MELBOURNE CUP CARNIVAL -  Une course et de nombreuses histoires

International / 02.11.2019

MELBOURNE CUP CARNIVAL - Une course et de nombreuses histoires

MELBOURNE CUP CARNIVAL

Une course et de nombreuses histoires

La première réunion du Carnival de Flemington mettait à l’affiche ce samedi le Victoria Derby et trois autres Grs1. Mais tous les regards sont déjà braqués vers la Melbourne Cup (Gr1) prévue mardi, ce handicap qui offre huit millions de dollars australiens (4,95 M€). Une victoire dans les Hothaam Stakes (Gr3, 2.500m) permettait de faire partie des 24 sujets qui s’aligneront au départ. Le représentant d’OTI Racing, Downdraft (Camelot), était le 24e au classement, mais risquait l’exclusion en cas de succès d’un autre candidat à ce handicap doté de 300.000 AU$ (185.000 €). Appliqué, il l’a emporté. Son entraîneur, Joseph O’Brien, pourra donc compter sur quatre chevaux pour décrocher sa deuxième victoire après celle de Rekindling (High Chaparral) en 2017. En plus de Downdraft, il sellera Master of Reality (Frankel), associé à Lanfranco Dettori, Latrobe (Camelot) avec James McDonald, et Twlight Payment (Teofilo) avec Hugh Bowman. Son père, Aidan, quant à lui, a été le dernier à déclarer les montes sur ses trois candidats. Ryan Moore devra faire un effort pour monter à 53,5 kg Magic Wand (Galileo), alors que Seamie Heffernan sera associé à Hunting Horn (Camelot) et Wayne Lordan à Il Paradiso (Galileo). La famille O’Brien a donc sept partants et Coolmore un peu plus que trois, car ils ont gardé une partie de Constantinople (Galileo), le favori.

Glen Boss se console… La monte de Constantinople a donné lieu à une petite affaire. Le vétéran Glen Boss, engagé dans un premier temps pour le 3ans, a perdu la monte une fois que David Hayes a obtenu l’accord de Joao Moreira. Le pauvre Boss, partenaire de la légendaire Makybe Diva (Desert King), lauréate de trois Melbourne Cup, regardera la course du vestiaire. Très costaud mentalement, il a trouvé une jolie consolation : ce samedi, à Sydney, il a remporté le Golden Eagle, épreuve qui n’est pas un Groupe, mais qui offre 7,5 millions de dollars australiens (4,64 M€)… C’est avec Kolding (Ocean Park), un pensionnaire néo-zélandais de Chris Waller, qu’il a battu Sunlight (Zoustar).

Et le propriétaire de Marmelo aussi. Un autre à s’être quelque peu consolé d’une cruelle déception est John O’Neill, l’un des propriétaires associés à Marmelo (Duke of Marmalade), exclu suite à la décision des vétérinaires de la Melbourne Cup. Son 3ans Warning (Declaration of War) s’est imposé de belle manière dans le Victoria Derby (Gr1), offrant ainsi un sixième succès dans la course à son jockey, Damien Oliver. Le propriétaire a déclaré : « Nous avons vécu une semaine très difficile, car nous avons eu le sentiment que cette décision était injuste. Le cheval est bien et il rentrera en Angleterre. On aime bien ce vieux Marmelo, mais aujourd’hui c’est le jour de Warning. C’est un jeune cheval prometteur et je suis heureux aussi pour Damien Oliver, car je le connais depuis qu’il a 15 ans, quand il est arrivé de Perth comme apprenti. »

Fierce Impact, un japonais d’Australie. Le rêve se poursuit pour les chevaux japonais. Mardi, Mer de Glace (Rulership) disposera d’une bonne chance dans la Melbourne Cup. Et ce samedi, Fierce Impact (Deep Impact) a décroché son deuxième Gr1 en trente jours dans les Cantala Stakes, un mile dont l’allocation s’élève à 2 millions de dollars australiens (1,23 M€). Le cheval, acheté foal 66 millions de yens (547.000 €) au Japon par Qatar Racing, a été vendu 120.000 Gns (145.000 €) lors de la vente des chevaux à l’entraînement chez Tattersalls à la fin de ses 3ans, alors qu’il était placé black type avec un rating de 95. L’entraîneur, Matthew Smith, qui l’a choisi, et les propriétaires, qui se sont associés sur lui, peuvent se frotter les mains. Fierce Impact a décroché 1,75 million de dollars australiens (1,08 M€) et il deviendra étalon.

Exceedance, quel investissement ! Une place d’étalon est également garantie pour Exceedance (Exceed and Excel), lequel a remporté le Coolmore Classic (Gr1), un sprint pour les 3ans considéré comme une stallion making race. Il a battu aisément le Godolphin Bivouac (Exceed and Excel). Le poulain a été acheté 160.000 AU$ (99.000 €) chez Inglis Australian Easter par Vinery Stud, qui le proposera aux éleveurs. D’après son entraîneur, Michael Hawkes, sa valeur se situe autour de 15 millions de dollars australiens (9,28 M€).