Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

À l’assemblée générale de la Crystal Cup

Autres informations / 09.11.2019

À l’assemblée générale de la Crystal Cup

L’assemblée générale de la Crystal Cup a eu lieu dimanche dernier à Auteuil. En voici les éléments marquants.

« Les sociétés organisatrices de la Crystal Cup ont tenu leur assemblée générale à Auteuil dans le cadre des 48 Heures de l’Obstacle, dans la salle de réunion du comité mise à disposition par le vice-président Jean d’Indy.

Les classements actuels laissent planer un peu de suspens avant les deux dernières étapes. Rien n’est encore joué pour la première place, occupée actuellement par la casaque tchèque de l’écurie Praha devant une écurie des Dunes en embuscade devançant les casaques Papot et McManus… Les épreuves de Compiègne et Cheltenham vont être déterminantes, sachant de plus que, nouveauté 2019, la casaque et l’entraîneur classés deuxièmes se verront attribuer respectivement 10.000 € et 5.000 €. Retenons encore que le haras d’Étreham offrira une saillie de Masked Marvel, un étalon qui monte en obstacle, à l’éleveur du cheval qui aura obtenu le plus de points.

Au cours de la réunion, il a surtout été question d’améliorer la communication générale pour faciliter les déplacements des concurrents à travers l’Europe. En commençant par une meilleure information à propos des engagements au niveau de la newsletter que reçoivent depuis deux saisons les professionnels de l’obstacle européen. Le budget 2020 prévoit une augmentation des indemnités de transport. Un forfait annuel de 1.500 € [contre 1.000 € actuellement, ndlr] sera attribué aux participants ayant pris part à deux épreuves minimum en dehors de leur pays d’entraînement à condition de n’avoir obtenu aucune allocation supérieure à 1.500 €.

Par ailleurs, un livret regroupant toutes les épreuves du challenge (conditions et règlements d’engagements) sera envoyé par mail à tout notre fichier de professionnels dès le début 2020 et sera disponible sur le site de la Crystal Cup.

On attend aussi qu’un équilibre indispensable se mette en place avec le Championnat de France de cross-country, une prochaine réunion devant se tenir, a précisé le vice-président d’Indy, pour faire en sorte que nos deux compétitions se complètent harmonieusement.

Enfin, le responsable de Cheltenham étant présent, il était difficile d’éviter une question sur le Brexit et ses conséquences potentielles. Il convient bien entendu d’être très à l’écoute des évolutions avec l’espoir que des solutions peu contraignantes soient trouvées afin d’éviter des blocages pénalisants des deux côtés de la Manche… »