Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Alhadab au haras de Vains

Élevage / 07.11.2019

Alhadab au haras de Vains

L’espoir classique Alhadab (Camelot) va faire la monte dans la Manche pour 1.500 €. Stationné au haras de Vains, cheval toisé à 1,63m est l’un des rares cas d’étalons présentant un pedigree totalement polyvalent.

Acheté 180.000 € à la vente Arqana en août 2016, Alhadab a fini deuxième du Prix de Crèvecœur d’Olmedo** (Declaration of War) et du Critérium de Lyon (L) sous l’entraînement d’André Fabre. À 3ans, suivant le circuit des préparatoires classiques, il a conclu deuxième du Prix Noailles (Gr3) en terrain lourd et troisième du Prix Greffulhe (Gr2) en bon terrain. Rappelons que les podiums des Prix Noailles et Greffulhe ont vu passer un certain nombre de futurs étalons comme Voix du Nord (Valanour), Ballingarry (Sadler’s Wells), Great Pretender (King's Theatre), Pistolet Bleu (Top Ville), Dom Pasquini (Rheffic), Cadoudal (Green Dancer)…

Une origine polyvalente. Alhadab est un fils de Grace Lady (Muhtathir), lauréate du Prix Corrida (Gr2). Les deux produits de cette jument vus en piste sont black types car elle a aussi donné Epic Hero** (Siyouni), deuxième du Prix de Fontainebleau (Gr3).

La deuxième mère, Parcelle de Sou (Ajdayt), s’est classée troisième du Prix Sagan (L à l’époque) à Auteuil. Au haras, elle a donné deux black types, dont Darwins Fox (Kahyasi), lauréat de Groupe sur les obstacles outre-Manche. Il s’agit de la famille de Geluroni (Antarctique), lauréat des Prix Edmond Barrachin et La Périchole (Grs3), d’Horabora Has (Turgeon), gagnante du Prix Roger Saint (L) et Hotmale Has (Saint des Saints), lauréat du Prix Robert Weill (L).

Camelot, le successeur de Montjeu. Déjà père de 46 black types en plat – dont trois gagnants de Gr1 – Camelot (Montjeu) brille aussi en tant que père de sauteurs. Sur les obstacles, son père, Montjeu (Sadler’s Wells), avait dû attendre sa troisième génération de produits pour donner un gagnant de Gr1. Or Camelot, dès sa première génération, avec une dizaine de partants et huit gagnants sur les obstacles outre-Manche, a déjà atteint ce niveau : lors du Tattersalls Ireland Spring Juvenile Hurdle (Gr1), Sir Erec (Camelot) et Gardens of Babylone (Camelot) ont décroché les deux premières places ! À Cheltenham, Gardens of Babylon s’est classé troisième du JCB Triumph Hurdle (Gr1).

L’insolente forme de Muhtathir. La mère d’Alhadab est une fille de Muhtathir (Elmaamul). À l’âge de 24ans, ce dernier est un étalon toujours aussi efficace, en plat comme sur les obstacles. Le 26 octobre, la pluie avait rendu la piste du Val d’Or très lourde et Mkfancy (mère par Muhtathir) s’est imposé de toute une classe dans le Critérium de Saint-Cloud (Gr1). Lors de la même réunion, Endorphine (Muhtathir) s’est classée deuxième du Prix Belle de Nuit (Gr3). Toujours, le 26 octobre, Mille et Mille (Muhtathir) a remporté le Grand Prix de Nantes (L). Le lendemain, Holdthasigreen (mère par Muhtathir) s’est classé troisième du Prix Royal Oak (Gr1). Quelques jours plus tard, Hell Boy (mère par Muhtathir) s’est classé deuxième du Prix de Besançon (L) à Compiègne. Le 3 novembre à Auteuil, Philanthrope (deuxième du Prix Bernard Secly, L) est devenu le 21e black type de Doctor Dino (Muhtathir), lequel est désormais l’étalon d’obstacle le plus cher d’Europe.