Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

KEENELAND NOVEMBER SALE - Le cap des 100 millions franchi en deux sessions

International / 08.11.2019

KEENELAND NOVEMBER SALE - Le cap des 100 millions franchi en deux sessions

KEENELAND NOVEMBER SALE

Le cap des 100 millions franchi en deux sessions

Ce jeudi, lors de la deuxième session de la vente de novembre de Keeneland, le cap de 100 millions de dollars a été franchi. En hausse de 9 % par rapport à 2018, le chiffre d’affaires atteint les 107,7 millions (97,35 M€). La deuxième journée, qui ouvrait le book 2, a donné des résultats similaires à ceux de l’an passé avec 235 lots vendus pour un montant total de 36,2 millions (32,72 M€) et un prix moyen de 154.064 $ (139.270 €). Cette progression s’explique par le fait que le book 1 de mercredi était plus étoffé et qu’il a contribué à faire monter le total des enchères de presque 9 millions de dollars, avec 14 lots millionnaires.

Après une bonne vente, il faut investir. Les lots à sept chiffres ont disparu, mais le marché a prouvé sa bonne santé, notamment grâce aux éleveurs qui ont beaucoup investi. C’est le cas de Clarkland Farm, l’entité d’élevage de la famille Mitchell, qui avait vendu pour 8,2 millions (7,41 M€) en septembre une yearling par American Pharoah (Pioneerof the Nile) demi-sœur de la championne Beholder (Henny Hughes). Après avoir acheté 700.000 $ (633.000 €) Fairyland (Scat Daddy) lors de la première session, Clarkland Farm a déboursé 650.000 $ (587.500 €) pour Conquest Eclipse (Malibu Moon), une placée de Gr1 pleine de Justify (Scat Daddy).

Le marché des foals très animé. Si les poulinières et les femelles sortant de l’entraînement représentent 74,7 % du chiffre d’affaires, il ne faut pas oublier que la vente de novembre de Keeneland concerne aussi les foals. Lors des deux premières sessions, 145 d’entre eux ont engendré un chiffre d’affaires de 26,78 millions (24,2 M€) et un prix moyen de 184.747  $ (167.000 €). L’année dernière, en douze sessions, le marché des foals avait atteint 65,7 millions de dollars (59,39 M€) avec un prix moyen de 67.462 $ (61.150 €) pour 974 vendus. Lors des trois grandes ventes d’élevage européennes, 1.519 foals ont été vendus pour un total de 78,57 M$. Ce jeudi, le cap de 500.000 $ a été franchi par deux foals. L’association China Horse Club & Maverick Racing a payé 600.00$ (542.000 €) un mâle par Quality Road (Elusive Quality), alors que Shadwell est monté à 500.000 $ (452.000 €) pour un Kitten’s Joy (El Prado).

Un achat heureux, mais pas chanceux. Il se passe toujours quelque chose à Keeneland. Jeudi, nous avions parlé de Lil Indy (Anasheed), la mère de Maximum Security (New Year’s Day), dénichée en Corée où elle avait été vendue pour 11.000 $ (9.950 €) par SF Bloodstock, achetée 1,85 million (1,67 M€). Lors la deuxième session, c’est l’inverse qui s’est produit pour un éleveur turc. En 2011, Nimet Arif Kurtel avait payé 110.000 $ pour la poulinière Common Hope (Storm Cat). Le dernier produit américain de la poulinière, Shared Belief (Candy Ride) est devenu un champion lauréat de cinq Grs1. Common Hope a repris le chemin des États-Unis suitée d’une pouliche, née en 2014 par Henrythenavigator (Kingmambo), qui n’a pas couru. Cette fois, la femelle, nommée Belief in Me, a été proposée pleine d’American Pharoah, mais n’a pas atteint son prix de réserve de 385.000 $ (348.00€). Il y a deux ans, un yearling par Candy Ride propre frère de Shared Belief a été racheté 1,9 million (1,71 M€) et il a couru sans remporter la moindre victoire pour Kurtel. Il lui reste une 2ans par Tapit (Pulpit) et une foal, propre sœur de Shared Belief.