TATTERSALLS - Le cheikh Hamdan adore les Siyouni

International / 16.10.2019

TATTERSALLS - Le cheikh Hamdan adore les Siyouni

NEWMARKET (GB), MERCREDI 

Il est l’un des grands supporters de Siyouni (Pivotal). Et cela s’est confirmé ce mercredi lors de la troisième session du book 2. En effet, le cheikh Hamdan Al Maktoum a acquis – pour un tarif digne du book 1, c’est à dire 600.000 Gns (724.000 €) – un mâle élevé par Biddlestone Stud. Ce petit haras l’avait payé 80.000 Gns (96.500 €) sur le même ring en 2012. Sa mère, Moonlit Garden (Exceed and Excel), est placée de Listed en Irlande. Elle a donné deux sujets black types dont le 3ans Dan (Slade Power). Le poulain est le douzième Siyouni acheté yearling depuis 2016 par le cheikh Hamdan. Ce dernier a investi, en comptabilisant aussi les foals et les 2ans à l’entraînement, largement plus de six millions d’euros sur l’étalon de Son Altesse l’Aga Khan. Cette année, il s’était déjà assuré, lors du book 1, un mâle issu d’America Nova (Verglas) pour 800.000 Gns (966.000 €) et deux autres poulains pour un total de 1,55 million (1,87 M €). Ce mercredi à 18 h le cheikh Hamdan avait déjà investi 7,91 millions (9,55 M€) pour 47 yearlings. L’année dernière, sur toute la vente, il en avait acheté 40 pour 6,87 millions. Shadwell pèse donc près de 18 % du chiffre d’affaires de ce book 2. Un autre produit de Siyouni, un mâle par Marsh Hawk (Invincible Spirit), a atteint 220.000 Gns (265.000 €). Byron Rogers et Longways Stables se sont associés sur le poulain qui sera préparé pour les breeze up.

Un No Nay Never du Mézeray à 270.000 Gns. Les vendeurs français ont affiché des bons retours. Un No No Never (Scat Daddy) élevé par Rashit Shaykhutdinov et présenté par le haras du Mézeray a fait monter les enchères à 270.000 Gns (325.000 €) . Il a été adjugé à Peter et Ross Doyle et sera entraîné par Richard Hannon. Le poulain est élevé en France et qualifié pour la prime. Le Mézeray avait déjà vendu un Siyouni pour 350.000 Gns (422.000 €). L’acheteur ? Shadwell, cela va sans dire.

Le haras de Saint-Pair offre un record à Belardo. Le haras de Saint-Pair, qui avait vendu deux de ses yearlings, un mâle par Frankel (Galileo) pour 525.000 Gns (634.000 €), et une pouliche par Dubawi (Dubai Millennium), pour 450.000 (542.000 €), lors du book 1, a permis au jeune étalon Belardo (Lope de Vega) d’atteindre son record. C’est pour 200.000 Gns qu’un poulain, premier produit de la placée black type La Patria (Dubawi) a pris la direction de l’écurie de Roger Varian. L’homme de Saint Pair, Andreas Putsch, a commenté : « J’avais acheté la mère pour 270.000 Gns quand elle portait ce poulain et je l’ai revendue pour 370.000 € pleine de Kodiac (Danehill) chez Arqana. Je trouve que cette vente a été très réaliste, même si les petits lots ont eu beaucoup de difficulté à changer de mains. »

Les autres étalons français ont reçu un très bon accueil. Un mâle par Le Havre (Noverre) de la souche de Rafha (Kris) a été adjugé à 200.000 Gns (241.000 €) à un client de John & Jake Warren et une pouliche par l’étalon du haras de Montfort et Préaux a été achetée 145.000 Gns (175.000 €) par le courtier Hugo Merry. Un Wootton Bassett (Iffraaj) a atteint 150.000 Gns (180.000 €) et il sera ajouté à l’escadron Shadwell.