QATAR ARABIAN WORLD CUP - Ebraz, en solitaire pour affronter le combat de sa vie

04.10.2019

QATAR ARABIAN WORLD CUP - Ebraz, en solitaire pour affronter le combat de sa vie

15 H 25 • DIMANCHE - Gr1 PA - 4ans et plus - 2.000m

Lauréat de ses deux sorties sur le sol européen cette année, Ebraz (Amer) va tenter de continuer sur sa lancée en enlevant la Qatar Arabian World Cup (Gr1 PA), ce dimanche. S’il y parvenait, le pensionnaire de Son Altesse le cheikh Mohammed bin Khalifa Al Thani, entraîné par Julian Smart, irait défendre son titre dans The Amir Sword (Gr1 PA). Et s’il triomphait en février à Doha, il serait le premier cheval à réaliser le triptyque Goodwood & ParisLongchamp & Doha. Un coup de trois exceptionnel. Avec le départ à la retraite de Gazwan (Amer), un tel scénario est envisageable, mais tout de même extrêmement difficile à réaliser. Ebraz n’a pas perdu que son rival et compagnon d’entraînement. Il a aussi perdu le cheval qui devait faire le leader pour l’équipe d’Al Shahania Stud. Ebraz se retrouve donc seul pour affronter l’une des grandes échéances de sa carrière, peut-être même la plus importante.

Face à lui, le duo entraîné par Alban de Mieulle pour Son Altesse le cheikh Abdullah bin Khalifa Al Thani, Tayf (Amer) et Yazeed (Munjiz), s’annonce redoutable. Le second nommé a déjà devancé plusieurs fois Ebraz au Qatar, tandis que le premier possède un redoutable finish quand il peut attendre jusqu’au dernier moment dans un parcours. Il va apprécier l’assouplissement de la piste. Sur le papier, Mashhur Al Khalediah (Jalnar Al Khalidiah) et Salam Al Khalediah (Nashwan Al Khalidiah) sont inférieurs aux chevaux les plus en vue. Mais depuis l’année dernière, nous avons appris qu’il fallait se méfier des chevaux polonais dans les grandes échéances…

Les chances françaises. Meilleur poulain français de 3ans la saison dernière, Marid (TM Fred Texas) semble retrouver ses meilleures sensations après l’épisode de rhinopneumonie qui a touché l’écurie d’Antoine de Watrigant en début d’année. Khataab (Amer), deuxième l’an passé, est courageux en diable et peut faire briller l’entraînement de Thomas Fourcy. Deryan (Mahabb), deuxième du Qatar Derby des 4ans (Gr1 PA), Ahzar (Munjiz) et Rodess du Loup (Dahess), meilleur 4ans la saison dernière, sont autant d’atouts pour l’entraînement tricolore de s’illustrer.

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2018 : Fazza Al Khalediah (M. Borkowski). 2017 : Gazwan (J. Smart). 2016 : Al Mourtajez (T. Fourcy). 2015 : Al Mourtajez (T. Fourcy). 2014 : Djainka des Forges (J. Smart).