Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

JOCKEY CLUB SPRINT (GR2) - Aethero, le dernier dragster de Hongkong

International / 17.11.2019

JOCKEY CLUB SPRINT (GR2) - Aethero, le dernier dragster de Hongkong

SHA TIN (HK), DIMANCHE

Un vent nouveau souffle sur le galop hongkongais. S’il est encore trop tôt pour condamner les vieux héros, deux des trois préparatoires à l’affiche ce dimanche ont vu briller des jeunes qui, à l’époque des Hong Kong International Races l’an passé, n’avaient même pas débuté. C’est dans le Jockey Club Sprint (Gr2) que l’on a vu la révélation de la réunion. Le 3ans australien Aethero (Sebring) a intégré l’écurie de John Moore deux semaines après le Hong Kong Sprint (Gr1) 2018. Il était inédit et il a fait ses classes dans les Griffin (les courses réservées aux jeunes chevaux). Il a peu à peu progressé dans les handicaps et ce dimanche il a enregistré son cinquième succès en six sorties. Il est vrai qu’étant âgé de 3ans, il recevait 10 livres de ses adversaires (et même 15 du lauréat du Hong Kong Sprint 2018 Mr Stunning). Mais il les a totalement ridiculisés. Son pilote, Karis Teetan, était encore en selle lorsque, pour juger la performance de son cheval, il a simplement déclaré : « Mamma Mia ! » Le poulain, tête et corde, a parcouru les 1.200m en 1’07’’58, à huit centièmes du record de la piste établi il y a douze ans par Sacred Kingdom (Encosta de Lago). Il s’est imposé par deux grandes longueurs sur Hot King Prawn (Denman), alors que le lauréat de Gr1 Beat the Clock (Hinchinbrook) a décroché la troisième place.

Aethero a été acheté 575.000 dollars australiens par George Moore chez Inglis Australian Easter. Il a un pedigree de gagnant de Golden Slipper (Gr1) et de futur étalon en Australie, mais il a été castré avant son départ pour Hongkong. Son père, Sebring (More than Ready), a remporté les Golden Slipper et sa mère, Pinocchio (Encosta de Lago), est une propre sœur du champion australien Racing to Win, lauréat de cinq Grs1.

Beauty Generation, une autre défaite. Le champion local Beauty Generation (Road to Rock) semblait imbattable dans le Jockey Club Mile (Gr2), et ce même avec ses cinq livres de surcharge. Il a imposé le train sous la pression de Ka Ying Star (Cityscape), mais au moment du démarrage, il n’a rien fait pour contrer Waikuku (Harbour Watch), qui s’est infiltré le long de la corde. Le 4ans, qui était arrivé chez John Size après un facile succès dans un maiden de juillet au Curragh, était le cheval pour le Hong Kong Derby de son entraîneur et il s’est classé deuxième, battu par manque de tenue, La décision de le raccourcir a payé, comme l’a expliqué Joao Moreira : « Il peut tenir 2.000m. Mais je pense que le Mile sera plus facile pour lui que la Cup, car Almond Eye est une championne. » Beauty Generation a été battu pour la deuxième place, mais il a une excuse : il rendait cinq livres. Le 8 décembre, il retrouvera ses rivaux à poids égal.

Exultant sauve l’honneur. Les chevaux d’âge ont sauvé l’honneur grâce à Exultant (Teofilo), le lauréat du Hong Kong Vase en 2018, mais également de la Hong Kong Gold Cup et de la Champions & Chater Cup (Gr1) 2019. Vrai spécialiste des 2.400m, il n’avait pas un trial pour le Vase, mais il s’est imposé de belle manière en devançant Furore (Pierro), le gagnant du Hong Kong Derby 2018 qui recevait cinq livres. Leurs chemins vont se séparer car Exultant attend les étrangers sur 2.400m, alors que Furore a la lourde tâche d’affronter la japonaise Almond Eye (Lord Kanaloa) dans la Cup.