GOFFS NOVEMBER FOAL - Un marché actif, Wootton Bassett très en vue

International / 19.11.2019

GOFFS NOVEMBER FOAL - Un marché actif, Wootton Bassett très en vue

Un marché très actif et professionnel, avec des pinhookers toujours à la recherche de la bonne affaire. Voilà ce que l’on peut dire de cette deuxième session des ventes de foals Goffs de novembre, qui a franchi autour de 18 h 30, et alors qu’il restait une cinquantaine de lots à passer, le cap de cinq millions d’euros. Le prix moyen affichait une hausse de plus de 6 %, tandis que le pourcentage de vendus avoisinait les 85 %. Cinq d’entre eux ont dépassé les 100.000 €, ce qui constitue un bon signal à la veille de la troisième session, la plus attendue. Un de ces foals à six chiffres est un produit de Wootton Bassett (Iffraaj), adjugé 130.000 € au pinhooker Philip Stauffenberg, lequel a déclaré : « C’est pour une association constituée de personnes qui connaissent mieux l’étalon mieux que moi. C’est un très beau poulain qui se déplace très bien. » Il est le premier produit de Holy Cat (Kitten’s Joy), lauréate d’une course en Irlande et placée de Gr3 à 2ans pour la casaque Qatar Racing. Elle était passée deux fois sur le ring d'Arqana (47.000 € yearling, rachetée 135.000 € à la breeze up). C’est pour 65.000 Gns (80.000 €) que Tom Whitehead d’Altenbach Bloodstock a repris Holy Cat lors de la vente des chevaux à l’entraînement chez Tattersalls. Il a ensuite fait le bon choix de Wootton Bassett.

Night of Thunder, à la hausse. L’excellente réussite de Night of Thunder (Dubawi), tête de liste en Europe des first crop sires par gains, par gagnants de Groupe (3) et par nombre de produits black types (11) n’est pas passée inaperçue. Ses 43 yearlings vendus cette année ont affiché un prix moyen de 95.743 €, en hausse de 40,8 % par rapport à 2018. Son premier foal proposé cette année a été adjugé 135.000 € à Richard Brown, de Blandford Bloodstock, agissant pour Corduff Stud qui l’offrira yearling en 2020. Le poulain est le premier produit de Southern Belle (Aqlaam), une gagnante de trois courses achetée 37.000 Gns (45.150 €) par Awbeg Stud et qui a déjà offert une belle plus-value. Il est possible que la page de catalogue s’étoffe davantage car une demi-sœur de Southern Belle, la 2ans Bredenbury, elle aussi par Night of Thunder, est partie aux États-Unis après avoir gagné en Angleterre. Graham Motion, qui s’en occupe désormais, estime qu’il s’agit d’une pouliche de stakes. Night of Thunder, après deux saisons en Angleterre, a fait son retour en Irlande où il officiera à 25.000 €.

Paca Paca, le Japon encore actif. Paca Paca Farm, un haras commercial japonais, poursuit son shopping sur le marché des foals. Après avoir acheté huit foals au Kentucky pour 1,75 million de dollars (1,58 M€), dont un Ghostzapper (Awesome Again) à 410.000 $ (370.000 €) et un des premiers Arrogate (Unbridled’s Song) à 285.000 $ (257.000 €), c’est pour 110.000 € que Paca Paca Farm a eu le dernier mot pour un Starspangledbanner (Choisir), deuxième produit de Scarlet Pimpernel (Sir Percy), gagnante de deux courses sous l’entraînement de Jérôme Reynier, alors qu’un Australia (Galileo) a été acheté pour 57.000 €.

Ribchester franchit le cap des 100.000 €. Après Caravaggio (Scat Daddy), dont un autre poulain a été adjugé 82.000 € à Paolo Picchi, du haras du Grand Lys, en deuxième session, un autre étalon représenté par ses premiers foals a franchi le cap des 100.000 €. Il s’agit de Ribchester (Iffraaj). Une pouliche par le très bon miler de Godolphin a convaincu Peter Doyle de monter à 100.000 € pour le compte de Pier House Stud. Cette demi-sœur de deux lauréats black types sera donc proposée sur le marché l’année prochaine. Ribchester, qui avait fait ses débuts à 30.000 €, a donné 114 foals. Son tarif en 2020 sera de 20.000 €. Un des premiers Aclaim (Acclamation) a failli être vendu pour un prix à six chiffres. Tally-Ho Stud a eu le dernier mot à 95.000 € pour un mâle issu du jeune étalon qui officie au National Stud, demi-frère de la 2ans Lady Penelope (Night of Thunder), placée de Listed et quatrième du Critérium de Maisons-Laffitte (Gr2).