Télécharger la dernière édition
French Purebred Arabian

French Purebred Arabian

QATAR ARABIAN TROPHY DES JUMENTS - POULICHES 4ANS - Raahah, la victoire de la ténacité

29.10.2019

QATAR ARABIAN TROPHY DES JUMENTS - POULICHES 4ANS - Raahah, la victoire de la ténacité

PARISLONGCHAMP (FRA), 5th OCTOBER 2019

Gr1 PA - 4-year-olds - Females - 2,000m - € 150,000

Parfois, il faut savoir être patient. Avant ce Gr1 PA, en sept tentatives, Raahah (Asraa Min Albarq) n’avait jamais réussi à gagner, jouant parfois de malchance. C’est donc à 18/1 qu’elle s’est élancée pour sa première tentative à ce niveau, dans une piste rendue pénible par les précipitations. Ces conditions n’ont pas dérangé l’élève et représentante de Son Altesse le cheikh Mohammed bin Khalifa Al Thani. Et la pensionnaire de François Rohaut a ouvert son palmarès de la plus belle des manières, directement dans le Qatar Arabian Trophy des Juments (Gr1 PA).

Elle n’a rien lâché. Lauréate d’un Gr1 PA cet été, en Angleterre, Bayan (Munjiz) s’est portée en tête du peloton, suivie par Durat Al Zaman (Hilal Al Zaman) sur son extérieur, tandis qu’Al Ryma Monlau (Runner) galopait non loin. Longtemps attardée, la future lauréate s’est progressivement rapprochée pour arriver sur la ligne des premières à mi-ligne droite, en pleine piste. Après avoir pris l’avantage, Raahah n’a rien lâché alors qu’elle était attaquée par Jaazmah Athbah (Jalnar Al Khalidiah). Cette dernière se classe finalement proche deuxième, devant Vivabaina (Kerbella), troisième après avoir galopé isolée le long de la corde.

À maturité pour le jour J. François-Xavier Bertras, jockey de la gagnante, a déclaré : « C’est une pouliche très dure. De plus, elle avait été très malheureuse en dernier lieu. Ces derniers temps, elle montait énormément en puissance. Elle arrivait au mieux pour cette course. Il fallait une pouliche très dure et elle l’a été aujourd’hui. Enfin, on connaît son entraîneur : il est redoutable lorsqu’il s’agit de viser une course en particulier. Il a amené le cheval à maturité le jour J. Ma pouliche est hargneuse et ne lâche jamais prise. On a laissé les autres se battre et on savait qu’elle ne lâcherait pas l’affaire. »

Elle a encore de la marge. François Rohaut, qui remporte le Qatar Arabian Trophy des Juments pour la première fois, nous a expliqué : « L’année dernière, c’était une pouliche médiocre. Mais elle a commencé à progresser au printemps, devenant meilleure à chaque course. Elle s’est endurcie et à présent, elle est très dure à la lutte. Au fil des combats, certains lâchent prise. D’autres progressent et c’est son cas. Quand j’ai vu que le terrain allait s’assouplir, je savais que cela allait nous aider. Ce samedi, arrivée à maturité, elle nous montre de quoi elle est capable. C’est une super jument, issue d’un très bon élevage, qui a tout mis en œuvre pour obtenir des résultats de haut vol. Dans un premier temps, elle va prendre du repos, et l’année prochaine, elle visera la grande course. Les juments de 5ans ont un programme en Europe. Elle progresse sans arrêt et je pense qu’elle a encore une réelle marge de progression. Peut-être que le terrain a gêné certains, mais pas elle. Sa victoire, c’est le succès de toute l’équipe d’Al Shahania Stud. »

Jaazmah Athbah battue par le terrain. Concernant la deuxième, Élisabeth Bernard explique : « Je pense qu’elle été battue à cause de l'état de la piste. Ce n'est pas une pouliche de terrain lourd. La troisième est maiden, tout comme l'était la gagnante avant la course, et je pense qu'elles ont particulièrement apprécié ce terrain. Je ne les dénigre pas pour autant, car elles ont sûrement fait des progrès, mais c'est quand même une surprise. Je suis sûre que ma pensionnaire aurait gagné en bon terrain, car elle a eu une action laborieuse pour finir aujourd'hui. Son propriétaire est saoudien et elle va probablement courir à la fin du mois de février lors de la réunion de la Saudi Cup, à Riyad. »

La meilleure performance de Vivabaina. Charles Gourdain, entraîneur de la troisième, a déclaré : « Vivabaina a été très courageuse et Olivier Peslier l'a montée avec beaucoup de patience : elle n'arrivait pas à suivre les autres dans ce terrain-là mais, malgré tout, la piste n'a pas dû tant la déranger que cela car elle a bien fini. Je pense qu'ils sont aussi allés vite devant. Nous sommes très contents et nous aviserons pour la suite. Rien n'est encore décidé, il n'y a plus beaucoup d'options en France. Peut-être la belle course à Toulouse... »

La sœur d’Ebraz. Élevé par Son Altesse le cheikh Mohammed bin Khalifa Al Thani, Raahah fait partie des premières générations élevées au haras des Cruchettes. C’est aussi le cas de plusieurs lauréats de Groupe chez les pur-sang anglais (Pelligrina, Aspetar…) et les pur-sang arabes (Min'ha, Rajeh…). Raahah est le premier lauréat de Gr1 PA issu de la production d’Asraa Min Albarq (Amer), un étalon d’Al Shahania Stud qui été relativement peu utilisé. L’année où Raahah est née, il n’a eu que quatre produits en France. Cette pouliche est une fille de Massamarie (Tidjani), laquelle est l’une des juments de base de l’élevage du cheikh Mohammed bin Khalifa Al Thani. On lui doit notamment Ebraz (Amer), lauréat de deux Amir’s Swords, de la Qatar Cup - Prix Dragon 2017 et des Qatar International Stakes, Qatar Arabian World Cup (Grs1 PA). Le même croisement a donné trois autres lauréats de Groupe : Mared Al Sahra (Amir’s Sword, Gr1 PA), Mu’Azzaz (Shadwell Dubai International Stakes, Gr1 PA), Metrag (Grand Prix de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Gr3 PA).

Raahah est une petite-fille de Margau (Manganate), une propre sœur des cracks Dormane (Manganate) et Djendel (Manganate). Elle a donné naissance à un élément comme Santhal (Djebbel), qui remporta six courses dont l’Al Maktoum Challenge Round 3 (Gr1 PA). Enfin, la troisième mère n’est autre que Mandore (Grabiec), la grande jument de l’élevage Watrigant.

 

 

 

Wafi

 

 

Amer

 

 

 

 

Bushra

 

Asraa Min Albarq

 

 

 

 

 

Tidjani

 

 

Akie Croix Noire

 

 

 

 

Okie du Cassou

RAAHAH (F4)

 

 

 

 

 

 

Flipper

 

 

Tidjani

 

 

 

 

Managhi

 

Massamarie

 

 

 

 

 

Manganate

 

 

Margau

 

 

 

 

Mandore

 

 

 

 

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 1’12’’22

1.000m à 600m : 27’’01

600m à 400m : 14’’96

400m à 200m : 14’’41

200m à l’arrivée : 14’’17

Temps total : 2’22’’77

PARISLONGCHAMP (FRA), 5th OCTOBER 2019

QATAR ARABIAN TROPHY DES JUMENTS

Gr1 PA - 4-year-olds - Females - 2,000m - € 150,000

1st      RAAHAH (56) F4

Asraa Min Albarq & Massamarie, by Tidjani

Owner: H.H. Sheikh M. Bin Khalifa Al Thani

Breeder: Al Shahania Stud

Trainer: F. Rohaut

Jockey: F.-X. Bertras

2nd     JAAZMAH ATHBAH (56) F4

Jalnar Al Khalidiah & Keen Game, by Bengali d'Albret

Owner: Athbah Stud Limited

Breeder: Athbah Stud Limited

Trainer: Mrs J.-F. Bernard

Jockey: J.-B. Eyquem

3rd     VIVABAINA (56) F4

Kerbella & Vivamaria, by Njewman

Owner: Royal Cavalry of Oman

Breeder: Royal Cavalry of Oman

Trainer: C. Gourdain

Jockey: O. Peslier

Other runner(s) in finishing order: Durat Al Zaman, Al Haffanah, Bayan, Jadeeda, R'ezala, Al Ryma Monlau & Aksinya.

All ran (10).

(Turf) Very Soft. 2'22"77. Distances: NECK - NECK - 3 1/2.