Siyouni fait son entrée au club des millionnaires

Institution / Ventes / 09.10.2019

Siyouni fait son entrée au club des millionnaires

BOOK 1 TATTERSALLS JOUR 2

Par Franco Raimondi

Bienvenue au club ! Ce mercredi, sur le ring de Tattersalls et pour la première fois, un yearling par Siyouni (Pivotal) a dépassé le million de guinées. Pour ce demi-frère du lauréat des 2.000 Guinées Magna Grecia (Invincible Spirit), c’est M. V. Magnier qui a eu le dernier mot face à Qatar Bloodstock. Il a lancé l’enchère gagnante à 1,3 million de guinées (1,52 M€), à l’issue d’une lutte acharnée, également face au Hong Kong Jockey Club et à Godolphin. Ce "FR", présenté par Norelands Stud pour l’éleveur australien Robert Scarborough, est qualifié pour la prime et offre à Coolmore la possibilité d’ajouter – si tout se passe bien en course – un Siyouni à sa très riche collection d’étalons. M. V. Magnier a expliqué : « C’est une très bonne chose pour son éleveur, Robert Scarborough. C’est un très joli poulain et Siyouni est un excellent étalon. Nous avons vu Le Brivido et également Sottsass, déjà lauréat classique, et qui devrait très bien se comporter à 4ans. En plus, il est issu d’une fille de Galileo, qui prend de l’ampleur comme père de mères. »

Le bon investissement sur Cabaret. La mère du Siyouni millionnaire, Cabaret (Galileo), a fait carrière pour Coolmore en remportant les Silver Flash Stakes (Gr3) à 2ans mais n’a pas confirmé à 3ans. Elle a été achetée pour 600.000 Gns (715.000 € à l’époque) par Robert Scarborough chez Tattersalls en décembre 2011, quand elle était pleine de Danehill Dancer (Danehill). L’éleveur a presque récupéré sa mise de départ grâce à la vente du premier produit, une pouliche, pour 525.000 Gns (618.000 €). Magna Grecia, quant à lui, a coûté 340.000 Gns (400.000 €) foal. Deux autres yearlings issus de Cabaret ont affiché respectivement 115.000 € et 200.000 Gns (235.000 €). Robert Scarborough ne peut pas se plaindre !

Six yearlings à plus de 500.000 €. Le précédent record de Siyouni, les 800.000 Gns (941.000 €) payées mardi par Shadwell, n’aura même pas tenu 24 heures. En tout début de cette deuxième session, c’est un autre produit de l’étalon de Son Altesse l’Aga Khan qui a fait monter les enchères à 450.000 Gns (527.100 €). Il s’agit d’un demi-frère du lauréat de Gr1 Danceteria (Redoute’s Choice), élevé par Berend Van Dalfsen, qui a offert une jolie plus-value à Philip Stauffenberg, lequel l’avait acheté 130.000 € à la vente d’élevage Arqana. Il est le sixième yearling de Siyouni à franchir le cap des 500.000 €.

Un chiffre d’affaires de plus de 60 millions à travers le monde. En plus des six yearlings adjugés à plus de 500.000 €, trois autres lots signés Siyouni ont dépassé ce montant : Ghazawaat et Rastrelli ont affiché respectivement 650.000 et 550.000 € à la breeze up Arqana en 2017, et Maqsad, lauréate ensuite des Pretty Polly Stakes (L), avait coûté 775.000 € au cheikh Hamdan Al Maktoum, qui l’avait dénichée foal à la dispersion Wildenstein. Siyouni, quand on comptabilise également les poulinières pleines, a réalisé un chiffre d’affaires de 39,16 M€ pour 419 sujets vendus sur le ring d’Arqana. Et, d’après la base de données de Bloodhorse, il a dépassé les 60 millions à travers le monde. Pas mal pour un étalon qui a officié à 7.000 € lors de ses quatre premières saisons…

LES TOP PRICES DE SIYOUNI

Année

Prix saillie (€)

Vente

S

Mére

Prix (€)

Éleveur

Acheteur

2019

45 000

TatOct1

M

Cabaret (Galileo)

1 522 500

Robert Scarborough

MV Magnier

2019

45 000

TatOct1

M

America Nova (Verglas)

941 000

Al Wasmiya Farm

Shadwell Estate

2019

45 000

Arqana

F

Apple Charlotte (Smart Strike)

650 000

Jack Swain (Fr)

Solis / Litt

2019

45 000

TatOct1

M

Bal  de la Rose (Cadeaux Généreux)

527 100

Berend Van Dalfsen (Fr)

Blandford Bloodstock

2018

30 000

TatOct2

F

Brynica (Desert Style)

527 100

Corduff Stud & T.J. Rooney

Shadwell Estate

2018

30 000

TatOct1

M

Ennaya (Nayef)

506 100

Montcastle Bloodstock

Godolphin

Godolphin monte à 3,1 millions pour le demi-frère de Golden Horn

Ce mercredi, comme lors de la première session de la veille, c’est encore Godolphin qui a mis KO ses adversaires pour se porter acquéreur du top price. Cette fois-ci, c’est un bon à 3,1 millions de guinées (3,65 M €) qui a été signé pour le demi-frère par Frankel (Galileo) du champion Golden Horn (Cape Cross), qui lui aussi avait tapé dans l’œil de Coolmore. Harry McCalmont, de Norelands Stud, a vécu sa plus belle journée en tant qu’éleveur. Il avait acheté la mère, Flèche d’Or (Dubai Destination), pour 62.000 Gns (73.000 €) chez Tattersalls en décembre 2012, lorsque Golden Horn était foal. Depuis son achat par McCalmont, Flèche d’Or a eu une pouliche par Champs Élysées (Dansili), vendue 150.000 € chez Goffs et qui n’a pas gagné, et une par Acclamation (Royal Applause), gardée par l’éleveur et qui a remporté une course. La poulinière n’a pas eu de produit en 2015, l’année du Derby et de l’Arc de Triomphe de Golden Horn, ni en 2016. Son 2ans par Galileo (Sadler’s Wells) a été acheté 450.000 Gns (530.000 €) l’année dernière par Kevin Ryan et Stephen Hilles, mais n’a pas encore couru. Flèche d’Or a donné ensuite une foal par Frankel.

Le grand jour d’Harry McCalmont. L’éleveur comblé a expliqué : « Je suis assez bavard d’habitude, mais là les mots me manquent… C’est une journée inoubliable. J’aime bien acheter des poulinières qui sortent de grands haras dont on connaît la réussite, comme celui d’Anthony Oppenheimer. Les poulinières de ces élevages ont toujours droit aux meilleurs étalons et aux meilleurs entraîneurs. » Anthony Stroud, qui a signé le bon pour Godolphin, a ajouté : « Le poulain est magnifique et Golden Horn est étalon chez nous. Cela n’arrive pas tous les jours de pouvoir acheter le demi-frère d’un Derby winner issu d’un très bon étalon comme Frankel. Il remplissait tous les critères. »

Un Kingman en bleu à 2,3 millions. Pour l’autre gros morceau de la session, Godolphin a eu le dernier mot… mais face à d’autres enchérisseurs. Moyennant 2,3 millions de guinées (2,7 M€), l’équipe de cheikh Mohammed a acheté un fils de Kingman (Invincible Spirit), qui plaisait énormément à Phoenix Thoroughbred. Le poulain est le deuxième produit de Grace and Favour (Montjeu), une propre sœur du lauréat de Gr1 Fame and Glory, qui a déjà produit le bon 2ans Game and Set (Zoffany). Par la même occasion, Kingman, qui avait connu une première session assez tranquille, a affiché son top price et enregistre son troisième yearling millionnaire. Il s’agit aussi d’un record pour son éleveur, Nicholas Jones. L’homme de Colm Valley Stud a dit : « L’année dernière, nous avions vendu un Showcasing (Oasis Dream) à 600.000 Gns, mais là c’est autre chose. Nous avons six poulinières de plat et une à vocation obstacle. Nous nous appuyons sur un effectif réduit pour ne conserver que la qualité. La politique est de vendre les mâles et de garder les pouliches. » La souche est arrivée à Colm Valley Stud en 2006 quand, par l’intermédiaire d’Amanda Skiffington, il avait acheté Gryada (Shirley Heights), la mère de Fame and Glory, foal à l’époque, pour 180.000 Gns (212.000 €).

Godolphin mise sur les étalons des autres. Les hommes de Godolphin se sont tournés sur la production d’étalons qui n’officient pas dans les haras de Darley. Un Lope de Vega (Shamardal), qui appartient à la souche de la classique Précieuse (Tamayuz), a affiché 750.000 Gns (884.000 €), alors qu’un Sea the Stars (Cape Cross), issu de la grande souche E de Son Altesse l’Aga Khan est monté à 725.000 Gns (854.000 €). Ce dernier avait coûté 330.000 Gns (388.000 €) à Oneliner Stables. Godolphin a mis aussi 700.000 Gns (825.000 €) pour une Dubawi (Dubai Millennium), demi-sœur de Shalaa (Invincible Spirit), double lauréat de Gr1 à 2ans et étalon au haras de Bouquetot.

Dernière minute. À l’heure où nous écrivons ces lignes, 132 lots ont trouvé preneur à une moyenne de 242.106 Gns, le frère de Line of Duty (Galileo) a été acquis 1,1 million de guinées par Godolphin. Et Nicolas de Watrigant a signé le bon à 650.000 Gns pour un produit de Sea the Stars (Cape Cross). Le haras du Mezeray a vendu un produit de Siyouni pour 350.000 Gns. Nous reviendrons plus en détail sur ces informations lors de notre prochaine édition.