VENTE 100 % OBSTACLE - Osarus termine l’année 2019 sur une note positive

Institution / Ventes / 31.10.2019

VENTE 100 % OBSTACLE - Osarus termine l’année 2019 sur une note positive

Jusqu’à ce jeudi 31 octobre, jamais Osarus n’avait vendu un cheval un tel prix. Pour 300.000 €, le pensionnaire d’Hugo Merienne Ganzo d’Airy (Legolas) va rejoindre l’Irlande. C’est Toby Jones qui a signé le bon. Boosté par plusieurs wild-cards, cette vacation 100 % obstacle de Maisons-Laffitte voit son chiffre d’affaires passer de 1,6 à 2,4 millions d’euros. Le pourcentage de vendus passe de 63 à 69,57 %, alors que le prix moyen s’établit à 26.610 €, contre 20.569 € en 2018. Seul le prix médian recule pour s’établir à 16.000 €.

Emmanuel Viaud, directeur de l’agence de vente, nous a expliqué : « La vacation a réalisé ses objectifs, bien aidée par les wild cards qui ont toutes trouvé preneur. Dans un marché sélectif, quand la qualité est là, nous sommes en capacité de réunir les acheteurs pour que les chevaux atteignent la valorisation espérée. Arnault Leraitre et Nicolas de Balanda ont réalisé un beau travail de prospection, dans un contexte peu évident car nous sommes sans cesse concurrencés par la vigueur du marché amiable. Ce jeudi, il y a eu de l’activité dans toutes les catégories de chevaux. Nous terminons l’année sur une note positive, avec notamment la progression de la breeze up, de cette vacation obstacle et de celle des Rouges Terres au trot. L’arrivée d’Alex Elliott est très positive, les étrangers ont bien pris leurs marques ici. Nicolas de Balanda a été très actif aussi du côté des acheteurs, avec pas moins de onze achats. Toby Jones termine en tête dans cette catégorie. Alexandrine Berger et Jean-Paul Gallorini, avec seize lots pour un total de 381.000 €, terminent en tête des vendeurs. Nous tenons à remercier l’ensemble des acheteurs et des vendeurs qui nous font confiance. Rendez-vous en 2020. »

LES CHEVAUX À L’ENTRAÎNEMENT

GANZO D’AIRY, TOP PRICE TOUTES CATÉGORIES CONFONDUES CHEZ OSARUS

#102D GANZO D’AIRY (H3)        Legolas & Panzara d’Airy, par Cadoubel 300.000 €

            Acheteur : Toby Jones

            Vendeur : Entraînement Hugo Mérienne

            Éleveur : Claude-Yves Pelsy

Ganzo d’Airy (Legolas), à 300.000 €, réalise le record toutes catégories confondues depuis les débuts de l’agence Osarus. C’est Toby Jones qui a signé le bon. Ganzo d’Airy venait de débuter par une deuxième place dans un bon lot d’AQPS à Nancy. C’est un fils de Legolas, étalon à l’élevage Tek, et de Panzara d’Airy (Cadoubel), une bonne jument d’obstacle, lauréate de quatre courses. Cette dernière a déjà donné Dastary d’Airy (Astarabad), gagnant de trois courses dont le Prix Buveurs d’Air à Clairefontaine.

Après avoir signé le bon du record, Toby Jones a déclaré : « Il part pour l'Irlande. C'est un cheval qui a peu de travail et son entraîneur me l'a recommandé. Il est novice. J'ai eu beaucoup de chance avec les chevaux français comme Anibale Fly [deuxième de la Cheltenham Gold Cup, Gr1, ndlr], ou encore Heartbreak City [deuxième de la Melbourne Cup, Gr1]. Ces deux chevaux m'ont permis de lancer ma carrière de courtier. » Cet élève de Claude-Yves Pelsy met en valeur l’entraînement du jeune Hugo Mérienne. C’est un produit de l’élevage d’Airy où son père et son père de mère faisaient la monte.

INDIANA JONES PART EN IRLANDE

#102c  INDIANA JONES (H3) Blue Brésil & Matnie, par Laveron     280.000 €

            Acheteur : Nicolas Bertran de Balanda

            Vendeur : Entraînement David Cottin

            Éleveur : François-Marie Cottin

Vu jusqu’alors sous les couleurs l’écurie des Charmes, Indiana Jones (Blue Brésil) cochait toutes les cases pour atteindre un prix très élevé : le modèle, la performance – deuxième de l’important Prix Pride of Kildare à Auteuil – et le fait d’être novice. Il est resté le top price de la vente pendant quelques minutes à 280.000 €, avant d’être détrôné par Ganzo d’Airy (Legolas). Ce pensionnaire de David Cottin a donné lieu à une belle bataille avec d’un côté du ring Charlie Swan et Hubert Barbe, et de l’autre Nicolas Bertran de Balanda et Alex Elliott. Ce sont ces deux derniers qui ont eu le dernier mot. Alex Elliott – en compagnie de Nicolas Bertran de Balanda – nous a déclaré : « Nous étions aussi sur le 102d, mais nous n'avons pas pu l'avoir. Pour un cheval de cette taille, c'est incroyable qu'il soit performant à 3ans. C'est un steeple-chaser en puissance. Il va en Irlande. C'est un beau cheval, avec de bonnes performances, un bon père. C'est tout à fait ce que nous cherchons. Les chevaux français me réussissent. J'ai par exemple acheté un gagnant pour Cheveley Park Stud à Cheltenham, À Plus Tard (Kapgarde), lequel a remporté le Close Brothers Novices' Handicap Chase (L). Il s’est aussi classé troisième de Gr1 en Irlande. » Indiana Jones est un fils de Blue Brésil (Smadoun), étalon à Yorton Farm, et de Matnie (Laveron). C’est un petit-fils de Lirfox (Foxhound), troisième du Top Novices’ Hurdle (Gr1). Sous la troisième mère, on retrouve La Grande Dame (Daliapour), gagnante du Prix Pierre de Lassus (Gr3) et deuxième du Prix Renaud du Vivier (Gr1).

FIFTY BALL POUR L’ANGLETERRE

#102a  FIFTY BALL (H4)  Cokoriko & Voix de Montot, par Voix du Nord  60.000 €

            Acheteur : Nicolas Bertran de Balanda

            Vendeur : Entraînement Pascal Journiac

            Éleveurs : Jean-Louis Berger & Jean-François Lamborot

Lauréat de ses deux dernières sorties en plat, l’AQPS Fifty Ball (Cokoriko) a été acheté à l’amiable par Nicolas Bertran de Balanda pour 60.000 €. Ce dernier nous a dit : « C’est un grand cheval qui a besoin de temps. Il devrait bien faire en Angleterre. Son père est un très bon étalon. » Fifty Ball appartient à la famille du champion Rubi Ball (Network), lauréat de deux Prix La Haye Jousselin, du Prix Ferdinand Dufaure et deuxième du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1). C’est un fils du fer de lance du haras de Cercy Cocoriko (Robin des Champs), lequel est l’une des jeunes stars du parc étalon français. Il était présenté par Pascal Journiac et courait jusqu’alors pour une association entre Jean-Louis Berger et Marie-Christine Kadi.

MAXENCHOP PREND LA DIRECTION DES BOXES DE RICHARD NEWLAND

#102    MAXENCHOP (H4)            Muhaymin & Griffyn, par Indian Rocket            40.000 €

            Acheteur : Nicolas Bertran de Balanda

            Vendeur : Entraînement François Nicolle

            Éleveur : Alain Chopard

Très actif lors de cette vente, Nicolas Bertran de Balanda a acquis le lot 102 Maxenchop (Muhaymin), très régulier et neveu d’Isti (Muhaymin), deuxième du Prix Durtain (L) pour l’Angleterre. Pris en valeur 60, Maxenchop n’est jamais sorti de l’argent en dix sorties.

Nicolas Bertran de Balanda nous a dit : « C'est un bon sauteur, bien connu, dont la valeur est solide. Il a couru sur trop court, faute de programme. Il va rejoindre l'effectif de Richard Newland. »

LES JUMENTS

SANTA DIANA POUR SOUTENIR MASTERSTROKE

#105    SANTA DIANA (F5)           Saint des Saints & Dana Royale, par Garde Royale        52.000 €

Pleine de Masterstroke

            Acheteur : Richard Venn/Yorton Farm

            Vendeur : Écurie Sagara

            Éleveur : Écurie Sagara

Deuxième du Prix La Périchole (Gr3) et pleine de Masterstroke, Santa Diana (Saint des Saints) a été acquise par Richard Venn et David Futter. Ce dernier nous a dit : « Masterstroke vient de rejoindre Yorton Stud et cela fait partie de la politique maison d'acheter des juments pleines de nos étalons. James et Jean Potter ont acheté cette jument car ils possèdent la moitié de l'étalon. Ils se sont bâti une belle collection de juments d'obstacle et celle-ci a un pedigree impeccable. » Cette jument est la propre sœur de Dianakova (Saint des Saints), troisième du Prix Gérald de Rochefort (L). Il y a dix black types en obstacles sur deux générations dans la page de vente de cette jument.

LA RÉDUCTION D’EFFECTIF JEAN-PAUL GALLORINI & ALEXANDRINE BERGER

RED RISK REJOINT L’ANGLETERRE

#101    RED RISK (H4) No Risk at All & Rolie de Vindecy, par Roli Abi       72.000 €

            Acheteur : Toby Jones

            Vendeurs : Alexandrine Berger & Jean-Paul Gallorini

            Éleveur : Alexandrine Berger

Red Risk (No Risk at All) était l’une des attractions de la réduction d’effectif de Jean-Paul Gallorini et d'Alexandrine Berger. Il a gagné le Prix Piomarès sur les haies d’Auteuil et le Prix Henri Gleizes sur les gros obstacles. Le fait qu’il ne soit plus novice en steeple n’a pas gêné Toby Jones pour l’acheter. Ce dernier a d’ailleurs acheté plusieurs chevaux en provenance de l’écurie Gallorini. Toby Jones nous a dit : « À ce prix-là, pour un cheval confirmé à Auteuil, c'est certainement une bonne affaire. Il va en Angleterre. » Red Risk est un fils de No Risk at All, étalon au haras de Montaigu, et de Rolie de Vindecy (Roli Abi), lauréate du Prix André Michel (Gr3), deuxième du Prix La Barka (Gr2) et cinquième de la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1). C’est le propre frère de Risk and Roll (No Risk at All), double gagnant sur les claies anglaises. Il appartient à la famille de Roiligh de Vindecy (Roi de Rome), vainqueur du Prix Hardatit (L), et d’Hugo de Vindecy (Robin des Champs), troisième de Gr3 sur les claies de Limerick.

LE PROPRIÉTAIRE GAGNANT DU GRAN PREMIO DI MERANO INVESTIT

#89      PROUCHKI (H3) Martaline & Princesse Kap, par Kapgarde  46.000 €

            Acheteur : Davide Satalia

            Vendeurs : Alexandrine Berger & Jean-Paul Gallorini

            Éleveurs : Alexandrine Berger & César Gallorini Berger

Fils du regretté Martaline (Linamix) et de la très bonne Princesse Kap (Kapgarde), lauréate des Prix des Drags (Gr2), Bournosienne et Morgex (Grs3), Prouchki est le premier produit de sa mère, également sœur de Prince Pretender (Great Pretender), lauréat du Prix Finot (L). C’est la souche de Docteur de Ballon (Doctor Dino) et Politologue (Poliglote). Avant la vente, Prouchki a couru deux fois en plat. Il a été acheté par Davide Satalia pour Josef Aichner, le propriétaire lauréat du Gran Premio di Merano (Gr1) avec L’Estran (Linda’s Lad). L’entraîneur italo-cantilien nous a dit : « C’est un cheval de taille modérée qui a le profil pour l’Italie. »

PATRICE QUINTON MET LA MAIN SUR UNE POULICHE GAGNANTE DE GROUPE AQPS

#91      GITANE BLEUE (F3) Cokoriko & Alystok, par Nickname)    40.000 €

Acheteur : Patrice Quinton

Vendeur : Alexandrine Berger & Jean-Paul Gallorini

Éleveurs : Alexandrine Berger, César Gallorini Berger & Jean-Louis Berger

Gitane Bleue s’est offert un bel update avant la vente, gagnant le Prix Yves d’Armaillé (Gr3 AQPS) à Lignières. Cette fille de l’étalon de Cercy Cokoriko n’est autre que la petite-fille de la championne Kario de Sormain (Gunboat Diplomacy), lauréate des Prix Georges Courtois (Gr2) et Héros XII (Gr3). C’est l’entraîneur de Dragey Patrice Quinton qui l’a acquise et nous a dit : « Elle a des performances en plat et la grand-mère était bonne sur les obstacles. Nous voulions vraiment une femelle. Je l'ai achetée pour l'écurie du haras d'Erable. »

LES YEARLINGS

GÉMIX TOUJOURS DANS LE CŒUR DE NICOLAS BERTRAN DE BALANDA

#40      M        Gémix & Trasimene, par Sinndar  45.000 €

Acheteur : Nicolas Bertran de Balanda

Vendeur : Haras des Granges

Éleveur : Mathieu Daguzan-Garros

Le premier yearling par Gémix à passer sur le ring a déchaîné les enchères. C’est l’entraîneur de Gémix, Nicolas Bertran de Balanda, qui a acheté ce solide poulain, lequel va rejoindre les boxes de François Nicolle. Il nous a dit : « C'est un poulain avec beaucoup de physique. Je l'avais déjà vu au haras. Il va rejoindre l'effectif de François Nicolle. Gémix fait des débuts au haras irréprochables, avec des produits qui ont du modèle et un bon taux de taux de gagnants par partants. » Ce mâle est donc issu de Gémix, double gagnant de la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1), déjà père de Le Berry **, lauréat du Prix Finot et de Gemystory, deuxième du Finot, qui va faire la monte au haras du Lion, et de Trasimene (Sinndar), qui a donné quatre vainqueurs avec des références françaises et irlandaises. C’est le neveu du champion Harchibald (Perugino), double gagnant du Christmas Hurdle et du Fighting Fifth Hurdle, mais aussi deuxième du Champion Hurdle (Grs1).

GRÉGOIRE LEENDERS EN TERRAIN CONNU

#64      LA RENOMMÉE (F)          Doctor Dino & Grande Cavale, Ballingarry         45.000 €

            Acheteur : Grégoire Leenders

            Vendeur : Haras de Maulepaire

            Éleveur : Écurie Maulepaire

La Renommée (Doctor Dino), issue du top-étalon du haras du Mesnil Doctor Dino, faisait partie des lots les plus attractifs chez les yearlings. En plus de son très beau physique, cette pouliche très épaisse aura aussi une valeur importante au haras. Sous sa deuxième mère, nous retrouvons l’excellente La Bague au Roi (Doctor Dino), gagnante du Flogas Novice Chase et du Kauto Star Novices’ Chase (Grs1), entre autres, mais aussi Plaisir du Roy (Legend of France), vainqueur du Prix Fleuret (Gr3), Reine Angevine (Poliglote), troisième du Navan Novice Hurdle (Gr1) et Franche Alliance (Poliglote), troisième du Prix du Cher (L). C’est la souche de Clan Royal (Chef de Clan), deux fois sur le podium du Grand National (Gr3). Grégoire Leenders a mis l’enchère finale pour acheter La Renommée pour 45.000 €. Au sujet de cette élève du haras de Maulepaire, il nous a déclaré : « Nous aimons beaucoup Doctor Dino, un super étalon. Cette famille fait d'excellents chevaux de course, comme Plaisir du Roy que nous avions entraîné. Nous avons acheté ce lot 64 pour une jeune écurie. Elle a le papier d'une future poulinière. »

NICOLAS BERTRAN DE BALANDA ACHÈTE LE FRERE DE CHAMERON

#56      CHAMASTY (M)    Authorized & Chamanka, par Cadoudal 40.000 €

Acheteur : Nicolas Bertran de Balanda

Vendeur : Jean-Marie Callier

Eleveur : Scea Haras des Châtaigniers

Très actif sur ce créneau des yearlings, Nicolas Bertran de Balanda a acquis Chamasty (Authorized) pour 40.000 €. Il nous a dit : « J’ai bien connu son frère Chameron chez Guy Cherel. C’était un super cheval. Chamasty est encore un poulain que j’ai vu au haras avant la vente. C’est un très bon marcheur, pas très grand, mais qui va grandir. Il est par un bon étalon et une mère qui produit. »

Chamasty est un fils d’Authorized (Montjeu), qui a beaucoup de réservations de très bonnes juments d’obstacle cette année, et de Chamanka (Cadoudal). C’est donc le frère du bon Chameron (Laveron), lauréat des Prix Finot (L) et Lusignan, mais aussi le neveu de Green Castle (Green Tune), lauréat du Prix Jean Stern (Gr2). Il s’agit de la famille de Kho Tao (Kadounor), vainqueur du Prix Renaud du Vivier (L) à Pau.

LES FOALS

IAN HANAMY S’OFFRE LA NIÈCE DE KICKY BLUE

#21      GENTILUOMO (M)           Spanish Moon & Gentilonda, par Gentlewave)   36.000 €

            Acheteur : Ian Hanamy

            Vendeur : Haras d’Annebault

            Éleveurs : Hermes Vigna & European Bloodstock Management

Sur ce marché des foals, le coanimateur du haras des Loges Ian Hanamy a fait fort. Il s’est distingué en achetant les deux premiers foals à monter au-dessus de 30.000 €, dont Gentiluomo (Spanish Moon), pour lequel il a proposé la dernière enchère à 36.000 €. Gentiluomo est un fils de Spanish Moon (El Prado), qui fait la monte au haras d’Annebault, et de Gentilonda (Gentlewave), dont il est le premier produit. C’est le neveu de Kicky Blue (Dashing Blade), lauréate du Prix La Moskowa (L) et deuxième du Qatar Prix du Cadran (Gr1). Au sujet de ce poulain, Ian Hanamy nous a déclaré : « Je suis copropriétaire de Spanish Moon. Un étalon dont nous avons refusé beaucoup d'argent car certains haras irlandais le voulaient absolument. Sa production brille là-bas, car les Irlandais ont acheté beaucoup de produits en France. Ce lot 21 est un bon poulain, bien né, bon marcheur. Il pourrait repasser en vente. »

… ET LA SŒUR DE COASTAL BEACH

#2        F         Nom de d’La & Solana Beach, par Take Risks    31.000 €

            Acheteur : Ian Hanamy

            Vendeur : Haras de l’Étoile du Berger

            Éleveurs : Jean-Louis Berger

Ian Hanamy est monté jusqu’à 31.000 € pour acquérir cette fille de Nom de d’La, étalon à l’élevage Figerro, propre frère de Nickname et père d’Irrésistibles, troisième du Prix Aguado (Gr3). Cette foal est très bien née, étant la sœur de Coastal Beach (Coastal Path), gagnante du Prix Wild Monarch (L), et de Coko Beach (Cokoriko), deuxième du Fred Winter Juvenile Handicap Hurdle (Gr3). Sous la deuxième mère, on retrouve aussi le nom de Top of the Sky (Kahyasi), vainqueur du Prix Maurice Gillois (Gr1). Ian Hanamy nous a dit : « C'est un superbe pedigree. Son père est un jeune étalon qui démarre bien. Rien n'est décidé pour la suite : elle pourrait être revendue ou courir pour nous car elle a le papier d'une future poulinière. » Coko Beach doit courir un Gr2 sous peu et elle aura un bel update si cela se passe bien en piste.