Historique, à plusieurs titres

International / 09.11.2019

Historique, à plusieurs titres

Magic Wand (Galileo) a déjà fait la une de Jour de Galop. Elle était alors yearling et avait affiché le top price de la vente d’août 2016 d’Arqana. Coolmore, alors associé à Markus Jooste, l’avait payée 1,4 million d’euros. Ce samedi, à Flemington, l’élève de l’écurie des Monceaux et de Skymarc Farm a enfin décroché un Gr1 plus que mérité, après six deuxièmes places, dans les Mackinnon Stakes. C’était sa troisième sortie en quinze jours et, 98 heures plus tôt, elle avait avalé les 3.200m de la Melbourne Cup ! C’est un succès historique car la française est la 84e gagnante de Gr1 issue de Galileo (Sadler’s Wells), qui aurait ainsi, d’après plusieurs sources, égalé le record de Danehill (Danzig).

Pour les Australiens c’est encore Danehill… Les Australiens ne sont pas d’accord car, pour eux, Danehill aurait produit 89 lauréats au top niveau. J’ai donc passé et repassé la liste des Danehill et, surprise, son score se situe entre 89 et 84 ! Le malentendu vient de Hongkong, où trois de ses fils ont gagné des courses qui étaient jugées comme des Grs1 locaux : Johan Cruyff, Scintillation et King of Danes. On descend à 86 et encore avec un petit doute car, dans la liste australienne figure un certain Dr Duke sur lequel on reste sans renseignement. Il ne s’agit pas d’une affaire d’État car Galileo arrivera à 89 l’année prochaine. Il peut compter sur 137 poulains et pouliches de 2ans, 151 yearlings et 136 foals en plus des naissances attendues en 2020… Disons que, dans le pire des cas, il aura encore 550 chevaux et que, d’après les statistiques, 3,21 % de ses 2.613 sujets en âge de courir sont devenus lauréats de Gr1… On peut bien s’attendre à une autre quinzaine de gagnants de Gr1 !

Une promenade. On a parlé du match des étalons mais il ne faut pas oublier les grands mérites de Magic Wand. Les Mackinnon Stakes sont un vrai Gr1, avec deux millions de dollars australiens (1,24 M€) d’allocation. Les turfistes australiens attendaient la course pour les adieux de Hartnell (Authorized), le rival numéro un de la grande Winx (Street Cry), qui affrontait sa 58e sortie et son 34e Gr1. Il s’est battu comme un héros, il a pris l’avantage à 300m du poteau après avoir suivi l’animateur, Gailo Chop (Deportivo), mais son destin était déjà écrit car Ryan Moore avait placé Magic Wand derrière le vieux champion. La pouliche a fait la différence en trois foulées. Le vieux lion a dû céder la deuxième place à la favorite, la néozélandaise Melody Belle (Commands), qui a terminé en boulet de canon.

Elle va rester à l’entraînement. Ryan Moore attendait depuis presque deux mois un succès de Gr1 et il est enfin arrivé. Il a dit : « C’est une pouliche fantastique, elle avait très bien couru dans le Cox Plate (Gr1) et le terrain ne l’a pas aidée dans la Melbourne Cup. Il faut une vraie bonne pouliche pour courir de cette façon après un effort très dur. C’est une Galileo typique, très lutteuse. Il lui faut du terrain léger et, jusqu’à maintenant, la pluie l’a accompagnée… » La carrière de Magic Wand, qui est proche du cap des trois millions d’euros de gains, est loin d’être terminée. Aidan O’Brien n’était pas à Flemington mais son premier garçon de voyage, TJ Camerford, a dit : « La Melbourne Cup a été son dernier galop pour préparer cette course. Elle récupère bien de ses courses ; elle avait tout mangé le jour suivant. Elle va rester à l’entraînement l’année prochaine et peut-être qu’elle reviendra en Australie. »

Prudenzia, la mère des millionnaires. Magic Wand peut encore étoffer son CV de future poulinière pour la gloire de sa mère, Prudenzia (Dansili). Elle est sa deuxième lauréate de Gr1 après Chicquita (Montjeu). Ses huit produits sont passés sur le ring d’Arqana, cinq d’entre eux ont été adjugés à plus d’un million d’euros pour un chiffre d’affaires de 8.195.000 €. La plus chère est la yearling par Dubawi (Dubai Millennium), achetée en août pour 1.625.000 € par Godolphin, alors que le moins cher est le 2ans Enemy (Muhaarar), qui a affiché 420.000 € et qui figure à l’entraînement chez John Gosden. Prudenzia a un foal par Galileo, de quoi rêver.

MACKINNON STAKES

Gr1 - 3ans et plus - 2.000m - 665.745 £

1re       MAGIC WAND (F4)

            (Galileo & Prudenzia, par Dansili)

            Pr. : M. Tabor, D. Smith & Mme J. Magnier

            El. : Écurie des Monceaux & Skymarc Farm

            Ent. : A. O’Brien

Arqana, Deauville, août 2016, yearling, 1.400.000 €, Monceaux à P. & R. Doyle/M. V. Magnier

2e        MELODY BELLE (F5)

            (Commands & Meleka Belle, par Iffraaj)

            Pr. : Fortuna Melody Belle Syndicate

            El. : Mme N. Leicester

            Ent. : J. Richards

3e        HARTNELL (H8)

            (Authorized & Debonnaire, par Anabaa)

            Pr. : Godolphin

            El. : Darley

            Ent. : J. Cummings

Écarts : 1, CTÊTE, TÊTE.