Almond Eye vers la Hong Kong Cup

International / 06.11.2019

Almond Eye vers la Hong Kong Cup

C’est une excellente nouvelle pour le Hong Kong Jockey Club et ses International Races… La championne japonaise Almond Eye (Lord Kanaloa) va faire l’impasse sur la Japan Cup (Gr1, 2.400m), dont elle est la tenante du titre avec un chrono record mondial sur 2.400m, pour disputer la Hong Kong Cup (Gr1, 2.000m).

L’entourage d’Almond Eye faisait face à deux interrogations. La pouliche de 4ans, pour sa rentrée, a survolé le Tenno Sho - Automne (Gr1, 2.000m), le 27 novembre à Tokyo. Mais Almond Eye, même si elle gagne facilement, est une pouliche qui a besoin de temps pour récupérer de ses sorties. Elle n’avait d’ailleurs pas participé à la cérémonie de reprise de prix du Tenno Sho, ayant besoin de récupérer. L’entourage d’Almond Eye craignait que la Japan Cup (le 24 novembre), un mois après le Tenno Sho, n’arrive trop vite. Tandis que Hong Kong (le 8 décembre) laissait 15 jours de plus… La situation politique est tendue à Hongkong, mais les autorités hippiques ont visiblement réussi à rassurer tout le monde. Almond Eye est, comme à son habitude, repartie au haras (avec ses pistes d’entraînement) après cette course et va revenir au centre d’entraînement de Miho le 27 novembre.

Hong Kong réussit un tour de force. Les Hong Kong International Races arrivent à attirer les meilleurs chevaux japonais, mais un cheval capable d’aller sur 2.400m aura tout de même tendance à aller sur la Japan Cup. Il pourrait y avoir un drôle de contingent japonais dans la Hong Kong Cup, avec aussi Deirdre (Harbinger), gagnante des Qatar Nassau Stakes (Gr1), Win Bright (Stay Gold), lauréat de la Queen Elizabeth II Cup (Gr1) au printemps à Sha Tin, Lys Gracieux (Heart’s Cry), lauréate du Cox Plate (Gr1)…

Le Japon peut battre son record de Grs1 à l’international en une année. Les chevaux japonais ont décroché cinq victoires de Gr1 à l’étranger en 2019 : Almond Eye (Dubai Turf), Win Bright (Queen Elizabeth II Cup), Deirdre (Nassau Stakes), Mer de Glace (Caufield Cup) et Lys Gracieux (Cox Plate).

Ce score de cinq victoires de Gr1 à l’international avait été atteint en 2016, avec Maurice (Hong Kong Cup et Champions Mile), A Shin Hikari (Prix d’Ispahan), Real Steel (Dubai Turf) et Satono Crown (Hong Kong Vase)… Avec encore les courses internationales de Hong Kong au programme, ainsi que certaines opportunités en Australie, le Japon peut établir, en 2019, un nouveau record.