TENNO SHO AUTUMN (GR1) - Almond Eye, la star est de retour

International / 26.10.2019

TENNO SHO AUTUMN (GR1) - Almond Eye, la star est de retour

TENNO SHO AUTUMN (GR1)

Almond Eye, la star est de retour

Tout le Japon attend cette course. La championne Almond Eye (Lord Kanaloa) fera sa rentrée ce dimanche dans le Gr1 Tenno Sho Autumn, presque cinq mois après sa défaite dans le Yasuda Kinen (Gr1) face aux milers diaboliques Indy Champ (Stay Gold) et Aerolithe (Kurofune). Elle revient sur une distance plus favorable, 2.000m. Son pilote, Christophe-Patrice Lemaire, est serein : « Elle avait déjà remporté le Shuka Sho (Gr1) après un break assez long. Je l’ai bien réveillée lors de son dernier galop. Elle est déjà en bonne forme et va progresser sur cette course. Il y a beaucoup de gagnants de Gr1 au départ, mais elle les a déjà presque tous battus. C’est la meilleure. »

Saturnalia avec Soumillon. Parmi les gagnants de Gr1 qu’elle n’a pas battus, on retrouve le 3ans Saturnalia (Lord Kanaloa), qui ne compte qu’une seule défaite dans sa carrière. Le demi-frère d’Epiphaneia (Symboli Kris S) est un candidat en puissance au Qatar Prix de l’Arc de Triomphe 2020, ce qui, entre autres, explique la venue de Christophe Soumillon. Le poulain vient de se promener dans le Kobe Shimbun Hai (Gr2). Il est le deuxième favori d’un betting dominé par Almond Eye à 0,7/10.

Les Derby winners. Deux gagnants du Derby Japonais sont au départ : le 6ans Makahiki (Deep Impact), toujours à la recherche d’une victoire après son succès dans le Prix Niel (Gr2) en 2016, alors que Wagnerian (Deep Impact), lauréat en 2018, n’a couru que deux fois cette saison. Les parieurs japonais lui préfèrent Danon Premium (Deep Impact), le champion de 2ans en 2017, longtemps éloigné des pistes, mais qui avait remporté deux Grs2 en printemps.

Christophe Soumillon s’offre un Gr2

Trois montes, deux victoires. Christophe Soumillon a laissé son empreinte sur la réunion de ce samedi à Kyoto. Il a notamment remporté les Swain Stakes (Gr2) en selle sur le 4ans Diatonic (Lord Kanaloa). Malgré beaucoup de terrain à refaire, il a terminé en boulet de canon pour s’imposer d’un petit nez. Christophe Soumillon, qui avait déjà gagné les Hagi Stakes (L), avec Weltreisende (Dream Journey), affiche pour l’instant un bilan de trois victoires en neuf courses. Il s’agit de son douzième succès de Groupe cette saison.