Alex de Larredya tire sa révérence

Courses / 23.11.2019

Alex de Larredya tire sa révérence

Une page se tourne à Auteuil. Après les départs à la retraite de De Bon Cœur (Vision d’État) et Milord Thomas (Kapgarde), c’est Alex de Larredya (Crillon) qui quitte la compétition après sa sixième place dans le Grand Prix d’Automne (Gr1). Le champion de Simon Munir a remporté treize de ses quarante-deux courses et pris 1.288.115 € de gains. Alex de Larredya a été l’un des meilleurs hurdlers d’Auteuil, gagnant deux Grands Prix d’Automne (Gr1), la Grande Course de Haies de Printemps (Gr3), le Prix de Compiègne (Gr3), le Prix Léon Rambaud (Gr2), et finissant deux fois deuxième de la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1) et deuxième du Grand Steeple-Chase d’Enghien (Gr2)… Un palmarès qui impose le respect…

Le premier vainqueur de Gr1 de François Nicolle. Joint samedi soir, François Nicolle nous a expliqué les raisons de la retraite d’Alex de Larredya, qui lui avait offert son premier Gr1 dans le Grand Prix d’Automne 2016 : « Le cheval a mal couru dans le Grand Prix d’Automne. Il a des soucis de santé. Je comptais courir le Prix Léon Olry-Roederer ce dimanche, mais son galop a été très mauvais. Théo [Chevillard, ndlr] m’a dit que le cheval gonflait la sangle tous les cinquante mètres. Il a 9ans et cela devait être sa dernière sortie. David Powell m’a demandé ce que j’en pensais et si on pouvait le mettre en retraite. Je lui ai dit d’accord. Alex est un cheval qui a une sacrée carte de visite, il a fait plaisir à tout le monde et ne mérite pas que l’on s’acharne pour gagner une course. Il mérite sa retraite. Il va aller chez Stéphane Cuiller, qui est vétérinaire à Meslay et qui cherchait un cheval pour tenir compagnie au cheval de sa femme. Je sais que là-bas il sera aux petits oignons. » Le professionnel de Saint-Augustin a détaché trois souvenirs précis de la carrière du fils de Crillon : « Bien sûr, ses deux Grand Prix d’Automne resteront comme mes meilleurs souvenirs avec lui. Tout comme lorsqu’il a battu De Bon Cœur avec Théo dans le Prix Léon Rambaud (Gr2) l’année dernière. »

Pour revivre la genèse d’Alex de Larredya, cliquez sur ce lien : http://www.jourdegalop.com/2016/09/le-haras-de-bergeret-ou-la-genese-dalex-de-larredya-xx?q=chantal%20terrenegre&docid=69