BREEDERS’ CUP JUVENILE TURF (GR1) - Chad Brown dicte sa loi

International / 02.11.2019

BREEDERS’ CUP JUVENILE TURF (GR1) - Chad Brown dicte sa loi

BREEDERS’ CUP JUVENILE TURF (GR1)

Chad Brown dicte sa loi

Vendredi, sept sujets de la génération 2017 de Ballydoyle avaient l’occasion d’effacer le zéro pointé de l’écurie au niveau Groupe 1 cette année. Les cinq présents à Newcastle ont dû s’incliner face à Kameko (Kitten’s Joy) et ceux de Santa Anita n’ont pas été compétitifs face aux américains dans la Breeders’ Cup Juvenile Turf. Arizona (No Nay Never), pourtant favori des parieurs américains, n’a pas pu faire mieux que cinquième. Sa mauvaise place à la corde (12) lui a probablement coûté la victoire d’une course dont l’Europe avait remporté huit des douze éditions. C’est Chad Brown qui est sorti gagnant avec Structor (Palace Malice), qui a eu un bon parcours à la corde et s’est imposé par trois quarts de longueurs sur Billy Batts (City Zip) et Gear Jockey (Twirling Candy), séparés par une encolure. L’irlandais n’est pas loin, à moins de deux longueurs, mais il est battu. Les juniors de la génération Ballydoyle 2017 ont imité ceux de la cuvée 2005.

Une possible tentative sur le dirt. Chad Brown a remporté son 18e Gr1 de la saison. Si les records d’Aidan O’Brien (28) et ceux de son maître, Bobby Frankel (25), ne sont pas encore en danger, le jeune entraîneur s’impose de plus en plus comme le patron du turf américain, Structor lui offrant même un premier succès dans cette course. Le professionnel a expliqué : « C’est un poulain qui progresse semaine après semaine. Il s’agissait de sa troisième sortie et il a confirmé ce qu’il laissait entrevoir. Un jour ou l’autre, il ira sur le dirt. Il avait bien travaillé sur la surface et sa manière de courir peut lui permettre de maîtriser à la fois le gazon et le dirt. »

D’un profit à l’autre. Structor est un poulain qui correspond parfaitement à ce dont rêvaient les pères fondateurs de la Breeders’ Cup, c’est-à-dire à un cheval, qui en remportant une course millionnaire, va booster le marché du pur-sang. Son père, Palace Malice (Curlin), inédit sur le gazon, a remporté les Belmont Stakes, sur 2.400m, et le Met Mile (Grs1). Il a fait ses débuts en 2016, proposé à 20.000 $ (18.000 €) et le poulain est son premier gagnant de Groupe. Structor a offert une plus-value tant à son éleveur, Three Chimneys Farm, qui l’a vendu 160.000 $ (143.000 €), qu’à Marquee Bloodstock, qui l’a revendu 850.000 $ (761.000 €) à la breeze up d’OBS en mars. La mère, Miss Always Ready (More than Ready), est une propre sœur de More than Real, lauréate de la BC Juvenile Fillies Turf en 2010. Structor est son premier produit.

La jeune poulinière a une yearling par Malibu Moon (A.P. Indy) et une foal par Palace Malice.