis installée sous mon nom depuis juin. Arrivée avec neuf chevaux, je n’ai gardé que les cinq qui se sont adaptés au système français. J’ai cinq pensionnaires, trois ont couru et je compte cinq victoires depuis cet été. C’est très encourageant. » Lorsqu’il évoluait en Angleterre, Alexander James avait réussi à atteindre un Racing Post Rating de 91. Sa valeur est nettement en hausse sur ce qu’il a fait vendredi. Rocquemont s’est bien défendu se classant deuxième devant Ridaa, tenace après avoir été devant, et Tonnencourt (Pedro the Great).

Aramhes déçoit . La grande attraction de la réunion était la présence d’Aramhes (Kendargent) dans ce Prix Le Fabuleux. Il faisait sa rentrée après avoir déposé une certaine Villa Marina (Le Havre), future lauréate du Prix de l’Opéra (Gr1), dans une Classe 2 en juin. Classe 2 dans laquelle Aramhes rendait du poids à Villa Marina. Parti grand favori, il a galopé en dernière position et a tenté de venir à mi-ligne droite, comme lors de sa dernière sortie. Mais il est resté dans son action et a fini sixième. Son entraîneur Carla O’Halloran nous a dit : « La distance est sûrement un peu trop courte. Le cheval manque aussi de compétition. Fabien [Lefebvre, son jockey, ndlr] a dit qu’il courait après les chevaux. J’avais peur des 1.800m, mais avec sa classe, je pensais que ça irait. Je pensais qu’il ferait mieux. S’il avait été troisième, j’aurais été contente. Mais au printemps, il était un peu brillant et on pensait qu’il ferait même 1.600m. Lorsque Fabien le montait le matin, il disait qu’il pouvait aller sur 2.400m sans problème. Il a une Listed début novembre à Chantilly [le Grand Prix du Nord, ndlr] vers laquelle il pourrait aller. Mais nous verrons d’abord comment il rentre»

La famille de Raise a Grand. Élevé par Churchtown House Stud, Alexander James est passé deux fois en vente. Acheté 32.000 Gns par Mark Johnston lors du book 2 des ventes de yearlings d’octobre, à Tattersalls, il a ensuite été cédé 36.000 £ à Craig et Laura Buckingham, lors des ventes Goffs, le mois dernier. C’est un fils de l’étalon de Coolmore Camelot (Montjeu) et de Plying (Hard Spun), gagnante de trois courses à 3ans sur 1.300m et 1.400m sous l’entraînement d’Henri-Alex Pantall, dont il est le premier produit vainqueur. Plying a une yearling par No Nay Never (Scat Daddy) et une foal par Starspangledbanner (Choisir). La deuxième mère, Nasaieb (Fairy King), s’est imposée à 2ans sur les 1.000m de Nottingham et a conclu troisième des National Stakes (L) à Sandown. Elle a notamment donné Kissing Lights (Machiavellian), troisième des Flying Childers Stakes (Gr2) et des Princess Margaret Stakes (Gr3), et Luminous Gold (Fantastic Light), la mère de la placée des Prestige Stakes (Gr3) Zifena (Zamindar). Nasaieb est une sœur de Raise a Grand (Grand Lodge), vainqueur des Solario Stakes (Gr3).

Sadler’s Wells

Montjeu

Floripedes

Camelot

Kingmambo

Tarfah

Fickle

ALEXANDER JAMES (H3)

Danzig

Hard Spun

Turkish Tryst

Plying

Fairy King

Nasaieb

Atyaaf

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 48’’74

1.000m à 600m : 27’’61

600m à 400m : 13’’12

400m à 200m : 12’’69

200m à l’arrivée : 13’’50

Temps total : 1’55’’66