Télécharger la dernière édition
French Purebred Arabian

French Purebred Arabian

QATAR ARABIAN TROPHY DES POULAINS (Gr1 PA) - Amyr du Soleil, une classe à part

04.10.2019

QATAR ARABIAN TROPHY DES POULAINS (Gr1 PA) - Amyr du Soleil, une classe à part

SAINT-CLOUD, VENDREDI

Grand favori de l’épreuve après ses deux démonstrations provinciales de l’été, Amyr du Soleil (Amer) s’est imposé de toute une classe dans l’épreuve phare de sa génération, le Qatar Arabian Trophy des Poulains (Gr1 PA) à Saint-Cloud. Il offre une troisième victoire dans cette épreuve à la casaque de son propriétaire, Son Altesse le cheikh Mohammed bin Khalifa Al Thani, ainsi qu’à son entraîneur, Thomas Fourcy (il a déjà remporté cette épreuve en tant que jockey). Jamais un poulain n’avait remporté cette épreuve avec six longueurs d’avance, pas même des sujets de premier plan comme Al Mamun Monlau (Munjiz) et Mushrae (Munjiz).

Lui et les autres. Bien parti, Amyr du Soleil a finalement pris le contrôle des opérations, suivi sur son extérieur par Freddy Py (TM Fred Texas), tandis qu’Emporio (Josco du Cayrou) prenait le sillage de l’animateur. Mais dès la sortie du tournant final, on pouvait sentir qu’Amyr du Soleil était au-dessus des autres. D’ailleurs, son jockey n’a eu qu’à ouvrir les mains pour que le pensionnaire de Thomas Fourcy, bien calé contre la lice, s’envole. Il s’impose de toute une classe, tandis que le fort bien né Jarif (Dahess) réalise une très belle ligne droite pour sa deuxième sortie publique seulement. Il décroche une très prometteuse deuxième place. Compagnon d’entraînement d’Amyr du Soleil, Mounjared Al Cham (Azadi) est troisième à une longueur.

Rendez-vous pour la Qatar Arabian World Cup 2019. Thomas Fourcy a déclaré : « C’est un cheval qui ne demande qu’à vieillir. J’avais dit à ses propriétaires, en début d’année, que c’était un cheval très plaisant, et il confirme. Nous l’avons préservé toute l’année. Il a gagné ses courses sans jamais forcer. Aujourd’hui, c’était un peu plus dur pour lui mais il le fait avec la manière. Concernant le terrain souple, c’est un cheval qui a beaucoup d’action et cela ne me dérangeait pas pour lui. Il va bien profiter cet hiver pour, je l’espère, faire un vrai bon cheval à 4ans pour la Qatar Arabian World Cup (Gr1 PA). » Concernant le troisième, il poursuit : « Mounjared Al Cham est très tendre. Il a fait une faute en sortant des boîtes et a eu du mal à rentrer dans la course. Il va bien vieillir. L’année prochaine, faux aux mêmes chevaux, il peut terminer plus proche. »

Jarif, un poulain pour le Derby 2019. Élisabeth Bernard a déclaré au sujet du deuxième : « C'est un cheval qui a débuté très tardivement, puisqu'il a effectué ses premiers pas en compétition il y a à peine un mois. Jarif est très immature, très tendre. Aujourd'hui, il a fait une ligne droite fantastique. Ses adversaires étaient plus endurcis que lui et certains d'entre eux sont déjà gagnants de Groupe. Je ne suis pas surprise de ce résultat, car je l'estime depuis le début. C'est un très bon cheval, mais il est malheureusement arrivé tard à l'entraînement. Il va faire un excellent 4ans car il a un psychisme fantastique et un modèle hors du commun. Il est parfait comme sa mère, qui était une crack et qui était elle aussi à l'écurie. Il va désormais se reposer jusqu'à l'année prochaine avant de suivre la filière des bons, avec comme objectif le Derby de Chantilly. »

La famille de Dahor de Brugère et Mahess du Soleil. Amyr du Soleil a été élevé par Lisa et Pierre Deymonaz. Le cheval a grandi au haras du Saubouas, qui connaît une belle réussite avec les pur-sang arabes, tout comme Lady Princess (General), lauréate du Qatar Arabian Trophy des Pouliches (Gr1 PA). Ils ont par ailleurs été débourrés dans l’établissement de Paul Basquin. Présenté à la vente de Saint-Cloud, le cheval a été racheté 145.000 €. Il a deux frères par Munjiz (Kesberoy), un foal et un yearling.

Amyr du Soleil est le premier gagnant de sa mère, une propre sœur de Dormah de Brugère (Dormane), lauréate de sept courses dont les Jumeirah International Stakes (Gr2 PA) et les Arabian International Stakes (Gr2 PA). Au haras, Dormah de Brugère a donné naissance à Mahess du Soleil (Dahess), vainqueur de l’UK Arabian Derby (Gr1 PA) à Newmarket. La deuxième mère, Ballade Folle (Djelfor), est une propre sœur de Bar Royal et Beau Bar, multiple lauréat, dont le Prix Damas (Gr3 PA) pour le dernier cité. Ballade Folle a produit Dormadora (Dormane), vainqueur de trois courses dans le Challenge Derby (Gr2 PA) à Ostende, en Belgique, mais surtout connue comme génitrice du champion Dahor de Brugère (Dahess), lauréat à six reprises dont l’Al Rayyan Cup - Prix Kesberoy et la Coupe de France des Chevaux Arabes (Gr1s PA). Il est également monté sur le podium de la Qatar Arabian World Cup (Gr1 PA) et s’affirme comme un jeune étalon de qualité.

 

 

 

Shabab

 

 

Wafi

 

 

 

 

Sarhah

 

Amer

 

 

 

 

 

Lahoom

 

 

Bushra

 

 

 

 

Rahifa

AMYR DU SOLEIL (M3)

 

 

 

 

 

 

Manganate

 

 

Dormane

 

 

 

 

Mandore

 

Balladore

 

 

 

 

 

Djelfor

 

 

Ballade Folle

 

 

 

 

Bergeronnette


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 1’09’’38

1.000m à 600m : 29’’91

600m à 400m : 13’’73

400m à 200m : 13’’75

200m à l’arrivée : 14’’63

Temps total : 2’21’’40