Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

LE MAGAZINE - Les Grs1 de tenue ne manquent pas de champions… mais de profondeur

Courses / 21.11.2019

LE MAGAZINE - Les Grs1 de tenue ne manquent pas de champions… mais de profondeur

"Ces 3ans ne sont pas terribles"… C’est un refrain qui a accompagné la génération classique 2016 tout au long de la saison européenne. Mais le sont-ils réellement ? Et les chevaux d’âge ? Pour tenter de répondre à ces deux questions, nous avons passé au peigne fin les Grs1 de 2.000m à 2.400m en Europe en 2019

Par Franco Raimondi

Dans les 19 Grs1 européens ouverts aux chevaux d’âge et disputés de 2.000m à 2.400m, les 3ans comptent cinq victoires, dont quatre ont été obtenues par des femelles. L’an passé, leur score était de sept succès, dont trois signés par le regretté Roaring Lion (Kitten’s Joy) et quatre par les pouliches. Afin d’y voir plus clair, nous avons passé en revue les ratings des classiques et des Grs1 pour les 3ans. La moyenne des gagnants en 2019 n’est pas trop mauvaise comparée à celle de 2018. La génération 2015 affichait 113,5 de rating, les poulains et pouliches nés en 2016 sont à 113,1.

Quand Chantilly devance Epsom. Le Qipco Prix du Jockey Club a fait mieux que le Derby. Sottsass (Siyouni) s’est imposé en 120, alors qu’Anthony van Dyck (Galileo) a connu son jour de gloire avec un petit 118, soit le même rating que Sovereign (Galileo) au Curragh. De son côté, Laccario (Scalo) a décroché 115 à Hambourg. Keep on Fly (Rip van Winkle) s’est imposé à Capannelle avec un rating de 110 avant de partir pour Hongkong, où il est arrivé castré, avec un nouveau nom : Generous Charity. Tel est le destin des gagnants du Derby Italiano : quatre des cinq derniers lauréats sont devenus hongres…

Sottsass meilleur 3ans à 123. Revenons aux choses sérieuses. La carrière d’un cheval ne s’achève pas au jour du Derby. Il faut qu’il progresse pour être en mesure d’affronter ses aînés. Parmi les Derby winners, le seul à avoir amélioré son rating est Sottsass, lequel a affiché un 123 dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. Japan (Galileo), quant à lui, le gagnant moral à Epsom et lauréat du Grand Prix de Paris, est monté à 122 pour remporter les Juddmonte International. Ils sont les deux seuls de la génération 2016 à avoir terminé leur saison de 3ans avec un rating de 120 ou plus. Sur ces cinq dernières années, cela n’était arrivé qu’une seule fois. C’était en 2016, quand Almanzor (Wootton Bassett) était passé de 118, sa performance dans le Jockey Club, à 129 en fin de saison, alors qu’Harzand (Sea the Stars) avait affiché un 121 à Epsom et au Curragh.

L’équipe féminine de Gosden. Aucun 3ans de Godolphin n’a affiché un rating de 120 sur 2.000m ou plus. John Gosden a quasiment raflé tous ses Grs1 grâce aux pouliches, dont les Oaks et les Irish Oaks avec Anapurna (Frankel) et Star Catcher (Sea the Stars). La première citée a confirmé dans le Prix de Royallieu (Gr1) nouvelle version, tandis que l’élève d’Anthony Oppenheimer a décroché le Prix Vermeille et les Qipco British Champions Fillies & Mares Stakes, avec à la clé le titre du Cartier Award de la meilleure pouliche de 3ans. Les protégées de Gosden ont laissé les Pretty Polly Stakes à Iridessa (Ruler of the World), le Prix de Diane à Channel (Nathaniel), le Prix de l’Opéra à Villa Marina (Le Havre) et les Nassau Stakes à la japonaise Deirdre (Harbinger). Concernant cette dernière course, Lanfranco Dettori ne cesse de répéter qu’il est à l’origine de la défaite de Mehdaayih (Frankel). Les vieilles dames – Enable (Nathaniel) et Coronet (Dubawi) – ont également fait parler d’elles en remportant les Yorkshire Oaks et le Prix Jean Romanet. Les pouliches de 2016 n’ont pas atteint les sommets en termes de ratings. Mais une génération avec une Enable, une Trêve (Motivator), une Zarkava (Zamindar), ou même, à un degré moindre, une Magical (Galileo)… cela n’arrive pas tous les ans ! Et ce n’est pas un hasard si cette dernière, avec son 122 de rating (en tenant compte de la décharge pour les femelles) a été la meilleure des Ballydoyle cette saison avec trois Grs1.

Huit ont décroché 120 ou plus. Selon la dernière édition du World’s Best Rankings et pour la première fois de la décennie, le galop européen n’a pas franchi le cap de dix chevaux avec 120 ou plus sur les distances entre 2.000m et 2.400m. Cela n’est pas dû à un manque d’excellents ratings. Un trio composé d’Enable, Crystal Ocean (Sea the Stars) et Waldgeist (Galileo) pointe en effet à 128, suivis par Ghaiyyath (Dubawi) et son 126 décroché dans le Grosser Preis von Baden. C’est donc davantage la profondeur qui fait défaut : seulement huit chevaux affichent 120 et plus. Un chiffre que l’on peut ramener à neuf si l’on ajoute Old Persian (Dubawi), qui a enregistré son 122 à Dubaï pendant l’hiver. En 2015, l’année de Golden Horn (Cape Cross), 17 européens avaient atteint ou dépassé ce fameux 120. Ne faisons pas la fine bouche, nous avons eu droit à un Arc de Triomphe de toute beauté et à une bataille épique entre Enable et Crystal Ocean dans les King George. Nous nous sommes également régalés dans les Juddmonte, les Eclipse et les Prince of Wales’s.

Le manque de profondeur et le trou allemand. Les courses que nous avons citées, sauf l’Arc de Triomphe, ont toutes manqué de profondeur, autrement dit d’un troisième, quatrième et cinquième cheval de valeur. En enlevant les courses réservées aux femelles, il reste 21 Grs1 de 2.000m à 2.400m, dont cinq sont réservées aux 3ans. Onze épreuves ont fourni un gagnant à 120 et plus, mais seulement sept lauréats ont décroché cette valeur. Le seul cheval crédité de 120 sans passer le poteau en tête est Regal Reality (Intello), troisième des Eclipse, battu par Enable et Magical. Le Grosser Preis von Baden est la seule course allemande dont le gagnant à réalisé une performance supérieure à 120, alors que French King (French Fifteen) s’était promené à Berlin en affichant un 118, Aspetar (Al Kazeem) a remporté le Preis von Europa à 116, Danceteria (Redoute’s Choice) est devenu lauréat de Gr1 dans les Bayrisches Zuchtrennen avec 115 et le hongrois Nancho (Tai Chi) est jugé à 112 pour son succès dans le Grosser Preis von Bayern. Il y a quelques années, on portait un jugement similaire aux Grs1 en Italie. Et comme par magie, la Péninsule les a tous perdus… Le retard dans le versement des allocations est un problème italien, le faible montant des allocations est celui des allemands.

Une année 2020 décisive. Retour à la case départ. Le premier samedi de juin à Epsom, cinq poulains ont terminé en moins d’une longueur. Les champions ne font pas des arrivées en rang serré, c’est une grande loi des courses. Les classiques sélectionnent les meilleurs d’une génération à un instant précis de la saison. Les confrontations avec les chevaux d’âge, quant à elles, nous permettent de les étalonner. L’année 2020 sera une saison décisive, même si la grande Enable sera la principale attraction de la saison. Sottsass reste à l’entraînement et c’est parfait comme ça. Aidan O’Brien conserve Japan et fort probablement ses deux Derby winners, ce qui est une bonne chose également, même si le refrain "ces 3ans ne sont pas terribles" risque de les accompagner encore un petit moment…

COURSES CLASSQIUES ET GRS1 POUR LES 3ANS
Date Course Dist. (en m) Gagnant/e Père Propriétaire Entraîneur Rat.
19-mai Derby Italiano (Gr2) 2.200 Keep on Fly Rip van Winkle Dioscuri Alduino Botti 110
26-mai Prix Saint-Alary 2.000 Siyarafina Pivotal S.A. l'Aga Khan Alain de Royer Dupré 109
31-mai Oaks 2.400 Anapurna Frankel Helena Springfield John Gosden 113
01-juin Derby 2.400 Anthony van Dyck Galileo Coolmore Aidan O'Brien 118
02-juin Qipco Prix du Jockey Club 2.100 Sottsass Siyouni White Birch Farm Jean-Claude Rouget 120
16-juin Prix de Diane 2.100 Channell Nathaniel Samuel de Barras Francis-Henri Graffard 112
23-juin Oaks d'Italia (Gr2) 2.200 Lamaire Casamento Razza Dormello Olgiata Riccardo Santini 104
29-juin Irish Derby 2.400 Sovereign Galileo Coolmore Aidan O'Brien 118
06-juil Deutsches Derby 2.400 Laccario Scalo Gestüt Ittlingen Andreas Wohler 115
14-juil Grand Prix de Paris 2.400 Japan Galileo Coolmore Aidan O'Brien 117
20-juil Irish Oaks 2.400 Star Catcher Sea the Stars Anthony Oppenheimer John Gosden 112
04-août Preis der Diana 2.200 Diamanta Maxios Gestüt Brummerhof Markus Klug 110

GRS1 OUVERTS AUX 3ANS
Date Course Dist. (en m) Gagnant/e Age Père Propriétaire Entraîneur Rat.
28-avr Prix Ganay 2.100 Waldgeist 5 Galileo Ammerland & Newsells Park André Fabre 122
26-mai Tattersalls Gold Cup 2.100 Magical 4 Galileo Coolmore Aidan O'Brien 122
31-mai Coronation Cup 2.400 Defoe 5 Dalakhani Cheikh Obaid Al Maktoum Roger Varian 119
19-juin Prince of Wales's Stakes 2.000 Crystal Ocean 5 Sea the Stars Sir Evelyn de Rothschild Sir Michael Stoute 127
26-juin Pretty Polly Stakes (F) 2.000 Iridessa 3 Ruler of the World C.C. Regalado Gonzalez Joseph O'Brien 113
30-juin Grand Prix de Saint-Cloud 2.400 Coronet 5 Dubawi Denford Stud John Gosden 115
06-juil Eclipse Stakes 2.000 Enable 5 Nathaniel Khalid Abdullah John Gosden 122
27-juil King George VI & Queen Elizabeth Stakes 2.400 Enable 5 Nathaniel Khalid Abdullah John Gosden 127
28-juil Bayrisches Zuchtrennen 2.000 Danceteria 4 Redoute's Choice Australian Bloodstock David Menuisier 115
01-août Nassau Stakes (F) 2.000 Deirdre 5 Harbinger Taji Morita Mitsuru Hashida 115
18-août Prix Jean Romanet (F) 2.000 Coronet 5 Dubawi Denford Stud John Gosden 115
21-août Juddmonte International 2.050 Japan 3 Galileo Coolmore Aidan O'Brien 122
11-août Grosser Preis von Berlin 2 400 French King 4 French Fifteen S.A. cheikh A. bin Khalifa Al Thani Henri-Alex Pantall 118
22-août Yorkshire Oaks (F) 2.400 Enable 5 Nathaniel Khalid Abdullah John Gosden 128
01-sept Grosser Preis von Baden 2 400 Ghaiyyath 4 Dubawi Godolphin Charlie Appleby 126
14-sept Qipco Irish Champion 2.000 Magical 4 Galileo Coolmore Aidan O'Brien 122
15-sept Qatar Prix Vermeille (F) 2.400 Star Catcher 3 Sea the Stars Anthony Oppenheimer John Gosden 115
22-sept Preis von Europa 2.400 Aspetar 4 Al Kazeem S.A. cheikh M. bin Khalifa Al Thani Roger Charlton 116
06-oct Prix de l'Arc de Triomphe 2.400 Waldgeist 5 Galileo Ammerland & Newsells Park André Fabre 128
06-oct Prix de l'Opéra (F) 2.000 Villa Marina 3 Le Havre Darpat France Carlos Laffon-Parias 114
19-oct Qipco B.C. Fillies & Mares (F) 2.400 Star Catcher 3 Sea the Stars Anthony Oppenheimer John Gosden 114
19-oct Qipco Champion Stakes 2.000 Magical 4 Galileo Coolmore Aidan O'Brien 122
3 nov. Grosser Preis von Bayern 2.400 Nancho 4 Tai Chi Intergaj Gabor Maronka 122