BREEDERS’ CUP FILLY AND MARE TURF (Gr1) - Joue-la comme Freddy !

International / 03.11.2019

BREEDERS’ CUP FILLY AND MARE TURF (Gr1) - Joue-la comme Freddy !

SANTA ANITA (US), SAMEDI

Pas facile de battre les américaines sur l’anneau de Santa Anita, où la direction assistée est fortement recommandée… C’est pourtant ce qu’a réussi Iridessa (Ruler of the World) dans le Filly and Mare Turf (Gr1). Elle permet à Joseph O’Brien de remporter sa première Breeders’ Cup en tant qu’entraîneur, six ans après sa victoire en selle sur St Nicholas Abbey (Galileo), dans le Turf. Freddy Head avait réalisé pareille prouesse grâce à Miesque, puis Goldikova

La pouliche a eu un super parcours, calée à la corde, derrière Mirth (Colonel John), qui menait à un train d’enfer, et la grande spécialiste du parcours Vasilika (Skipshot), associée à Flavien Prat. Dans la ligne droite, quand Mirth a craqué, la lutte s’est engagée entre Iridessa et Vasilika mais l’irlandaise était trop forte. Elle remporte son quatrième Gr1. Une grande émotion pour son jeune entraîneur, qui a confié : « Nous étions très contents de voir comment la course se déroulait. Nous voulions qu’elle prenne une bonne place, et Wayne Lordan l’a superbement montée. » À 26 ans, Joseph O’Brien devient le plus jeune entraîneur de l’histoire au palmarès d’une Breeders’ Cup.

Et les françaises ? Castle Lady (Shamardal) a eu un bon parcours, pas loin d’Iridessa, mais elle a craqué à la fin, sur une distance sans doute limite pour elle. Villa Marina (Le Havre) n’a pas semblé à l’aise sur le profil si particulier de Santa Anita et ses tournants serrés. Elle termine septième. C’était la dernière sortie des deux pouliches, qui vont maintenant entrer au haras.

Des connections françaises. Iridessa met en lumière son père, Ruler of the World (Galileo), qui fera la monte au haras de Bouquetot dès l’an prochain. Iridessa est issue de la première année de production de ce gagnant de Derby d’Epsom, qui n’a eu que 45 foals cette année-là, en raison d’un souci de santé qui a écourté sa saison de monte. Il sera proposé à 6.000 €.

Iridessa est issue de l'élevage familial des O'Brien. La mère, Senta's Dream (Danehill), élevée par Newsells Park Stud, n'a pas couru et, après des débuts assez moyens avec deux gagnants ordinaires, elle a été bradée 14.000 Gns pleine d'Equiano (Acclamation) à la vente Tattersalls de décembre 2013. Iridessa est son sixième produit, et le deuxième élevé par les O'Brien.

La deuxième mère, Starine (Mendocino), avait effectué ses débuts à Pompadour et a quitté la France avec six victoires, dont celle dans le Prix Saraca (L), au mois d'avril de ses 4ans, direction la Californie. Elle a fait carrière sous la casaque et l'entraînement de Bobby Frankel en remportant son plus beau succès dans le Breeders' Cup Filly & Mare Turf, comme sa petite-fille... Quelques semaines après cette victoire, elle avait été achetée pour un million de dollars par Newsells Park Stud. Starine est morte après avoir donné son deuxième produit.