Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Ce candidat qui veut délocaliser l’hippodrome de Borely à Cabriès Calas

Autres informations / 16.11.2019

Ce candidat qui veut délocaliser l’hippodrome de Borely à Cabriès Calas

Ce candidat qui veut délocaliser l’hippodrome de Borely à Cabriès Calas

Marc Radigales est candidat de la liste sans étiquette "Cabriès Ensemble 2020" aux municipales de Cabriès Calas. Dans un communiqué publié sur internet, celui qui a fait partie de "La République en marche" annonce : « Cabriès Calas, le nouveau Chantilly de la Provence... comme Martine Vassal et d’autres candidats à la mairie de Marseille l’ont annoncé. Mais surtout parce que le champ de course de Borély perd beaucoup d’argent et que seul celui de Pont-de-Vivaux pourrait suffire. Nous travaillons sur un projet de délocalisation de l’hippodrome Marseille Borély à Cabriès depuis six mois avec notre député Mohamed Laqhila et mon équipe "Cabriès Ensemble 2020". Nous avons initié ce projet avec le propriétaire des 150 hectares permettant la réalisation d’un tel projet depuis plus de six mois.

"Cabriès capitale du bio de la métropole" et "Cabriès la cité du cheval de Provence" sont nos deux projets innovants pour le Cabriès de 2030 que nous voulons insuffler.

Malheureusement, il est très difficile de garder la discrétion dans une commune de 10.000 habitants et les autres équipes pourraient avoir envie de se réapproprier nos projets innovants pour Cabriès Calas. J’ai décidé de soumettre ces projets dans un questionnaire avant la fin de l’année. Soyez conscients que le terrain sur lequel est placé "le nouveau Borély" se situerait sur la zone Natura 2000. Et c’est un choix que nous devons faire ensemble. Ce type de choix rentrera dans notre programme : "Vous décidez... Nous réalisons". »